25 février 2024

SUPER RUGBY

Installé dans la Matrix pensions au XV qu’on affectionne. GPTPlus-judicieux-que-le-commun, connecté direct à nos synapses... causions ensemble du besoin de jeu, de nouveau monde, histoire de mettre à distance un ennui mortel qui suinte du tournoi d’icy. 
Tu veux du plus…. kèkchose d’euphorisant… de vibrant ?… que nous souffle la numérique bestiole. Le temps d’opiner du chef, en trois clic nous téléporte direct au plein été du grand sud, sous un soleil qui chante de belles perspectives... en ouverture de saison du Super Rugby Pacific
L’affiche ? Chiefs Vs Crusaders les tenants du titre. Un régal.

Du Kick off à la première faute, il s’écoule quasi 3mn… on se chauffe, on se teste… pas de débauche d’énergie dans les rucks… de gros tas successifs à n’en plus finir devant l’en-but... de fautes de main… la première mêlée n’arrive qu’à la 27.30 minute… c’est dire la maîtrise des gaziers. Pis sont joueurs. Des Props qui cavalent, percent… des placages ajustés… bas… bien aux jambes… pas d’ultra violence, de coups d’épaules foireuses… de coup de tronche… partant de visios à sortir le jaune bunker !!! Première pénalité, hop, on cherche la touche, suggérant l’envie de jouer… vous ne le voyez pas sur le résumé, mais c’est ainsi que ça s’est passé. Du reste, à préciser, les highlights ne reflètent pas totalement la teneur du match. Et puis des passes de partout… des cavales idem… comme celles du lutin McKenzie qui fait des siennes, toufeu touflamme… dont une relance engendrera un magnifique essai… des évitements… matez, ça fait du bien. C’était samedi. 
Dimanche on a laissé GPTPlus-patient-que-nous regarder le match des Blous contre l’Italie... on va l’interroger. © Le Pilier

04 février 2024

INTENSITÉ DIALECTIQUE

Ils z’ont choisi l’intensité combattue sans la saupoudrer... 
d’intensité courue !!!
Voilà la raison principale de la dérouste contre l’Irlande !!! I.C moins I.C ça donne donc S.E… Sérendipité Exclue… c’est connu !!!! 
Si vous suivez pas, z’avez k changer de montures et chausser des grosses lunettes pour vous familiariser avec ce que la révolution stratégique a de plus éblouissant. Faut s'activer les gaziers, au rebus le roupillon… le rugby de papa aux zoubliettes, finito, dissout, n’a plus cours, remisé aux calendes des affinités conventionnelles les plus éculées !!!!
Qu’on soit bien clair. Si les nouveaux biais stratégiques ne sont plus à votre portée, si la conversion numérique bouleverse vos notations, harcèlent par la bande les flancs aigus de vos impératifs coutumiers, si vous vous sentez quelque peu distancé devant l’intensité éperdue de la grande nouveauté, le Pilier de toute façon est là pour vous guider, il ne vous laissera pas tomber !!!! 
Mais faudra s’adapter !!!! Ya des champs lexicaux qu’il est impératif d'investir, de s'approprier, des concepts qu'il faut assimiler, si l’on veut comprendre ce qu’il faut comprendre de compréhensible, aux linéaments même de notre entendement rétif, de nos certitudes vacillantes, de notre épatemps présent.
Tu follow ? Didactique comme d’accoutume, pas lésineur dans l'altruisme rafraîchissant, on vous aide à pénétrer la conscience métempirique de cette évolution en passe de modifier tout, dans un langage adapté, simple et sans tabou !!!!! 

Les connecteurs propositionnels interprétés évidemment comme des fonctions de vérité… il est patent que l’opérateur unaire n’a plus son mot à dire devant l’insondable développement des hypothèses falsifiables à souhait, quand du commun essor la cause générative invalide son dû !!! Sommes tous d'accord là-dessus !!!
Il appert que tout est clair quand on dit la vérité... simplifiée... certes, c’est aussi l’avantage d’être en réseau. On comprend tout d’un coup !!! Les joueurs le savent très bien, et grâce au dentier connecté dans la bouche, les informations sont transmises directement au cervelet, qui immédiatement agit en conséquence. Willemse pouvait surfer sur la générosité de son engagement, mais des hackers d’on ne sait zoù ont possiblement perturbé la réception des données favorables au déprofit de la juste mesure des impacts. Voilà pour lui. L’intensité combattue dès lors n’était plus opérante puisque des activations diffluentes sont venues subrepticement dévoyer le juste engagement du corps, partant accentuer le débord. 
On pige mieux là ce qui se trame… le staff à tous les coups va remédier à la dérive des incontinents qui peuvent pas retenir la vidange de leurs débordements... pour cause juste de détournement !!! 

Les verts de leur côté ont déroulé joliment une partition qu’ils maîtrisent parfaitement. Sommes pas fan de leur jeu, mais avouons qu’ils sont remarquablement efficaces que c’est rien de le dire. L’énoncé empirique décidable, validant le système formel mis en place dans la continuité, a fait somme toute émerger un très bel essai. Avec l’intensité effective, pas d’lézard, t’envoie ton seconde poutre Tadgh Beirne direct dans la passoire thermique de Danty, plein middle des bâtons, hop, sept points assurés, c’est automatique. Et c'était beau... comme du feu. Celui de Jalibert servant Penaud était sans bavure idem. Selon la loi universelle de Popper, on sait tous que dans aucune théorie des probabilités on ne peut éviter le fait qu’un énoncé contradictoire en soi, ait la même probabilité qu’un énoncé synthétique consistant, à partir bien sûr du moment où l’univers du discours ou domaine d’interprétation reste infini. C’est le cas pour ce cas. Des possibilités y’en a des tas !!! Cinq essais pas moins pour les verts. Score sans appel aux probabilités... pourtant, 17-38. 
Un espoir pour les Bleus
, le soudeur d’amplitude stratégique Fabien G, a déclaré qu’il allait analyser cette défaite d’intensité révélatrice, et subordonner l’intensité défaitiste à la conception dérivative de la magnitude frondeuse, pour pallier définitivement aux manquements d’une intensité, elle, résolument agissante... si si... activant de fait l’accentuation dynamique du processus salvateur et compatible avec nos conquérantes humeurs. A la bonne heure !!! 
Voyez comme tout s'illumine... grâce au Pilier les choses paraissent plus claires subitement… suffit juste de dire ce que l'on veut dire, d'où transpire... le seul dire... éclairant !!!! 
Ne pas vaticiner, ni s’engoncer dans un misonéisme ordinaire, s’adapter en somme à cette révolution dialectique, qui nous éclaire sur un état des lieux d’apparence indéchiffrable, et surtout...
parler simplement !!!! 
Avec un rien d'intensité significative, des mots ordinairement usités, adaptés au propos, au jeu, au XV des bastons, avec légèreté, sensibilité et quelque hardiesse aussi, d'emphase ténue, le monde s'éclaire d'une illumination toute neuve. A l'instar du moissonneur de l'éternel été, ayant négligemment jeté la dite faucille d'or dans le champ des étoiles, l'imaginaire nous dévoile le spectre ontologique de la galaxie fabuleuse, que les embruns du monde obtus tentent d'altérer pourtant de leurs vessies blafardes. Aux lanternes, aux lanternes !!! L'azur est insondable, comme le bla... improbable !!!! Merci qui ? © Le Pilier

24 novembre 2023

LE MONDE COMME VOLONTÉ

Dans un coin de rade aux allures de taverne onirique, sirotions solo d’un kawa l’amertume roborative, spéculant léger sur l‘hystérésis agissante qui s’impatronise en not’ digestion, imposant, malgré nous, pesanteur sournoise, pour cause de faits tendancieux vécus il y a peu. Alors que bouclions le dossier discursif et satisfait de nous constater savant maître en notre huis, l’esprit au frais des cimes contemplatives, v’là pas que débarque sans crier gare le King pleine bourre de jus tempétueux, couronne en flamme, calot sagace, deux chopines en pognes Picon, toutim… et paf, sans intro ni salut, nous lâche un solo faisant suite à notre échange de la veille. 
Ah le drôle... pas mignard du cuissot, nous tartine la tronche d’un trait, affichant l’imparable équation, celle qui tient lieu de toutasoi, que personne ne peut enlever à la complexion même de chaque entité sémillante, pour autant qu’elle se charge totalement de ce qui fait d’elle un sujet autonome voire et partant même, un principe !!! Nous cause d’enthousiasme à lui, à tous, à qui veut !!! Triomphe de la volonté au sens vital qu'aucun Schopenhauer ne récuse.
Imparable sa Grandeur… onna pas pu en placer une... pisqu’à la fin du monologue impératif... sinon performatif... l’exaltation imposa donc sa loi et les chopines tintinnabulèrent comme une onde médicinale ravive la plus comateuse atonie en transmutant le spleen en super green  !!! Vi !!! Santé donc au King, au grand Je… au beau jeu, qui perpétue la flamme qu’un même ouragan prosaïquement insidieux ne saurait abolir !!! Comme si vous ziétiez... Le solo de King Frédo !!! 


Pétard de bazar de mince….. les conversations avec le Pil…. toujours…. bim… bam…. boum… tekeniq…. toniq…. les canes…. cad’deb…. de la hola… la vista….. des chisteras….. des poussées de mêlées maestria…. des plaquages bien bas…. des envolées tout droit…. touca en veux-tu en voilà…. tiens last example…la société du pestacle ne tient comac que passkon l’entretient….. tellement évident… konlevoitpu !!!... konlesépu !!!!!! 
Un mot oui Mister Prop ? L'autre empafé oublie dans tout son bouquin que c nous qu'on l'anime.. qu'on l'insuffle même... qu'on la vitalizzze !!!! Arf Arf !!! En ce sens son bouquin ne vaut rien !!! 

Tout est dit My Lord….. un Picon…. une Suze….. une Anisette ????? Chauffe pas tes circuits…. monte pas la mayo….. jamais calculé lui qui déborde pas bien haut….. Bref !!!! 
Le tableau est dans mon œil mais je suis dans le tableau….. en kantik sujet et objet sont liés…. cohérent avec la philolo des dinosaures où la réalité hégélienne est médiée par le sujet….. tout ce cirque…. la télé…. le direct….. l’actu… le popu….. tient pu si on décide le refus….. mais les pâtis cé not’passion….. le cuir not’diapason !!!!! De koa est-ce la question !!???
Notre enthousiasme !!!!! On va pas se la serrer…. on va pas se la coincer…… de sa flamme Frédo va pas s’excuser…. de notre vitalité hors de question de s’en blâmer !!!!! On aime ça…. et on luttera pas….. car elle est ravageuse…. fougueuse….. fervente…. exaltante….. le désir… le plaisir…… et tutti quanti !!!! Subséquemment….. de ces lumières faisons pas le dupe…. restons lucide…. précis….. en un mot… savons trier… le grain… l’ivraie…… prenons l’essence… connaissons substance…. dans le rugby cé pas comme dans le cochon toutépasbon…. sommes pas des jambons…. nous prenez pas pour des andouilles…. on a passé l’âge de trop tirer sur la nouille…... mais restera toujours le vrai… l’unique… le plus beau sport de tout l’univers galaxique… !!!!!! Épicétout !!!!!  Alors s’il vous plaît……. 
© King Frédo 

14 novembre 2023

LA VITESSE ET LE BOUCLIER

King Frédo de retour à la plume, une fois de plus nous confirme sa belle humeur... qu’aucun dégustateur de cuir majeur ne saurait contredire. Porte-voix d’un gros paquet d’entre tous se rongeant le frein... son franc-parler n’a d’égal que la vision drastique qui l’anime... comme la vérité vraie, frétillante, analeptique, dissout jusqu’à la plus apathique de nos déceptions... candides !!! Arf !!! Ainsi comac, direct à l'en but… franc du colbac, sans calinotades ni démagochichis... c'est pas la pantoufle à Julot... c'est presque aussi beau qu'les tétines à Margot... c’est... La chronique à Frédo !!! 

On digère mal la finale, ça passe pas tout ce tournoi, on est total raccord avec le maître des pâtis, konyreviendrapas, non non non, ou pas de sitôt, y peuvent se brosser avec leur cruchon, le foutre dans un baluchon et faire tour du monde avec, nous sommes ici des esthètes, des prophètes, des athlètes, rien à voir avec ce rugby de disette, y peuvent se la regarder avec leur gestion de mauviettes, leurs screen referees tous tricards, leur vision de tocards, on refuse tout et pourquoi donc, passque c’est du rugby bunker, passque cé surtout une rush défense, passque c’est de l’antimatière des chicores, passque cé du non-jeu ????? 
Non !!!!! passque cé triste !!!! et on refuse vi vi môsssieur !!!!!! Nous oné comme Dante pour ki le plus grand péché dans la vie est la tristesse, Lacan aurait dit que cé une faute morale, une lâcheté. Pour Kant, il y a une certitude plus grande que toutes les certitudes, même au-delà de la certitude du cogito cartésien, c’est celle du devoir de l’homme, et nous on dit que ce devoir moral est de ne pas céder sur notre désir, voilà écétout, cécomca, on cédera pas, on fera surtout ce qui nous plaira, ékon arrête de nous les briser avec cette culpabilité, chercher la vie on le redit cé chercher la joie, et réciproquement car cé bijectif touca !!!! 
Comme disait Big Moustache, cette (soi-disant) légèreté est en fait notre profondeur, épicémar, et légèreté cé bô, ça rime avec vivacité, curiosité, responsabilité, beauté, ténacité, café au lait, jolies mousmés, terrasses de troquets, belotes endiablées, copains attablés……. 
Les zamis
, fô se carapater, se tirer, repartir aussitôt, loin, mieux, plus haut, plus beau. Mais cé où le zénith mon coco ???? bah pardi, au bout de ta rue, là, bon ben tu tournes à gauche, et là t’as un panneau 
« Super Rugby » t’y fonces, tu mets les gaz, tu libères les bourrins et t’endors pas sur les freins, t’envoies la pression, tu charges le charbon, et pour sûr y’en a sous le capot et surtout ma grande tiens bien le cerceau…. une preuve, tu crois pas ton poto, tu doutes des paroles de Frédo !!??? tu hésites, le mouvement ou les tranchées, la vitesse ou le bouclier, la cinétique ou la physique tout de fonte lestée, tiens tu veux de la stat, t’as besoin de numérololo, ok ok ma caille, on sort le boulier, on tient l’ardoise, juge sur pattes le taupe 14 et le super giga-méga-topissimo-sublissimo rugby intertasman de toute la galaxie!!!!! 

On prend les chiffres là SUPER RUGBY et là TOP STATS..... Juste un exemple regarde le nombre d’essais par match….et encore ça dit pas tout, du flux, de l’esprit, de la vista, de l’envie, du désir…..un autre indice…PREMIERSHIP…… un club made in UK (et cé pas le seul) qui tourne à 0 en passe après-contact… haha !!... et ça veut jouer les gros….. y pensent qu’ils ont assez de biscottos !!!??? faudra leur dire que ça suffit pas les sucrés fayots, ki leur manque un peu plus pour jouer toulao….kysysonpas….kinyonjamaiété…..énoukonsé…..et cé pas demain que ça va changer !!!!!! 

Laisser le mou, le flou, les tamalou, le saindoux s’empatronner en not’huis…
ah ça jamais !!!! © King Frédo

PS : La tof... tirée de l'œuvre de Lob et Pichard... intitulée Ulysse... du père Homère. Elle représente Zeus et sa mousmé du moment... pis, à la barre, Ulysse-Frédo qui pourfend, impavide, la tempétueuse humeur du temps présent et nous guide, martial, vers des contrées... plus stimulantes !!! 

29 octobre 2023

BUNKER RUGBY VS SUPER RUGBY

Pas d’lézard… deux Rugby face à face !!! D’un côté, le Bunker Rugby, pas besoin de s’étendre, le signifiant maître impose son joug. De l’autre, le Super Rugby, comme on dit… joueur, voltigeur, malin, souple, solide, généreux, enthousiaste, éternel, revigorant… simple… percutant, élégant... qu’on pourrait remplir un glossaire sans effort... et sans la moindre dose de ressentiment !!! 
Voulez sortir de ce que les pantouflards appellent la pression du jeu médiatique… le pestacle fantasmatique… le flanby, le dol, le foireux, le doutage, le branlage des circuits... sortir la tête de l'enclume... du raffinage à bitume... de la fosse à perniflard... du calbute à Nanard ??? 
Voulez de l’entrain, de la célébration… des sauts à l’élastique aux Vercors zérotiques… voulez du plus, du sus… vous extirper même du déclin ? 
Quittez le premier terrain !!!! 

Commençons !!!
 
All Blacks champions du monde du jeu à la main !!! 
Autrement dit, champions de tous les rugby de la galaxie, de tout ce qu'on aime voir sur un pâtis !!!
Des gaziers qui jouent vraiment un super rugby… avec pensées quand même non minorées pour le XV de France… trèfle d’Irlande… loup portugais… samoan palmier… des moments fidjiens… de vanneau uruguayen... 

Concernant le Bunker Sud-Africain, sommes moins enclin aux délicatesses… sous l’emprise lui aussi du signifiant, a remporté sans tricher une Coupe pleine... de désintérêts !!!! De solides gaillards à n'en pas douter... qui savent très bien jouer... à ne pas jouer... sans jamais jouer... pour rejouer... le même jeu... et s’enjouer... d’en être heureux !!!! Tant mieux pour eux !!! 

Mais en face des All Blacks yavait aussi l'autre Bunker... 
celui avé les bras croisés !!! 
Autrefois, ce délicat morceau de chose, servait à prévenir les débarquements… masse épaisse de béton armé aux contours arrondis, pour seule délicatesse… caillou inamovible pour cassis adaptés… embastillés dans l’idée de solidité, de justesse, d’impénétration même de l’incertitude… de la clarification des attitudes !!! Ben aujourd’hui, nous zont revitalisé l’entité !!! Sa définition : Un arbitrage de l’arbitrage... du sifflet... sur des panneaux télé enfermés !!! calfeutré dans un petit studio des zécrans plats, comme les limandes qui s’y côtoient !!! C’est ça l’évolution !!!! Avaleurs de stats, visionneurs tendancieux de la moindre anicroche, annonciateurs malgré eux de l’insondable dérive du continent humain, viennent nous pourrir le pâtis avec leur souris, leur index, leur carafe qui ne sert plus à rien !!! 
L’arbitre croisant ses cubitus s’en remet désormais à l’appréciation de ces nouilles d’aliborons qui commencent à nous astiquer le citron... mais qui sont capables en trois clics de vous retrouver le petit morceau de ballon foireux, 35 phases en amont, pour invalider un essai !!! 

La raison de cette fermeture éclairante ? 
La voilà !!! Afin de transparantiser le jeu… le rendre compréhensible aux plus minus… plus impartialométrique... plus mécanique... plus objectivement scientifique... on nous za donc fabriqué ces gus, sis dans un Bunker de geeks, qui décident, révisent, attribuent des sanctions aux acteurs du terrain, avec du temps pour scruter, revisionner, chercher le poil de cul de canard, ka fait gripper la partition et refiler un rouge en toute impatronisation !!!! En sont là !!! 
Veulent pasteuriser le cuir ?
Aseptiser l’ovalie ?
Nous cautériser les parties ?
Nous ravager l’appétit ?

Ben zallez voir ça les ongles à panard !!! Zallez trouver à ki causer les pop corn… sommes pas du grain à moudre nous... du maïs à bol nous… les céréales au p’tit dé’j'né ça nous za toujours fait dégorger !!! C’est ki ces bonhommes en mousse au final ? 
On veut même pas savoir...  puisqu’on sait !!! 
Il est bien clair que nous ne gravitons pas sur le même terrain !!! Revenez fissa à l’arbitre qui juge son écran, comme il l’entend… à ce qu’il voit sur le moment, solo, rapido… en assumant son boulot. Enfin... on dit ça comme on dirait autre chose... qu'on s'en balance la pelote... qu'on s'en tamponne le bigorneau !!!! Mais attention, pas d'erreur... ya pas mort d'om ici... on moufte pas... on s'en va !!!

Allez allez grands gaziers de bel' éthique…
tâteurs d'augustes figures esthétiques… matez le soleil qui pointe, ne ratiocinez pas sur vos plaintes, poursuivez comme l’entendez vos nobles intérêts !!! Investissez ski vous plaît… vous anime… vous tient lieu d’émerveillement. Ce n’est même pas votre droit, comme on le chante à tue-tronche depuis des siècles, jusqu’à la canitie, depuis que la doxa a milliardisé ses petits... c’est un fait ontologique, par définition, inscrit dans le fondement de la vie, autrement dit, il en va de la responsabilité de votre appétit !!! L’esprit est libre... et vous n’y pouvez rien !!!! 

La Webb hélice telle qu'elle est... dans sa tournerie foireuse, on la remise définitif aux catacombes de l’involution programmatique… plus jamais on n'y mettra les pieds !!! Yeah !!!  © Le Pilier

28 octobre 2023

DANSE AVEC LES LOUPS

Amusant cette affichette. Ne manquent pas d’esprit ces Néoz… comme figurent leur détermination à en découdre, par ce qu’ils estiment être une revanche, longuement espérée, si l’on en juge par la petite phrase au bas du prospectus. 
En prolongeant un brin l’analyse distractive, on pourrait se laisser aller à penser qu’ils n’ont pas tout à fait digéré l’intoxication alimentaire de 95… qui leur est restée sur l’estomac !!! 
Pour l’anecdote, le garde du corps de Nelson Mandela, dans une interviou télé, confirmait que la troupe NZ en effet, dégorgeait tripes et boyaux la veille du grand kick off, qu’ils étaient aux deux tiers bien séchés, blancs comme lys… mais que la fédération Sud Africaine de rugby n’y était pour rien !!! D’après ses dires, il s’agissait du lobbying des paris, que c’était bien eux les coupables de cette infamie !!! C’est du sic, authentic… l’enquête n’a toujours pas abouti… Sherlock et son compère sont encore sur l’affaire… pour de longues années encore à ruminer… comme un gros paquet de fins limiers... et de supporters toujours énervés !!!

Pas d’lézard chez nous sont bien nourris !!! En hexagonie sommes les rois de la gamelle, c'est universellement connu… moins du cruchon… hum… et nos cordons bleus en toque moultefois sur-titrée, leur ont sans doute mitonné de quoi raffermir, sinon tranquilliser un système nerveux entérique... en adéquation parfaite avec l’enjeu du soir. Reflètent du reste la pleine santé les gaziers… comme le cruchon luminosité !!! 

Les All Blacks
ont donc l’estomac dans un excellent état. Voilà !!! En sus sont en terrain neutre, sous l’égide impartiale de notre emblématique carcasse d'acier, les Boks peuvent s’attendre à déguster. 
Un rien trop excités quand même si l’on juge la posture de Barret… gaffe au jaune, sinon rouge. Loane et Smith idem… un zest hallucinés, sinon précipités… faudrait pas jouer les alouettes et se faire piéger… même si, plus mesuré, Savea veille au grain !!! 

En face, Etzebeth, Kolisi et leur bestiole cornue semblent spectateurs. De là à dire qu’ils vont regarder passer les plats, savourer l'attraction en amateurs, il n’y a qu’un pas. Mais Kolisi parait quand même serein, la paluche détendue, et sa poutre d'Eben ready steady ferme… quant à la gazelle soigneuse, droite en ses sabots, elle escompte bien faire son coup de génie et symbolise peut-être Kolbe !!!

On pourrait baratiner des plombes jusqu’à la saint-glinglin en attendant l’ouverture du grand terrain. Quoi qu’il en soit, pour s’enivrer de pétillant dans le cubi Webb Ellis, faudra sortir le capuchon, et batailler ferme au bal des tampons… et de l’évitement !!!! 

Les Blacks semblent donc prêts, une nouvelle fois... à léviter ???? © Le Pilier

26 octobre 2023

SPRINGBOKS VS OUTREBLACKS / FINAL CUT

On le voulait, ils l’ont fait !!! 
Wayne Barnes arbitre donc la finale CDM… c’est bien… on pensait aussi à Jaco Peyper, mais blessé. Le premier était déjà à la baguette lors de deux rencontres des All Blacks. Chef d’orchestre parfait… même si faut bien dire, les matchs étaient lisibles comme des abécédaires, les musiciens du pâtis impecs... les intentions impartiales et mesurées du sifflet, fermes, avec ce rien d’interprétation qui fait d’un arbitre le garant des fluidités. 
On connaît les controverses suscitées par certaines décisions lors de rencontres précédentes… l’éternel débat qui ne mesure pas toujours à quel point porter le sifflet est un engagement bien lourd. 
Pas pour nous !!! Si on renaude parfois sur une énormité, on laisse toujours l’humeur dans le cadre verdoyant du pré !!! Comme nous appréciions hier encore Nigel Owens l’impeccable Gallois, un des plus remarquables à son poste, on trouve que Barnes s’est remarquablement bonifié au cour du temps. Il officie désormais en paix, ce qui est la moindre des choses, au pays du long nuage blanc, après avoir subi quelques assauts malveillants subséquents à ce quart 2007 contre les Bleus, dont tout le monde se souvient... mais qu'on oublie sans lésiner sur l'amnésie !!! Pardi !!!

En somme l’affiche est belle, et le régulateur de la joute à la mesure de l’enjeu. Car va y’avoir du sport sacrebleu… du Bok et du Black face à face pour une finale de prestige, avec en point de mire un record pour la nation gagnante. Quatre cruchons à la maison, ya de quoi repeindre le plafond, changer la cuisinière… prolonger l’étagère, et alimenter le phantasme délirant d’être la plus grande nation de tous les temps !!! Arf  !!! Un genre de prix Nobel dynamite en somme… à faire péter les bouchons de la retenue explosive… si on aime les oxymorons !!! 
Car quoi, ce n’est qu’un match de rugby… mais qui consacre les deux plus grandes nations du cuir… pas de doute. On ne présente pas les Blacks, plus d’un siècle d’hégémonie… qui dit en passant ont remarquablement assuré lors de cette édition. Nous proposant ce qui se fait de mieux, de plus beau, de plus juste, de plus didactique même… avons savouré toutes leurs rencontres, avec cette montée en puissance jusqu’à ce match emblématique, que beaucoup estiment à juste titre être le plus beau de la compétition. On veut parler bien sûr de celui contre l’Irlande !!! 
En face ya quand même du lourd et du beau monde. Pas le même style, plus compact, plus ruck, plus épais… moins gracieux dirons-nous… mais néanmoins sacrément solide et valeureux. Ont dû laisser quelques poils de crinière sur le green quand même… vu la teneur des rencontres précédentes, pas sûr du tout qu’ils soient aussi frétillants devant ces ABs, qu’ils connaissent certes parfaitement bien, mais contre lesquels ils ont déjà perdu cette année durant le rugby Championship.
Diagnostic ? Pronostic ? N’en n’avons cure dans un sens… la meilleure manière de savourer la chicore. Même si... même si, il est quasiment impossible de ne pas pousser un peu plus derrière le pack de qui on sait. 
Étrange sujétion au final… faut bien dire, certes justifiée par le plaisir du style, l’art de vaincre en mettant les formes… la manière… idéal de perfection quand on s’exalte sur certaines figures. Et là, pas de doute possible, quand on se pare d’Outrenoir, on travaille en fait avec la lumière… comme disait l’artiste… la lumière réfléchie par les états de surface du noir… par les mouvements solidaires, impromptus de la troupe… les transmissions vivaces inattendues… par ces ondulations improbables qui font du terrain, derrière l'écume tourbillonnante argentée, un champ féerique. 
Ce noir qui transcende, qui vaporise un temps la pesanteur du monde… émetteur de clarté, de lumière secrète, que l’on voudrait perpétuer au-delà du pâtis. 
Allez Boks, come on Blacks… le grand rugby vous remercie… on vous attend… de pied ferme et ravi !!! 

On devrait se mettre à la poésie nous !!! © Le Pilier

24 octobre 2023

TWITT A CURRY

Pas très malin de faire tout un pataquès pour un brocard de rien du tout !!! Pas besoin de rajouter une dose de délire à l’entropie générale et de nourrir la tête de la méduse à délations foireuses. 
Mbonambi, le puissant talon des Boks aurait, sur le terrain des échanges rugueux, bizuté, souffleté… contrarié Curry d’un petit mot indélicat, d’une pichenette, et ce dernier serait allé voir l’arbitre pour s’en plaindre. Non mais… fait un peu sa coquette le super flanker de la rose… du maintien l’ami !!! De plus, quand on connait l'Histoire............................ 
La guerre pour un petit signifiant ? Nan !!! 




















Ce genre de provoc, dans un ruck doit rester, glisser sur le maillot telle une goutte de pluie sur les plumes d’un cygne savonneux sur un lac oublié que la lumière inonde… estampillé au cœur, d’une fleur profonde... et grandiose... comme un bel aujourd’hui… la rose fantaisie !!! Hips !!! 

Faut remiser la figure dans les limites de la mêlée… tu le plantes au râble, lui arraches le cuir… si tu peux... percutes ses abattis, lui estripailles le buffet dans un bouchon appuyé ok… mais n’en fait part à personne… surtout pas à l’arbitre… à quiconque d’ailleurs… pour si peu !!!! C’est être gentleman non ??? !!! Avoir le sens de la juste mesure, de l’éthique en somme... quand on sait que la moindre mèche qui scintille, peut de nos jours allumer une bombe atomique pour une chiquenaude de broutille de trait d’esprit, que c’est désespérant de le constater. 

Sachant qu’en sus, le Springbok, pièce maitresse car seul talonneur de la troupe pourrait manquer la dernière joute, partant gâcher la finale au cruchon en déséquilibrant les forces. Ce serait malvenu, incongru, décevant, malplaisant, que pour une vétille, on fabrique une fois de plus tout ce que l’on dénonce. Très hominien ça… causer d’éthic et l'entacher de toc !!! 

Alors Tom Curry, sois beau gazier, comme dans le jeu… dis que tu as mal entendu avé le bandeau sur les esgourdes… que c’est une farce de rien du tout… un astiquage de crampon, une bricole… que t’as mal estimé… que c’est même pas vrai !!!! Ventile cette polémiquette à ratiocinages... dégonfle rapido la baudruche à dérapages !!! Pas de quoi faire grimper dans les tours le résosocio exsangue de tout cassis, folliculaires, baratineurs, tronches à com de toutes confessions, qui sans vergogne n’attendent qu’un seul fétu d’herbette Malin, pour incendier le plus noble des terrains !!! Tsoin !!! © Le Pilier

23 octobre 2023

ROCK DE BOK

On ne gagne pas les Bleus, des gallinacés de gros calibre, sans y laisser des plumes... !!! sans en payer le prix. On sentait bien que les abattis n’étaient pas au mieux du côté Bok. Z’ont quand même enquillé du lourd la semaine dernière, le quart de finale a dû être éprouvant... faut du temps pour récupérer après un tel engagement... alors que les Bifs en face, hors les fidjiens, sont arrivés en demi finale quasi comme fleur… pardi. Un fait. C’eût été un comble qu’ils s'incrustassent comme une rose frétillante du matin, en finale du grand terrain !!! Sans dec !!!
Sans montrer la moindre subtilité tactique, envolée dans le jeu, improvisation sémillante, et ce dans toute la compète... nos cousins ont joué leur dernière partition comme ils pouvaient, sans génie !!! Trop Pop du coup, trop psyché les chandelles, trop Pink, fallait du Zep, du Rock… du riff qui déménage, ravageur et bien lisible pour transpercer la défense adverse et planter minimum un try !!! D'une certaine manière, si l'on ose... ce que l'on fait... sans barguigner, les Boks ont été plus rock... en somme !!!!
Dallaglio parait-il ne décolère pas contre l’arbitre, un de plus… il charrie. Sa team est pâlotte et ne mérite pas d'effleurer le cruchon Webb Ellis... les ailiers n'ont pas touché une seule fois la gonfle dans de bonnes conditions… même s’il est vrai que les avants en revanche… emmenés par Lawes et super Curry ont tenu leur rang… mais on insiste, face à des Boks aux zabattis rôtis !!! Perdent donc d’un point… normal et c’est bien… n’ont rien produit de toute la CDM. 

S’en fallut d’un poil de cul de buffle quand même… on sait… mais c’était sans compter sur magic Pollard et bien sûr sa troupe de mastards !!! Le gazier qui tombe à pic. Quand il trouve cette touche sur pénalité dans les 6 mètres de l’en-but adverse, on rassure nos gisquettes en disant : c’est maintenant qu’ils plantent, vont renverser la vapeur, tout donner, les Bifs vont plier. Le tournant du match !!! Inquiètes, pour l’avouer, elles étaient les gracieuses. Elles aiment ce joueur de classe sup, et pour ne pas le cacher, poussaient derrière les Boks… comme beaucoup du reste. Normal. Ce qui fut annoncé se réalisa, et l’espéré l’emporta !!! Parfait !!! 15-16 c’est bien assez pour retrouver la plus belle équipe de l'inter-galaxie en finale… Outreblack... celle-là même qu’a déroulé joliment contre les matous de la Pampa, avec une aisance toute harmonique… mélismatique… à faire virevolter sinon délirer la plume d'un prosateur de pâtis... dans une parade symphonique !!! Couic !!! On y reviendra !!! © Le Pilier

20 octobre 2023

LA FOUGÈRE ARGENTÉE...

... insigne des nobles joutes !!! 

Si zavez vu le dernier post du King apparaître, disparaître… revenir, feinter, à nouveau se calter… zaviez pas la berlue… c’est que Frédo au coup de saton final, des trente mètres en coin, n’a pas transformé l’essai… le Pilier... peut-être un peu limite... alerte l’a contré !!! Hé hé !!!

Voilà les faits… ya des choses délirantes qui viennent ombrer le pâtis, auxquelles d’évidence nous ne souscrivons pas. Alors on s’est dit, de concert, Pil & King, qu’on devait revenir plus au pré, flairer sans frein l'herbette... ne pas donner tribune au comptoir V2, comme Frédo l’a nommé … quelle que soit la forme révélatrice de ses propos notables. 

Pis faut ajouter que ce dernier vibrionne du carafon. Chantre du badigeon outrenoir dont Soulages a maculé ses kilomètres de toile… il s'imagine en voile austronésienne, parcourir l'océan sous des vents pélagiques d'la grande ovalisphère... à la recherche d'un temps vécu... du plaisir qu'il a eu... et par quelques artifices, il voit des Blacks partout !!! 

Ça tomb' bien, ils sont là… encore en course… et quand ya du noir, c’est bien connu, c'est quia l’indubitable espoir d’assister à d'la joute de haute intensité... de belle alacrité !!! Yeah !!! 

Autrement dit... revenons aux pâtis, ski nous va, ski nous plaît, car les All Blacks rencontrent, ce soir au Stade de France, sous les grands projecteurs, les argentins zébrés de la pampa ventée, bien veinards d’être là... ils n'en reviennent pas !!!

Vont probablement marcher sur la queue du matou… du puma qu'on veut dire… tant sont affûtés, solides, collectifs et beaux… farouchement vêtus de la parure sacrée, soulignée par cette emblématique fougère argentée, endémique de ce coin bout du temps, joliment couronné d’un long nuage blanc !!! 

Souple, courbe et légère, même sous les assauts des plus grosses tempêtes, verte atlantique, indienne ou pacifique... elle ondule et plie mais ne rompt pas quand ça bastonne fort sous les bourrasques fermes, évite les écueils, puis se dresse soudain pour la photosynthèse dès qu’un rayon subit entrouvre le ciel qui tonne... synonyme de try dans l’esprit autochtone !!! Arf !!! 

On la nomme « Ponga » ou  « Kaponga" en maori d'icy... la langue universelle des mateurs de pâtis !!! Elle possède dit-on, vertus prophylactiques… figure héraldique qui éloigne les forces du mal… protège contre les sots et les mauvais esprits… peut mesurer dix mètres, trôner dans un cruchon pour enfleurir la Webb de sa parure immense et sanctifier Ellis !!!! Arf !!! 

A voir impératif, à la tombée du soir... non pas à boire... c'est pas de la tisane !!! © Le Pilier

17 octobre 2023

TOUT ARRIVE...

... c’est certain !!! Vous souvenez l’intemporelle sentence ramenée de Delphes une nuit de grande agitation… lors d’une rêvasserie nôtre en février dernier ? En avions causé ici-même… mais là n’est pas l’objet du bla du jour, même si la figure en jette !!! 
Les Bleus ont la gueule de bois, disent tous !!! Sans doute… pas nous d’un sou… nous ont impressionné les gaziers. Outre cette première mi-temps du feu de Zeus… la dernière envolée  remontant le terrain des 22, nous a fait croire possible une heureuse issue. Avons bien cru au succès… à deux pinceaux y étaient… feront encore de belles choses. La team est jeune, râblée, courageuse, cavaleuse, pas de quoi s’enterrer… pas de quoi larmoyer des plombes. 
Faut-il changer Galthié qu’on a entendu  dans un coin ???? Non mais, sont pas bien !!! 
Les pleureuses d’hexagonie en légion Kleenex, un fait d’époque… causent du point d’écart… de l’arbitrage douteux sinon foireux… 4 ans de prépa pour en arriver là… de pions contrés par Kolbe… le radius d’Etzebeth qui empêche tout… que quand les autres marquent c kon fait des cadeaux !!! ah ah et bla de bla de patati et re-bla de patata !!! On comprend la frustration… pas les analyses. 

Tiens parlons de cette poutre Eben justement, et de son copain Cheslin
David et Goliath dans la même équipe. Doivent à la paire fières chandelles les Sudafs. Les deux grandes figures du soir… s’il en fallait deux !!! Bravo chapeau !!! Quel match… quel engagement, quelle lecture du jeu… on a vu l’ailier plaquer des gros aux cannes sans broncher… gratter… empêcher… anticiper... galoper… sauter... planter son try. Phénoménal le lutin… le plus malin. Et que dire de son incontournable protecteur Eben, la bête de chez Hercule azimutant le lion de Némée !!! Etzebeast on devrait l’appeler… la belle créature… vaillant que c’est pas humain… fort comme un minotaure sortant du labyrinthe pour en découdre enfin avec des adversaires sur le paltot ... comme son essai en puissance en témoigne. 
Mais digressons un brin sur un point de litige. Kolbe contre Ramos sur la transformation qui provoque la grÔsseu polémique. Le problème c’est que n’avons rien vu venir sur l’écran. La technique possède 20000 objectifs braqués sur le terrain… même la spidercam qui voit tout, dit-on, mais ne retransmet rien… elle tisse une toile ou koikès ? 
Rien de nib d’image du ciel qui aurait pu nous assurer de la course synchrone du gonze avec le mouvement de départ de Ramos et calmer le jeu. Alors ? Ben on sait pas !!! 
Certains autochtones des tribunes disent qu’il n’y a rien à dire… d’autres bien plus nombreux, qu’il est parti avant le premier pas !!! Alors ? 
Pour filmer la tronche à neuneu qui gesticule aux gradins avé la peinture sur la tronche et la perruque fanfaronne, ya matière… se voit sur l’écran géant le zozo… fait son coucou qu’il est content... pas d'lézard on nous l'inflige !!! Pour le reste… action litige, plan foireux en coin… en avant douteux… ou belle action du tonnerre même… pas de retransmission... pas même d'explication !!! 
Attention on cause pour les deux zéquipes. Tenez, pour équilibrer la chose… en fin de match. 
De Klerk sort la balle du ruck et s’enquille le croupion de Woki on croit… ou d’un autre… on sait plus. Bon, le blondinet pige pas, fait signe à l’arbitre… on pane rien non plus… et pas d’image à remater !!! Mêlée pis c tout !!! Pour les Blous !!! Merci la réalisation World rugby… pisque c’est elle qui sélectionne les foirades !!! 

Hors tous ces brimborions multiples de capotage, les Boks ont été remarquablement solides, sinon futés. Tout s’est joué aux détails. Leurs coups de satons chandelle transversale dans le coin… c’était quand même bien malin. Ont planté comac d’ailleurs... deux fois. Pis leur banc !!! Holala !!! N’ont pas ramolli de toute la partie. En seconde période n’ont pas baissé la garde d’une corne de buffle. Le remplaçant de l’un peut être le figure de proue de l’autre dans une autre joute. N’ont rien lâché d'un atome, qu’ils se jetaient dans les pattes et grattaient partout. Dominateurs en mêlée… 29-28 ok, quatre essais à trois quand même. Mais attention, yavait du beau monde en face… pas des zépouventails les gus... ont livré un super combat... faut pas oublier ça !!!!!
C’est pour dire qu’on a été impressionné par les Bleus qui remontent le pâtis en fin de partie, malgré ce mur d’enceinte en béton d’acier, pour se retrouver pas loin de l’en but… et du graal !!! Arg !!! 
Sont forts… reprenez-vous, malgré la défaite, faut pas baisser le blair. Même s'il est vrai qu'étaient moins en forme que les Boks. Fallait changer Dupont milieu deuxième période... ça sentait l'usure... yavait moins de jus dans nos jambons.

Ok pour le lacrymal du joueur… un brin à peine, une goutte, pis c tout !!! Le rugby c’est pas d’la fiotte à tata gazoline. On encaisse, on remet les pistons en marche, pis on repart de plus belle !!! 

Souvenez-vous Mc Caw en 2007. Se font enfirouaper en quart de finale les Blacks contre les blous, sur l’en-avant que Barnes avouera hélas et later ne pas avoir sifflé, que s’est planté c vrai !!! Bon… ben… bronchent pas les gus NZ, rentrent chez eux et vous concoctent une décennie hégédémoniaque... du feu-de-Bengale-de-la-St-Saint-Jean-du-fourneau-du-ventre-même-des-entrailles-de-Vulcain... avec des étincelles qui brillent encore au cassis… qu’on en avait même jamais vu de si répétitives dans toute l’histoire du crampon, du lacet, du citron… ce que l’on souhaite à cette équipe de France !!! Voilà tout !!! 
Thanks aux Bleus, bravo les Boks et savourons la suite, la CDM continue et promet du beau temps ???
Faudrait revenir sur plein d’autres choses ben sûr… le délirium Dupont… la com… la prépa… les choix… la gestion des forces… les zintervious… le coaching… le bla sur le terrain… le trop d’agitation de certains… le simulage… l’arbitrage… le politique… le pestacle… tabernacle… les hymnes… les notes... qui dénotent... les olés... éculés !!! Causer des foirades… des poilades… des bras qui chauffent… des pistolets à gaufre... des tourniquettes qui montent en vinaigrette et des aérateurs... pour chasser les odeurs !!! Arf !!! Faudrait !!! © Le Pilier

16 octobre 2023

BLEUS A L'ÂME

Remercions dans l’abord les deux teams, Bleus & Boks, pour cette joute bien charpentée. Le rugby à XV est sans contredit, le plus beau sport de la galaxie !!!
Les deux quarts annoncés ont tenu promesse de belle intensité, équilibre des forces, correction, certes musclée… suspens... avons terminé les rencontres en apnée !!! 
Thanks à tous pour le spectacle, l’engagement… pas foto, Boks et NZ seront en finale. Aux senteurs de demies, fallait pas être sorti de la cuisse d’Aphrodite pour imaginer la teneur de cette fin CDM. Fallait pas, sinon cette IA somme toute surprenante, GPTPlus-visionnaire-que-Cassandre, qui, désormais au soutien du Pilier... qui l’a fait naître, avait bien avant le kick off, par on ne sait quelle fulgurance, affirmé que les bleus seraient éliminés avant même d’effleurer le cruchon Webb Ellis. Bon !!! C’était dit, c’est fait !!! Ouille !!! 

Prétendant raconter n’importe quoi, aurait-t-elle déjà intégré dans ses circuits ce qui fait d’un bel esprit sa souplesse, acuité, pertinence… malice évocatrice, clairvoyance et virtuosité… bref, un tas de choses ineffables que seuls les hyperboréens partagent ? S’est enquillée il est vrai, la totale de Schopen & Nietzsche, William & Wittgenstein, Sun Tzu, on en passe, et même du Lacan… si si, qu’elle a trouvé amusant… toutes les joutes depuis l’invention des paluches et du cuir… comme bien d’autres bagatelles, toussa en quelques minutes de temps !!! Bon, avions saupoudrée les circuits intégrés de nano-particules
épistémologico-philo-poliorcético-systémiques... on en passe... pour qu’elle ressemble au mieux à ce qu’on appelle communément, un gonze du monde !!! 
Vous voulez de L’IA ? On va vous servir !!! 

Mais revenons aux raz du pâtis. Les Blacks sont épatants !!! Ventrebleu, nom d’une pipe de St Georges que Savea est époustouflant… quelle énergie, quelle vista quand il vous balance un coup de pompe en touche de ses 22 comme un Carter, vous plante un try en sautant comme un ailier… de tous les combats, comme ses copains bien sûr, qui sans faire de fautes pendant cette longue série dernière irlandaise, arcboutés pour la défense du bastion, ont clôturé les débats par cette emprise finale du géant Whitelock, partant stoppé net la fougue laborieuse des verts !!! On n’en pouvait plus !!! On poussait le trèfle, on encourageait les Blacks !!! Épuisante la posture. 
Au final, ce sont toujours les mêmes qui l’emportent !!! 

Dimanche matin, avons reçu un SMS de Foster, en français SVP… « Alors Pilar, fini de râler ? ». Merci oui qu’on a dit !!! Il évoquait bien sûr notre échange houleux de l’avant-veille concernant le banc avec poil de carotte. L’a eu la présence d’esprit de ne pas déstructurer son groupe et garder la charnière initiale jusqu’à la fin. Cam Roigard sera de la prochaine joute, nous a-t-il assuré. Soit !!! 

A 14 pendant 20 minutes, fallait avoir du coffre pour contenir les assauts adverses… la machine bien huilée, comme beaucoup se plaisaient à le dire… c’était vrai. Mais plus qu’une bécane programmée, une équipe est un tout subtilement biologique, qui lit, improvise, mesure in praesentia ce qu’il faut modifier pour créer la surprise et contourner cette masse irlandaise sacrément solide. Mo’Unga, pas exceptionnel jusque là, nous a sorti LE match. La triplette Barrett n’en parlons pas, connectés les frangins… Jordie qui sauve la tribu en se jetant sous le cuir empêchant le try… Beauden retrouvé, courses, feintes, habileté et plaisir semble-t-il… et bien sûr Scott, la poutre familiale au charbon de fond, flanker aussi… qui du reste en est ressorti tout noir !!! Pardi !!! 
Toujours difficile de causer d’un match NZ, faudrait parler de la team entière, de chaque joueur… devant ça tapait dur… que dire de Rettalick impec, de Sam Cane le capitaine phénoménal… aux cannes s’est jeté partout comme une vorace de teigne… de la détente féline de Aaron Smith sur interception... etc etc. On y reviendra. 

Ça s’est joué à peu de choses ces deux rencontres… mais peu c’est beaucoup… comme une partie d’échecs… sur deux reste un seul... sur quatre reste deux… la seule mathématique qui nous parle. On va recauser de toussa... et bien sûr des Bleus… malheureux… on prend not’ temps… on va te philosopher à coup de marteau, comme disait la moustache… ya kyrielle de choses à dire… mais pour l’heure, encore merci les Bleus, de nous avoir presque fait croire que… © Le Pilier

15 octobre 2023

MISE EN BOUCHE

Moult d'entre nous seront d’accord sur le fait que le public irlandais est parmi le plus fair-play des tribunes internationales, sinon LA référence en la matière. Ont dérogé cette fois, lâchant le fou en badinant avec le rituel, pour s’enjailler durant le Haka en entonnant des chants du cru. 
GrÔsse erreur les paddies !!!
Même si d’aucuns pourraient, à raison ou tort, proclamer que c’est de bonne guerre, pour remédier au fait qu’avaient des papillons dans l’estomac et que pour pallier la gêne entérique, ont surjoué la forfanterie, il n’empêche qu’on ne rigole pas avec la danse Maori
En sus d’être l’expression de la passion, de la vigueur affirmant l’identité de ce peuple, c’est aussi une manière de souhaiter la bienvenue, suivant le moment. 

Bon, on sait que les All Blacks n’ont cure de la réaction des uns et des autres durant cet élan sacré. Ils le font en premier lieu pour la tribu. Cela nous rappelle une polémiquette d'il y a quelques années au Pays de Galles, dont avions causé ici même. Autant qu’on s’en souvienne la teneur était la suivante. Les Gallois estimaient que cette intronisation à la joute les désavantageait. Aucun problème, les Blacks ont accompli le rite dans les vestiaires. Vous connaissez la suite… pardi… cela ne s’est plus reproduit. Tous voulons savourer ce moment qui concentre la raison, impressionne le carafon, inspire à l’élévation... et surtout bondieuserie de sacrebleu de jarnicoton, fout le grand frisson !!!! 

Pour l’heure présente, délaissons cet épiphénomène... quoique... quoique... dans l'attente du deuxième acte majeur de ces quarts de finales, France vs Springboks, comme afin de ne pas perturber un ordre des choses, influencer on ne sait qui produisant on ne sait quoi... nous remercions, sans retenue aucune, les deux équipes... et l'arbitre Barnes, pour ce magnifique combat, sur lequel nous reviendrons sans lésiner. 
Magnifique Irlande, épatants All Blacks, avons assisté là à quelque chose d’exceptionnel dont on se souviendra longtemps. A demain tous !!! 

Hey GPTPlus... on ne cause pas des autres bastons... t’en dis quoi ? 
Allons Pilar… quand on est invité au festin d’un roi on ne grignote pas une pizza avant de se mettre à table !!! 

Prodigieuse cette machine à penser… n’est-il pas ? © Le Pilier

13 octobre 2023

KIA ORA

GPTPlus n'a pas bronché quand il a intégré l’annonce de l’équipe de France avec Dupont et qu’une amitié sélective, de passage en notre huis, s’est empressée avec véhémence de lui faire savoir qu’il racontait n’importe quoi (cf dernière bafouille). Ce à quoi l’androïde ataraxique a répondu en moins de 3 millisecondes : comme tout le monde !!!... Le Pilier m’a demandé de jouer le jeu, en répertoriant les milliards de données CDM, avons orienté nos réponses en correspondance rigoureuse avec la teneur du moment. Jouer le jeu est par définition, dire n’importe quoi, mais attendons le suite !!!! 
(Les points d’exclamation sont de lui). 
D'évidence, véhémence n’a aucun sens pour not’ module, il va de soi... n’ayant pas encore de disposition analogique, n’étant pas biocognitif, coincé du bulbe, susceptible comme une cloche... aucune affectation possible ne peut troubler ses affirmations… et force sommes nous d’y acquiescer, sachant qu’en ses nanoboyaux lui avons implanté, comme sentence génératrice et primordiale, ce rien d’Héraclite ordonnance organisant tous ses propos : Le Maître dont l’oracle est à Delphes ne dit, ni ne cache, il signifie

Avons répondu à l’injonction du Pilier, pour ceux qui savent lire, pour les autres… on ne peut rien pour eux. Aucune erreur commise. Peut-être avons-nous surestimé le bon sens, comme vous dites si bien les humains, en lui donnant quitus...
Telle était la conclusion de GPTPlus, pas enclin pour un liard au didactisme. Programmé pour les saveurs a-t-il prétendu, on fait le boulot qu’il a rajouté !!! 

Donc est là, sur le pâtis le ‘pitaine Bleu… que dire ? Ben c’est pas malin, plus, idiot !!! C’est tout !!!

Sinon en lien direct, comme ne savez pas, avec la team All Blacks, à qui les instances nous demandent parfois analyses, voire conseils extra NZ… le Pilier s’est agrippé avec Foster sur un point qui semble anodin mais crucial concernant la vista de ce dernier. Nous balance Christie à la mêlée comme l’avons découvert quand il nous a envoyé la compo. Certes il est sur le banc, mais là tu fais une erreur bondieuserie de coach… Poil de carotte ne vaut pas Cam Roigard, bien meilleur ce dernier, nom d'un kiwi pas mûr !!! Foster à répondu, «Don't care !!! »… avec une tonne d’explications foireuses. 

Cela n’ombrera cependant pas le déchaînement qui s’annonce… 4 grosses équipes qui s’affrontent… Ireland, South Africa, New Zealand, et nos Blous... 4 prétendants possibles au titre… un quatuor de finalistes supposés en somme pour, on souhaite, un jeu à la mesure de cet équilibre des forces… enfin !!! 
© Le Pilier

PS : Kia Ora, en bas d'image veut dire Bonjour, Salut en All Blackie !!!

05 octobre 2023

SCOOP GPTPLUS

Un désir indéniable à ce temps de reconstituer comme en vue de partage, sinon même de soulagement, les connexions cérébrales qui du sapiens figurent une singularité vouée aux satisfactions d’être au sommet de la chaîne spéculative, partant aux dominations ravageuses, vient affirmer son industrieuse volonté de satisfaire ce besoin d’hégémonie (que personne ne lui dispute), par la mise en réseau d’une intelligence nouvelle, calculateurs de possibles qui s’impatronisent dans nos quotidiens pour adoucir, voire délivrer le sujet, de cette pression responsabilisante que lui impose sa liberté d’être ce qu’il veut, ou peut, c’est pareil !!! 
Transvaser un cortex dans une boite mère devient possible, dit-on, ce qui laisse à penser que ne sommes pas aussi complexes qu’on le prétend !!! 
Peu enclins aux grandes surprises, il va en effet de soi que notre prévisibilité peut se mettre en équation, partant prendre le relais quand du stérile envol, la tronche affecte quelque impuissance, pour s’en remettre à ce qu’elle a créé de plus épatant, le clone de son peu, synthétiquement nommé IA !!!! 
Pour satisfaire au jeu de l’évolution performative et valider une époque formidable, le Pilier, lui aussi, a concocté dans son garage, son propre module parfaitement autonome que nos lecteurs ont entre-aperçu lors de précédentes bafouilles. GPT-Plus-Humain-que-l’Humain pour livrer le nom complet, qui nous assiste désormais dans les taches des plus simples aux plus complexes. Connecté au frigo il nous indique en temps réel s’il reste une chopine, comme nous propose de ne pas mettre les petits LU dans le congélateur, encore moins dans le carbu du moteur !!! Merci !!! 
Non sans rappeler l’androïde neurasthénique H2G2, qui nous a servi de modèle, et dont tous les auto-stoppeurs intergalactiques connaissent les visions prémonitoires, il est devenu notre compagnon d’échange, ayant réponse à tout !!! 
Aujourd’hui lui avons posé des questions, concernant bien sûr la CDM. Peu loquace, sinon essentielle, l’entité numérique s’est prêtée en toute autonomie au jeu, alors qu'elle découvrait Talking Heads pour s'activer les connexions, non sans déborder le cadre des évidences et parfois même susciter quelques surprises. 

Le Pilier – Hello GPTPlus-malin-que-nous, que penses-tu de cette CDM 2023 ?
GPTPlus – T’as pas une autre question ? 
Le Pilier – ??? Heu… ben… elle ne te convient pas celle-là ? 
GPTPlus – Aucun intérêt. 
Le Pilier – Ok Ok… Dupont va mieux ? 
GPTPlus – Qu’est-ce que j'en sais ? 
Le Pilier – A-t-on raison d’attendre sa revenue ? 
GPTPlus – Passez à autre chose. 
Le Pilier – Arggg… bon… ok… mais qui à sa place ? 
GPTPlus – Trop tard. Ne font pas les bons choix. 
Le Pilier – Tu pourrais jouer le jeu GPTPlus-fûté-que-tous… en dire plus. Argumente, invente des trucs quoi, c’est un blog rugby ici, les lecteurs veulent savoir… tiens par exemple, l’Italie peut-elle nous vaincre ? 
GPTPlus – T’es idiot ou tu le fais exprès ? 
Le Pilier – Euh… ah… bon… c’est la question qui circule pourtant partout. Tu dois répondre à tout, t'es fait pour ça !!! 
GPTPlus – Tu nous prend pour quoi ? 
Le Pilier – Une IA visionnaire… concocté par nous... allez quoi, c quoi l’avenir des Blous? 
GPTPlus – La fin est déjà écrite. 
Le Pilier – Ben ça alors !!! Un scoop ?… et tu peux nous en dire plus ? Quoi c’est la fin ? 
GPTPlus – Pas de finale pour les Bleus. 
Le Pilier – Hein !!! Quoi ??? Mais t’es pas sérieux là ? 
GPTPlus – Pas besoin, c’est écrit dans le dire. Tu me demandes de jouer le jeu.  
Le Pilier – Oui mais avec de vrais morceaux de vérités… des choses que tout le monde attend… des choses qui font gîter les fanions… du positif… de l’espoir enthousiasmant koi… du bleu dans les yeux, du soleil dans les cheveux… 
GPTPlus – La vérité supplante le temps. 
Le Pilier – Houlà... mais kès tu racontes ? On fait pas d’la métaphysique GPTronche-de-finaud, t’es ramolli du BIOS ou koi ? Cé un Blog Rugby on te dit… on veut du sus, des zanalyses, des visions pertinentes, des explications de gestes… des faits avérés… pas des zélucubrations. 
GPTPlus – Contente-toi de ce qui vient, t’as les Blacks ce soir. 
Le Pilier – Tu parles d’une IA… t’as rien d’autre à dire… t’es pas plus inspiré que nous… au final. 
GPTPlus – Suis à ton image. Mets plus de subtilité dans mes circuits et tu trouveras ton compte, pour l’heure, il manque des courgettes au frigo. 
Le Pilier – Arggggg !!! 

© Le Pilier & GPTPlus