25 octobre 2021

EAGLES PLUMÉS

Quand ils traversent le pacifique pour poser les crampons sur les plaines de la grande Amérique, les All Blacks ne font pas dans la dentelle. Ils te vous dépiautent le grand pygargue à tête blanche comme on enfile une pantoufle les yeux fermés, sinon des perles, occasionnant une foultitude d'essais, comme à la parade. Le piaf a pris tellement de plomb dans l'aile que le slogan "America first" est relégué aux estrades des kermesses du Wisconsin. Le score 14-104... tout net !!! 
Faisant plutôt office de sparring-partners les Eagles n'ont pas eu le temps de prendre leur envol. Dommage... on aime bien ces ricains nous qui jouent au rugby à XV, sont corrects et volontaires. Mais pas facile dans un pays qui ne jure que par le Bask, le Base, le Super B... de passionner les foules. 
Matez les highlights en sirotant un jus... ça file tout berzingue avec l'aisance d'un nuage blanc poussé par le zeph, sillonnant l'azur et sa vivifiante atmosphère... sans opposition !!! © Le Pilier


02 octobre 2021

AU BOUT DU SUSPENSE

Quelle joute !!! "Tremendous" comme insistait le speaker exalté... avec du "blood blood everywhere !!!"... "can you believe it ? " ... "Ho ho hoooo"... "can he do it again ?"... "Yes he can"(Quand Barret visait les bâtons)... "Ho boys !!!"... pas vraiment tort le gonze question suspense... y'avait de quoi s'agiter sinon se ronger la savate si l'on supportait, ou pas, l'une des deux teams. 


Victoire des Boks puissants, 31-29 sur le fil, incontestablement acceptée... même si, à l'instar des susdits speakers exprimant parfois dubitation, des p'tits jaunes flottaient dans l'air vénère de tronches partiales subséquents à des pénalités "légères"... parfois douteuses... cet arbitre n'étant pas de ceux que l'on recommande pour la fluidité du jeu... pour n'en point trop dire et museler le réquisitoire !!! Hips ! 
Bravo les gars, pas hyper exaltant question figures, 2 tries contre 3 pour la belle Zélande, mais tellement rudes en défense, avec un pack en béton sur pattes, une détermination opiniâtre... si l'on accepte le quasi-pléonasme... et puis une rentrée pour le coup inattendue de François Steyn et ses coups de pompe de mammouth qui trouve des touches remarquables dès la seconde période, maintenant une pression sur les Blacks, continue. Vrai que notre matois Leroux, pour le coup, a foiré sa prestation... bonne pioche du staff... fallait oser le virer dès l'entame après les citrons... comme changer sa première ligne avant ces derniers. 
Intensité frénétique donc, mais aussi du beau geste comme cette chistera dans un mouchoir de Lukhanyo Am... imprévisible... qui entraina l'essai de Allende. Coutumier de ces petites merveilles le gazier. Souvenez-vous de cette passe décisive lors de la CDM à son copain Mapimpi... une merveille... en avions causé ici même. Puis en réponse esthétique, le coup de pompe dosé de Beauden Barrett dans les bras de son ailier Reece... essai... des placages sévères de part et d'autre... un Savea ultra volontaire, pas seul bien sûr, aussi présent et tenace qu'un certain virus... Ach !!! 
Les Blacks remportent le Championship, mais les Boks ont quand même montré qu'ils en avaient sous la pédale... rucks... touches... malgré quelques défaillances ou ratés. Pollard loupe quand même trois tentatives... eurent pu être plus à l'aise sous un grand jour du 10... n'est pas au top le gus... n'a pas retrouvé son niveau CDM. Hors les pompes, ne produit aucune action engageante.
Les Blacks ont défendu aussi comme des acharnés mais en se faisant bien secouer par la tortue adverse... des Galapagos sans doute... tant elle a dominé le secteur. 
Zavaient la possibilité limite de gagner à la dernière minute en menant d'un pion... l'ont joué petits bras avec des rucks en tas... tant pis pour eux. Faut rester Black jusqu'au bout du temps... la seule façon d'honorer le blason !!! 
Avec 9 points d'avance en première période on s'est laissé croire qu'ils allaient conclure en apothéose. Ben non... tout arrive... c'est certain !!! 
Voilà un adage irréfutable du Pilier qui va parcourir les siècles à venir sans jamais prendre une ride !!!
Arf !!! © Le Pilier

01 octobre 2021

LAST BUT NOT LEAST ?

Ci-joint la team All-Black... les deux ailiers de la dernière joute contre les Sudafs sont remplacés par Rieko Loane et Sevu Reece... on s'y attendait. Bridge et son compère Jordan aux oubliettes... hop... pour cause de prestation archi décevante malgré le try du second. C'est bien. 
Bon, ya pas le père Aaron, Weber n'est pas un expert... Parenara n'a pas brillé non plus... il reste sur le banc... quand même. Ces rencontres malgré les victoires ont bien fait ressentir l'absence du premier. Indispensable Smith est resté chez lui pour cause de bagatelles familiales. Dommage... et sans intérêt !!!
Autre prestation des Blacks cette fois, on l'assure... ya pas de raison que l'ennui se perpétue. Les Blacks veulent un grand slam... nous zaussi !!!! Quoiqu'avec des Boks en face qui refusent toute éclaircie avec des chandelles ombrant le pâtis, sait-on jamais !!! Qu'ils prennent une rouste serait bienvenu...qu'ils l'emportent inattendu !!! © Le Pilier  

1 Joe Moody (53) 
2. Codie Taylor (63) 
3. Nepo Laulala (36) 
4. Brodie Retallick (88) 
5. Scott Barrett (47) 
6. Akira Ioane (9) 
7. Ardie Savea (55) – capitaine 
8. Luke Jacobson (9) 
9. Brad Weber (13) 
10. Beauden Barrett (97) 
11. Rieko Ioane (43) 
12. David Havili (10) 
13. Anton Lienert-Brown (52) 
14. Sevu Reece ( 13) 
15. Jordie Barrett (31) 

16. Asafo Aumua (3) 
17. George Bower. (7) 
18. Ofa Tuungafasi (41) 
19. Patrick Tuipulotu (40) 
20. Ethan Blackadder (6) 
21. TJ Perenara (74) 
22. Richie Mo'unga (26) 
23. Damian McKenzie (36)

Dit en passant, les All Blacks ont planté 17000 points en test-matchs depuis l'invention du camphre, du crampon... de la paluche et de la transmission !!!! Un record... de plus !!!