28 novembre 2014

DERNIÈRES FEUILLES D'AUTOMNE

Pendant qu’en hexagonie on retourne au roupillon du Top, pastaga blabla, spécus sur le climat, décomptage des foies gras... de l’autre côté on se relève encore la Manche pour affronter deux gros du sud hémisphère, parfaire une prépa bien organisée, solidariser la troupe, remporter au moins une victoire avant la ballade des avents !!!! Hips !!! Pas de bol des empafs ont programmé les deux matchs at the same time : 15h30… England vs Australia and Wales vs Springboks. Un choix s’impose donc… les Boks devraient plier les Gallois… même si rien n’est fait, l'issue nous semble plus que probable… les Bifs voudront clore l’international automne par au moins une victoire sur des Aussies somme toute prenables… mais ces derniers ne voudront pas ramener trois roustes dans leurs bagages en retournant au bled. Alors ? On mate les Bifs, les Gallois en différé, avant de faire un bilan complet des abattis, des gaziers, de l’état des pâtis d’Europe… les vacances bien méritées pour ces gonzes d’hémisud qui ne lésinent pas quand ils se déplacent à l’autre bout du monde à s’enquiller les nations les plus solides du coin. Le Pilier, côté sabbatique, en profitera pour récupérer mousmés, un rien délaissées par cette étonnante ténacité à balancer des bafouilles hebdos et constater les mêmes effets des causes par trop lisibles, qui amenuisent jusqu'à l'espoir ténu d'un éveil maigrelet de nos pâtis... clairement en panne d'engrais. Mouais !!! © Le Pilier

Ps de dernière minute. On apprend la mise sur banquette de Farrell... hé hé, Lancaster semble jeter un œil sur le Pilier et suit donc son conseil avisé ?

25 novembre 2014

L'IVRESSE ET LE FRETIN

Grand Chelem une fois de plus pour des Blacks épatants qui flottent très très haut sur un long long nuage blanc, là-bas là-bas, parmi les brumes inconnues et les cieux... où des oiseaux sont ivres... de n’avoir personne à côté d’eux !!!! 
Juste plus bas les Boks… qui savent appuyer quand il faut, les vaincre de temps en temps, même s’ils ont parfois des défaillances surprenantes… on se souviendra du four 2014. Victoire in extremis en Argentine après avoir été dominés toute la partie, une défaite en Australie… et puis là, celle contre les Irlandais quasi invaincus cette année qui pour le coup remontent à la troisième place au classement IRB ! Chapeau les trèfles comme les chardons du reste qui depuis la venue de Vern Cotter sont quand même plus gaillards. Ont plié les Argentins eux sans problèmes. Les Gallois comme les Anglais n’ont pas terminé leurs tests puisque les uns s’enquillent encore les Boks et les autres les kangourous… ce week-end. 
Tiens, comme le faisait remarquer un gonze proche lors d’une réunion très officielle où glosions négligemment sur la transparence de notre ovalie : « Pas souvenir d’avoir vu les Français se frotter lors d’une même tournée aux trois gros packs de la planète !!! Alors que les Bifs eux, les Gallois… ». Rires immédiats dans toute la confrérie. Houlà, mais on a un bilan positif au moins, avec de gros morceaux de choses nouvelles dans la conti-nuitée exsangue des transparences stratégiques… on gagnerait le Portugal si yavait encore un match… ça s’est encore joué à trois fois rien contre les Argentins !!!! Ouaip... et traduction...
3 fois rien… 
en psycho-mathématique ovale est égal à rien !!!! Arf !!! 
Plutôt bonne ambiance donc dans le club, preuve que le rugby ne s’arrête plus à nos fanions. Bon, en même temps sont pas des brêles les gonzes, connaissent vraiment le cuir et vibrent encore sur une superbe passe au cordeau, un groupe à l’unisson, une troupe qui s’arrache, des transmissions permanentes avec de superbes messages perforants... des gestes techniques... de la belle tactactique... du gendarme... qui est d'être toujours là quand on ne l'attend pas... hé hé !!! 
Bilan donc d’ici unanimement partagé : Des pines d’azes ces Bleus, des foireux, pire encore, des mauvais !!! Comme la clique en survêt qui les échauffe, idem les huiles frelatées, vieux rassis des gros banquets, fanionistes, trompinétistes, rumineurs amateurs de prés… continuons ainsi dans la continuité logique de la dégringolade audacieuse, blatons jusqu’à l’épuisement du bon sens le plus commun, baignons dans les sous bas-fonds de la disparition des fondements radicalement révolus… roupillons la tronche entière dans la pantoufle après sirop de pastaga et Top calendrier tarlouzes...
Rameutons des mercenaires...
Nationalisons les fonds de vestiaires...
Ajoutons d’autres rustines Blanco aux pneus du tricycle Sainte André, (la pompe bon marché).
Faisons la roue…
Poudrons les perruques,
Astiquons-nous !!!
Reluisons-nous !!!
Positivons tout !!!
Saturons même d'artiche ces valeureux croupions... car de toute façon, avec ou sans pommade... faudra payer l’addition... bien coton !!!

- Mais Pilier on crache déjà pas mal au bassinet ?
- Pas encore assez... z'allez voir, ya toujours d'la marge dans la désillusion... c'est même un puits sans fond !!! Hips ! © Le Pilier

20 novembre 2014

SPEED RUCK

Speed Ruck c’est l’App du Pil qui balance fissa ce qu’on doit dire pour taire l’inutile. Direct en-but, on plante, hop transfo... balle au centre… brut et cursif ! 
Les Bifs ont encore du taf. Deux défaites sur leur pré… pas de quoi pavoiser. Mais s’améliorent les gonzes… sachant qu’ils ont encaissé les plus gros de la planète rugby. Doivent virer leur ouverture Farrell, fissa… c’est clair, manque de cassis le gus. Prennent du retard à cause de lui.
Les Boks ont bien joué le coup, sachant qu’au jaune de Matfield ont encaissé 2 tries successifs… mais planté un, bien mené, à 14… conclu joliment par Burger. Mieux qu’hier ce dernier, plus posé, moins destructeur, plus dosé… le rugby c’est surtout ça… la dose !!! Le Roux, tel que lui-même, matois, intercalé, bien placé... un des rares sur les internationaux pâtis à savoir fixer !!! Quand les Boks retombent dans leur travers bourrin, c’est le seul qui insuffle quelque grâce… a même failli mettre son essai solo, en fin de rencontre… raté d’un chouia. Génial le gus… pas sur gonflé, normal, une vraie tronche qui sert à beaucoup plus que chez certains !!! Bref les Boks sont bien plus forts que les Bifs, normal… l’Europe encore à la traîne… des victoires erratiques possibles... en effet… no more.
Les Bleus ? Aucun intérêt… on ne comprend même plus c’qu’ils fabriquent… sont techniquement nuls… une seule véritable attaque. Les Aussies pas beaucoup mieux… ont fait n’importe quoi, avaient le match à leur portée. Bref on oublie ! © Le Pilier

16 novembre 2014

ALL BLACKS MALGRÉ TOUT

Not’ last bla adjectivait la NZ de sidérale !!! Bon… pas sidérants cette fois les gaziers faut dire... même si remportent encore une fois la rencontre... c’était l’équipe 2 quand même, avec pas moins de 13 changements par rapport à celle qui a vaincu les Roses beefs à Twickenham. Mais on sentait dès le kick off qu’ils n’étaient pas hyper motivés, dans les minutes suivantes vraiment pas bien réglés. Carter ne tient pas encore la grande forme et comme il le dit lui-même n’a pas pesé sur le match… normal… a peu joué… revient de grosse blessure… bref pas de quoi en faire un bouquin. Un peu Philae donc nos masters Blacks… dans l’ombre, de guingois, maladroits par moments, mais qui, comme on l’attendait, plantent le try de la victoire définitive sans trop forcer en fin de rencontre, face à des Scots mieux qu’dab depuis la venue de Vern Cotter, mais qui ont encore du gros taf pour se faire une place d’honneur dans le tournoi d’ici. Bref, les Blacks restent invaincus, on le savait avant l’entame, mais devront se remuer le derche la semaine prochaine à Cardiff, car nous semblent quand même un rien fatigués. Mc Caw palot du faciès, pas très chanteur durant les hymnes a suffisamment donné cette année pour prendre des vacances… bien méritées !!!
Vaincre en permanence les mastards de toute la galaxie ovale ça finit quand même par vous émousser jusqu’à l’enthousiasme ! Les Gallois tout frais ne vont pas se priver de les secouer, on pourrait même dire que c'est le meilleur moment pour les coincer cette fin de saison... à bons entendeurs ! Donc, soit et bref, match somme toute ennuyeux, avec des écossais, hors l’essai d’interception, incapables de planter sinon d’inquiéter vraiment la team two NZ. Rien de nouveau sous la pluie de Murrayfield… score final 16-24... sinon quand même, à noter, la french touch en matière d’arbitrage qui a sacrément pourri l’ambiance et grandement participé à briser la fluidité du jeu… moult gaziers ne comprenant pas toujours les décisions… un rythme foireux jusqu’au tempo insufflé pour la rentrée en mêlée ! Merci Romain Poite pour ce gâchis !!! On pige vraiment pourquoi bon nombre d’entraîneurs du Top s’insurgent contre l’amateurisme des arbitres Français, se font virer des stades en commission de discipline !!! Pas foto… s’ils sont tous de l’acabit de RP, bonjour l’énervement coléreux de chez pas content du tout à balancer presto les plus radicaux noms d’oiseaux ! Arggggggggggg ! Sinon, pour clausule légère, le joueur le plus malin du week-end qu'on vous refile en tof avant d'en causer later ? © Le Pilier

15 novembre 2014

ALLEZ LES COMÈTES !

Bon… débarquer sur le caillou était en soi une prouesse, manque de bol la comète Tchouri... sans manche... oups... ne rôtit pas au soleil sur toute la surface, hors le module s’est posé à l’ombre !!! Bilan, pas d’énergie pour alimenter Philae avec les panneaux solaires prévus… ça finit donc en eau de boudin !!! Un p’tit cliché dernier et hop, roupillon définitif avant de se faire cramer par l’astre divin, ou propulsé dans l'espace infini et les cieux, pour les plus poètes d'entre nous. Pas besoin en tout cas d’aller si loin pour mater les comètes because notre Nouvelle Zélande sidérale jouera l’Ecosse tout à l’heure. Pour l’immédiat ne manquez pas les Bifs contre les Boks, le match du week-end ! Et non plus don't forget ce soir nos cocottes nationales à la poursuite des grands marsupiaux… de quoi sans doute se fendre la crête et dandiner du croupion !!!! © Le Pilier

13 novembre 2014

CROCO-DEAL

Ben voilà, c’est fait, la p’tite Philae s’est posée sur le gros caillou après deux super rebonds. En effet, la gravité étant très faible, eu égard à la « modestie » de la comète, le premier rebond a duré pas moins de deux heures, et le second 6 minutes… faut du temps pour planter un essai au bout de l’espace et le transformer ! Espérons que ça en prendra moins Samedi contre les Aussies !!! Arf !!! Pas mal quand même cet exploit sidéral… les photos arrivent petit à petit, tout fonctionne nous dit-on impec, même si le robot est un peu de guingois sur ses pattes… on y découvre un bled sans rade, Far West sans ganache… sans gisquette, sans mob… et bien sûr pas même un pâtis !!! Paraît quand même qu’on pourrait y récolter d’l’info pour piger l’origine de la vie… ouaip… pourquoi le pastaga est jaune, le cuir ovale, les Bleus aussi déroutants depuis plus d’une pleine et franche décennie ? Ach !!! 
Blague à part une flopée de gonzes nous enjoignent de revenir sous le drapeau tricolore et d’encourager notre nouvelle équipe bien meilleure que celles d’hier !!! Oups !!! Parait qu’on est pas très sympa de ne plus causer d’eux dans nos bafouilles, sinon pour carabistouiller nos coachs… pas même jamais un brin de tof azurée avec un joueur en pleine action… pas un seul espoir insufflé avec passion… qu’on ne mérite plus la nationalité, qu’on n’a k nous exiler dans le grand sud et nous faire dévorer par des crocos marins avec des ratiches en surin !!! Arg !!! Ben tiens, ça les arrangerait qu’on disparaisse dans l’Outback sec et rapé comme un croupion de comète… avec planqués, des taïpans derrière chaque brindille, le serpent le plus venimeux de l’espace connu, hein ? Tu parles d'un croco-deal !!!!
Plus aisé serait de répandre de la vaseline et du flan partout sous nos clochers, sans un Pilier qui balance ce qui est tout à fait normal d’entendre en refusant certains états de faits inacceptables frisant l'anti-France... la désolation de nos pâtis !!! Arf !!! On veut donc nous bannir de la Nation ? Nous, le refuseur de mielleux… de sirupeux, de la pantoufle en feutreu ? Arg !!!! Dénonciateur du sopo, de la mocheté, du baratin en suppo ? Des clous mes poules, sommes du coin malgré tout, même si plus universel, composé de cuir génétiquement immodifiable… veines bleues, bla blanc, tempéramment rouge tison quand on se complait dans le roupillon !!! Alors, d’évidence serons là pour mater le match de Samedi… même si on doit le dire, avec moins d’envie qu’autrefois, voire pas, car sommes vraiment las du monde ancien, comme disait le grand poète Guillaume… ça non plus… on n’y peut rien ! © Le Pilier

12 novembre 2014

ROSETTA BEL ESSAI...

A transformer 
Bon, la vraie commémo du centenaire du carnage de 14, devrait être en 18… à la fin du délire… ce serait bien plus juste, plus sage même… faut dire ça… mais laissons-là le champ d’horreurs comme le chantait le père Jacques et retournons à celui d’honneur, des chicores ludiques sur des pâtis toujours verdoyants. Ce week-end ya du lourd chez les Tommies… après s’être enquillé le superbe Mc Caw, élu homme du match par les Bifs, et sa troupe d’invincibles gaziers, nos cousins vont se prendre dans le râble des Springboks vaincus par des Irlandais déchaînés 29-15 samedi dernier. Sûr qu’ils n’ont pas apprécié la rouste… et comme les bifs auront à cœur de renouer avec la victoire, histoire de montrer qu’ils ont les moyens de rivaliser enfin avec l’hémisud avant leur CDM at home… on peut s’attendre à voir du jeu de part et d’autre. Mais prudence, les Boks ont joué comme des bourrins en Irlande, en faisant des fautes stupides... les deux centres n'ont fait que percuter dans la défense comme des ânes... et encore, même un Aliboron ça évite le mur en béton !!! Seul l'arrière Willie le Roux a insufflé du subtil dans les rangs... comme souventefois du reste.
Soit... pas bégueule quand même not’ voisine la couine, pour bien se jauger, s’envoie les trois gros… chapeau… pendant qu’ici ça palabre plus que de raison sur l’espoir retrouvé, l’effet Blanco, le souffle nouveau, le super maillot, après une rencontre à défoncer des portes ouvertes face à des Fidjiens sans pack et bien maladroits, aux dires de certains... ça va très vite chez nous pour oublier tout, on pourrait aussi rencontrer les Malouines et continuer sur une série de victoires. Bref, les Australiens sont quand même d’un autre calibre, même si pas géniaux en ce moment, nous ont plié trois fois d’affilé cette année. 
Alors Pilier, tu mates la rencontre cette fois ? Probable, mais p’têt’ pas en direct… trois bastons dans une afternoon, faudra faire une pause quand même sur la white side of the moon. Arf arf !!! Tiens, les Bleus nous font un peu penser à la p'tite Rosetta qui voudrait bien chevaucher le gros module qui file à toute allure, mais qu'est pas sûre d'avoir les cannes assez solides pour s'agripper à ses flancs. Se balader dans l'espace sans opposition c'est cool... on sait faire depuis la grande découverte de l'Isaac Newton... a fait un joli parcours en profitant de la gravité des planètes, le cube... ok donc pour l'essai... mais faut le transformer... en victoire !!!! Ach !!! © Le Pilier
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.