31 mai 2010

LE PILIER CHAMPION 2010...

Toutes catégories !

Le Pilier remporte donc une nouvelle fois  
le bouclier des bastons !!!
Ni anti tout, 
ni fourre tout, 
ni pour tout...
Sur le vaste opéra des pâtis  
le Pilier balance sans chichis 
la décapante symphonie !

A tous les nantis du cassis,
Les francs neurones capillaires,
Les coupes au bol d’air...
Aux paires de claques qui s’ignorent
Aux coups de lattes des grands parquets...

INVITATION PERMANENTE
à nous rejoindre au pré !!!! 

Pour le plaisir des reins, 
de la bobine, 
des synapses malins...
Le Pilier dénude 
l’équation du hasard
Déculotte le grand bazar...
Signale la perpétuation des chicores,
La liberté tricolore...
LE FERME ET DÉFINITIF 
COUP DE VLAN 
AUX CROUPIONS DES INNOCENTS !!
  
Empâtés, 
fiers d’être nés,
Petits radius, 
minus, 
micro nimbus...
Cliqueurs d’occase, gobeurs, sabots d’aze,
Secoueurs de fanions, de pompons,  
de pâles pistons... 
Chausseurs de gros verres épais... 
béni-ouais-ouais,
trouveront désormais vestiaires fermés,
pantoufles piétinées... 
et plus de clics autorisés !
Revenez pas chez nous
ici c'est pas chez vous ! 
© Le Pilier

29 mai 2010

LAST BUT NOT LEAST

Dernier Super 14
17 H Bulls vs Stormers... finale du dernier super 14 de l’histoire... qui passe dès l’année prochaine à 15 équipes.
Super 15 pour du Super XV... dans l’ordre des choses. Pas comme chez nous passés du Top 50 au Top 14, avec toujours de moins en moins de tubes, plus de pieds, jusqu’à l’apothéose : le vainqueur du Brennus Clermont et son coup de pouce arbitrage pour être bien sûr de faire sauter les bouchons. Ach !
Pour du moins délire revenons aux Bulls qui peuvent sans problème remporter pour la deuxième fois consécutive le tournoi sud hémisphérique. Ont donc plié les Crusaders du généreux Mc Caw en demi finale avec un Steyn très habile des agacins qui sans problème a battu le record de Carter dans la compète avec 243 points au tableau.
Comme on sait ça galope franco là-bas, dans tous les sens, très dynamique, moins de gros contacts (étonnant !), moins de gros paquets d’avants en monticules hasardeux... et surtout des essais clairs et nets ! Ya vraiment une manière de jouer en Super 14... on y voit bon nombre de gestes techniques qui n’ont pas cours chez nous... les passes sont ciselées, vives... les joueurs qui reçoivent le cuir sont foutredieu bien lancés. Faut du poumon de buffle pour cavaler sur ces pâtis majeurs. Un plaisir pour les connaisseurs.
Très inspirés offensivement les Bulls à l’image de Big Spies qui traverse le terrain en grillant les trois quarts... plante son essai... comme son homologue Du Preez qui file au raz de la mêlée... aplatit en coin... malin. Bref ça joue pour le try. En face les Stormers du vilain Shalk Burger sont dit-on plus défensifs, plus phagocyteurs, plus étouffeurs... deux styles apparemment différents pour une rencontre au sommet entre deux équipes Sud Africaines qui ont dominé largement le Super 2010 et se retrouvent donc logiquement en finale.
A vos zécrans plats, mais dynamiques... sur Sky 3 sûr, pour du direct... sinon Bibici sans doute for the last but not least Super 14.
© Le Pilier

28 mai 2010

ALLEZ LES JEUX !

Flanby, bibine & circences
L’ASM remporte le Brennus. Pourquoi le dire comac ? Pasque qu’on le sent plein pif ! Le plus politiquement correct, évident, quasi normal... eu égard à ce qu’on a vu précédemment. Faut redistribuer un peu les cartes... les auvergnats ont aussi droit à ces petites joies... et le spectacle est fait pour ça... sinon à quoi ça sert d’avoir du Vulcania si personne n’y croit ? Faut les faire un peu cracher au bassinet ces monticules trop longtemps éteints ! Ach ! Donc normal vont gagner. Autrement dit, la pièce est écrite. Voulez parier ? Si ce n’est pas le cas, que l’USAP remporte une nouvelle fois le titre on trouvera ça quand même rudement épatant.
Pas juvénile ce Juvénal poète antique, dont la figure latine  panem et machin reste bien d’actu, papillonne toujours sur les plaines à bastons et autres distractions.
- Tu délires encore Le Pilier...
- Ben comme tous quoi... sommes pas différents des autres quoi... pas la même folie c’est tout... avons droit au grand leurre... de croire aussi à n’importe quoi... nous zamuser un peu, non ?
Hips et santé à tous !
© Le Pilier

24 mai 2010

TORTURE & MAUVAIS SORT

Empafs !
Voyous !
Rapineurs !
Kidnappeurs !
Zozos !!!!...
Nous zont eu... ouais ouais on vous mettra le Super 14... c’est koi com match ? Tu parles d’une promesse de campagne... ne pensaient qu’à la cannette d’Europe... nous zont blouzé, outragé, menti... monstres d’humains... vraies tronches bidets... kiffeurs de bourre... finis à la bière... tous aux pintes avec les Toto... yavait plus que ça dans les bistrots... sur les zécrans plats... tartines de flop... ovalie lopette... la ropéenne cannette... sans joie... rugby du coude aviné pour les analphabêtas... nous zont conspué, frappé, écartelé, spolié notre enthousiasme...
Et qu’a fait la Police ? Rien... l’Etat ? Nothing... le GIGN ?... pas un petit brin d’attention... pas même un zest de matraque pour nous sortir de là... nous l’élite citoyenne des grands pâtis... Ah les rustres, les faquins... obligé de nous rabattre sur
la finale fin de tout... Heineken mon petit cachou... BO vs ST... Ah les mickeys, ah les bidons, les empaumeurs de mensonges, les saletés...
Bilan ? On a loupé le Super 14, tancé, soumis au dictat du rugby des foireux... des ordures, des pelures, des assassins ! Ach ! Inquisiteurs... mesquins...  
et même tortionnaires !!!!
N’avons tenu sous le bâton qu’une petite mi-temps de rien... tant c’était douloureux... sommes pas solide au pilori du flanby nous... on avoue tout dès le premier coup d’envoi... sifflet... montré du doigt... pas même besoin de plume sous les pieds... de tenailles sous le nez... on balance tout le monde immédiat nous... père, mère, enfants, petits vieux... pas Jean Moulin question courage nous... on se ratatine, on invente... on fuite, on supplie... on se trisse. Là c’était trop... pas pu résister aux coups... des fautes partout, chez le Stade comme chez Biarrot... du moche dans tous les coins... d’la tatane et du foin... on avait tout déjà prévu... trop souffert... on s’est débiné comme un lâche... sisi... vendu, calté tous gigots... zou... retour immédiat aux gisquettes... aux luzernes, au plumier... ressentir les fondamentaux pour les os, le ciboulot... fallait qu’on survive... scusez mais on tient pas seconde au supplice du mauvais sort nous... sommes tout petit bras nous dans le foireux, la fange, le petit jeu... on tient pas deux minutes... on s’éclipse, on se fige, on se dilue... on décampe toutes cannes... pigez le gazier ?
Aussi materons le Super 14 demain qu’on espère... on vous dira ça... parait qu’le Saint Esprit est descendu parmi le coin... qu’il ait pitié de nous et nous balance du Bulls sur toutes les surfaces... du Crusaders dans le buffet qu’on se retape de l’humiliation ! Arg !!!!
© Le Pilier

22 mai 2010

PROVERBIAGE

Tout Français ça... sur le « Live à venir » de Rugbyramages, un lecteur nous assure que les demi finales du Super 14 Bulls vs Crusaders at 5 PM, Stormers vs Waratahs at 7 PM... ne sont même pas annoncées ! Avons cliqué, c’est vrai !
Voilà l’ambiance du coin... seul l’intra muros enfume notre cigare... hors nos frontières point de salut... hé hé... bon, la planète n’est qu’à un clic désormais, on peut comprendre... qu’on ne diffuse pas ces joutes en direct n’est pas plus mal... on évite les commentaires d’amateurs... pensons juste à ceux qui n’ont pas la possibilité de mater Sky ou mieux encore la Bibici dans un rade international et qui rêvent aussi de grands pâtis. Veulent pas causer des autres mastards d'hémisud les coquins... trop peur de la différence de niveau mon Julot... c'est ça ?
A ne se comparer qu'à soi, 
on peut se croire le Roi... 
mais s'contenter de ce qu’on a 
procure quand même sa petite joie...
A vos choix... ouah !
© Le Pilier

21 mai 2010

FESTIVAL DE CANNES

Finale de la chopine Européenne... Heineken cup pour ceux qui aiment la privatisation du cuir, demain donc au Stade de France bitouine BO and ST. Match pour les modestes bras... les fanions... les trompinétistes Olé... bandas martelant les tribunes colorées de poum-poums bien tempérés... hé hé ! L’affiche est plaisante, on peut toutafait y trouver son compte. La chopine c’est pas du Flop 14 des copines et ses ondulations douteuses... même si les deux équipes sont du coin... l’arbitre est sans doute étranger... un gage d’impartialité, de professionnalisme, de rigueur ?... on peut le penser... avec des caméras partout pour bien mater... pas de ces Canal TV qui filment au rabais les pénalités et autres cadrages... débordés !!! Ach ! Un rugby somme toute des croisettes de saison avec beaucoup de tape ballon mais du soleil pour les croupions !!!

Pour les cuissots majeurs, les délicats, les véloces affûtés... les saveurs de grands prés, Bulls vs Crusaders comme savez... demi finale du Super 14 en terre Sudaf. Pas le même ciné.
Baston ad hoc pour le Pilier et les initiés.
Un vrai festival de cannes qui connaissent le cuir, la transmission sans chichis, des panoplies d’astuces pour ouvrir l’espace, désorienter les défenses, cherchent l'essai avant les points aux pieds... ravir les accoudés au comptoir des peignées. Santé !
© Le Pilier

16 mai 2010

DU GRAND RUGBY...

Pas du flanby
Les Blue Bulls de Spies et ses acolytes disputeront samedi 22 mai la demi-finale de rugby du Super 14 à l'Orlando Stadium de Soweto, contre les Canterbury Crusaders de Mc Caw, Carter et consorts...
Hé hé, pas la même planète là, la même musique... ça joue rugby technique, véloce, ça pense à l’essai. Pour info le dernier match Crusaders vs Brumbies pas moins de huit tries au tableau... pas d’la dmi finale de clocher qui attend sa pénalité parce que le jeu est saturé de fautes de partout... un coup l’un, un coup l’autre...  
un vrai bordélisme... on a l’impression que l’arbitre est un metteur en scène qui gère à sa guise le suspens !!!!
En sus zallez voir, pour redistribuer un peu les jetons vont faire gagner Clermont pour plaire à la région...  
dire qu’en Auvergne ya pas que des looser de Brennus... Ouarf !
Politiquement parlant ça devrait se passer comac... c’est même décidé comac... en tout cas une possibilité valable pour cette société du spectacle et ses fans nourriciers ! Si pas ? Tant mieux !
Hé hé pas d’la causette acceptable chez le supra Pilier hein ? On préfère son ronron, sa tartine maman à la figue, au miel, son idéal papillon, on veut conserver son rêve bambin... hein ? Son grand leurre entretenu par l’artiche et ces béni-oui-oui qui reveulent insatiables du supplément flanby. Pas de problème ya du stock... jamais la crise en ce domaine. Arf !

Certains petits amateurs de cuir ont visiblement aimé cette rencontre Clermont vs Toulon... mais pas tous les gonzes... comme ci-joint un commentateur du match, sans doute connaisseur, sur le net : « 80 minutes Toulon a arraché les prolongations grâce à un retour du diable vauvert. Clermont croyait avoir fait le plus dur mais un éclair varois à l'issue d'une partie bien terne a tout remis en cause. »... l’arbitre se charge de gérer pour "endormir" les tribunes... les joueurs font le reste en suant franco... les borgnes causent de superbe suspens... les philistins sont happy et gigotent leurs tissus !!!! Hips !

Bref, le match de l’année des championnats planétaires, c’est bien Bulls vs Crusaders. Pas foto... Il est annoncé à 17 h, donc pendant le finale de la Heineken chopine. Le choix du Pilier est sans équivoque. Nous aussi sommes du spectacle, hé hé... du vrai, haut de gamme... de la fugue aux bastons, en passant par des attaques tout berzingue, des technicités saisissantes qu’on ne peut qu’espérer qu’en Sud’hémisphèrie. Merci !  
A nous les grands pâtis, 
aux minus le flanby ! Ach !
© Le Pilier

15 mai 2010

TRICHERIE EN DEMI

Clermont vs Toulon
Ces commentaires piqués sur le net suffisent à nos yeux pour synthétiser la rencontre: " Parra transforme cet essai entaché d'une erreur d'arbitrage.
Le pilier géorgien n'avait plus le contrôle du ballon. (12-22) "...

Bis chipé sur un autre site : "Essai de Davit Zirakashvili Clermont fait le break. Les Auvergnats multiplient les temps de jeu par ses avants et Zirakashvili aplatit pour la première fois du match. Sauf que S.B. Williams a touché le ballon et que le pilier géorgien l’a laissé échapper "

Alors ? En sus l'arbitre s'est empressé d'accorder l'essai sans demander bien sûr la vidéo. Et c'est même pas nous qu'on le dit.
Ach ! Un fait avéré. Peut-on s'en contenter ? Y'en a qui doivent aimer ça au final ces tricheries partout ! Pas nous.
Clermont gagne sur une erreur d’arbitrage donc ! 
On connait la musique !
© Le Pilier

PROCESSUS BRENNUS

Perpignan gagne au pied son ticket pour la finale Brennus... pas besoin d’être Nostradamus pour avoir anticipus le processus.
Mêmes us : des Spartacus... du blocus... des petits radius... un rugby rasibus... d'la tatanus sans cosinus... ni Stradivarius ! Ach ! © Le Pilier

14 mai 2010

SUPER CRUSADERS

Hé hé les Crusaders de Mc Caw ont plié les Brumbies de Rocky Elsom (la tof)... 40-22 et vont en demi finale... avec les Waratahs qui ont vaincu les Hurricanes 32-16. Les Bulls de Spies déjà qualifiés joueront demain les Stormers... pour le fun. Ach !
© Le Pilier

ASCENSION SUPER 14


Divines bastons
Jésus a retrouvé son papa dans les nues... clos la commémo de son envol céleste, quitté la terre des hommes, pour flotter dans l’azur et lorgner tout à distance. La vérité vraie c’est que le grand barbu comme on sait, câblé sur l’univers entier mate chaque année la fin du Super 14, que le fiston prétexte de l’occase Ascension pour partager ce moment et profiter du pont.
Belles chicores en perspective en sus car ce week-end les six premiers se rencontrent en clausule du championnat. Crusaders vs Brumbies, Waratahs vs Hurricanes... puis cerise Stormers vs Bulls... comment rêver plus belles affiches ? Pour les ceuss qui aiment vraiment le rugby supra Top comme le super Pater de Jésus, grand amateur de gaufres comme nous l'apprîmes ici. 
Sinon ce soir en Languedoc, Toulouse affronte Perpignan... ou l’inverse... Figues pochées au Rivesaltes "Vieille Réserve" farcies de glace aux épices contre Cassoulet classique du Capitole... autre style plus pépère, plus familial, plus terroir... pour simples élévations des fourchettes... et digestions lentes... ou lourdes. Amen !
© Le Pilier

12 mai 2010

BERBIZIER : L'ULTRA VILAIN

Le diktat du respect
Tout un pataquès pour un mot, un énorme juron pour une gente rétive à la fermeté, qui préfère sans doute la très prisée langouse de bois au parler  primesautier fleuri même s’il outrepasse quelquefois les règles de la bienséance. Le coupable signifiant est en effet  
ultra vilain, ne respecte rien, comme l’accusé qui l’a prononcé en dénonçant un arbitrage qui ne lui plaisait pas sinon, en l’occurrence, le salut « douteux » d’un vague président de LNR dont nous ne connaissons pas la binette, ni le costard. Bref, Berbizier aurait balancé quelque chose du genre pas descriptible au regard dénonciateur de même notre héros d’hier, artiste la ferraille à ses nouvelles heures créatives, qui sort de sa réserve-atelier pour dénoncer le fait. Jean Pierre Rives pour ne pas le nommer, s’en prend à Berbizier en prétendant que ses propos sont très graves et que c’est pas sympa de causer comac, que c’est pas ça le rugby, qu’on doit être tous copains, utiliser le même cirage et la brosse qui va avec... on en rajoute à peine.

Grandieu la belle affaire !!! 
Bon c’est vrai qu’il y va fort le Berbize des petites mêlées, tellement qu’on n’ose même pas foutredieu vous dévoiler dans sa totalité cette figure coupable, en ce blog très à cheval sur les politesses, le champ lexical châtié, la belle parole. Arf !
Il aurait dit en ciblant le président de la LNR, que c’était un
« Faux-C... » derche si voulez, ou croupion, brioches... joufflu... à chacun son lexique. On connaît pas plus la raison d’un tel outrage, on veut pas savoir, on s’en balance ferme pour tout dire... sinon que ce petit incident image assez bien cette époque la fiotte où chaque propos qui ne reluit pas les portugaises de l’écouteur, déborde d’un zest la convention, est une vilénie irrespectueuse, outrageuze, un manque de respect, de savoir plaire, pardon vivre... une faute, voire une grÔsseu violence qui même si que verbale, peut blesser profond !!!! Ach !!!

Car du respect on vous en bassine les esgourdes au rugby comme partout... figure diminutive par excellence... castration des minus qui veulent ramener l’univers à leur petit rang... ok ok... restez minus, bien mérinos, et pas de vague. Quand Guy Noves pousse un «on s’en tape le carafon de l’USAP» (quasi sic), pour signifier que son attention va d’abord à la Coupe d’Europe, sinon jouer du média yoyo, ya des frileuses qui s’insurgent en prétendant que le coach Toulousain ne respecte pas son adversaire ! ARF ARF ! Les tarlouzes, les minettes !!! Elles veulent quoi les coquines, des mamours, encore plus de vaseline,  
du SVP partout... du scuzez-nous-de-vous-demander-pardon-de-penser-ça mais l’USAP voyez-vous ne correspond pas à nos objectifs les plus zimpératifs du moment, que sont très sympa mais que scusez-nous on a beaucoup à faire dans d’autres compètes, mais qu’on le dit respectueusement, on ne va pas au Dunlopillo en pensant toutes les nuits à leurs maillots... très beau du reste ce sang et or... mais que pardon de le penser, on a d’autres magrets sur le pâtis, pardon mais quand même pardon qu’on les respecte vraiment beaucoup pour tout ce qu’ils font, et qu’ils habitent un beau pays de Catalogne et que c’est nos voisins et qu’on les zaime bien !!!! Ach !!!

Révolu le temps sémillant d’antan où ça chicorait ferme en belles insultes, pugilat verbal, percutante éristique, sinon duels au poing, fleuret, tromblon gros sel... sans mielleuseries sournoises, coups tordus par derrière, mais avec toute la franchise qu’un homme se doit parfois d’imposer par pur respect du prochain pour lui fixer la limite quand il déborde... pour lui clore la baveuse quand il suinte !
Au temps où les faux-culs 
sont la majorité, 
gloire à celui qui dit 
toute la vérité !!!!
Avec les formes bien sûr, il va de soi... mais bien appuyées sur le cassis !!! Respect oblige !!! Ach !
© Le Pilier


09 mai 2010

DOPE EN APÉRO


Du bon pour les cuissots !

Une petite entité malingre, souffreteuse, sans abdos, faible de rein, moraliste sueuse devant son écran de platitudes, jogging de salon, bobo minus, journaleux à ses minutes perdues, prétendait que les gaziers du cuir ovale qui s’empeignent sur les pâtis de France et d’ailleurs, sont bourrés de poudres illicites, s’empiffrent de substances additives afin de résister aux chocs et que c’est même pour ça qu’ils sont si musclés ! (Sic authentic). Arf arf et rigodons !
Celui qui dénonçait la chose croquait sans doute du tofu soja, suçait mâche à l'eau, steak aux légumes vapeurs, pollen plat du jour... bref un empaf des sectes biologiques avec mousmé qui va avec, gironde comme un vers, pesante comme une asperge qui au premier doigté s’évanouit d’embarras, oubliée d’éros, fade, rétive à la poudre au canon quand sonne l’heure du clairon ! Oups !

Alors comac sont pas bio nos gonzes ? Purs cuissots ? Globules surgazés aux vitamines exponentielles ? Pas nature au terrain ?
Pas nickel du raisin ?  Mais qu’est-ce qu’elle s’imagine la portion, qu’on va au baston gavé de jus carotte ?
De bouillante eau contrex ? De salsifis crème pois chiches, chou-rave et topinambour ? Hé hé mais faut d’la magique potion ma cocotte pour se chicorer la carafe et résister aux caresses, sans Panoramix au sein du staff on refile pas d’la grosse baffe avec autant d’altruisme, de générosité, de partage... non non, le rugby c’est tout échange, tout don, et ce rien de perlimpinpin fait partie du p’tit plus nécessaire au maintien... des râbles... On en trouve à satiété du reste en ces roboratifs pour jus, pour sanquette un peu lasse... dans les cous farcis d’oie, magrets de volatiles engraissés au bon grain du Gers, graillons, boudin du Béarn... sangliers aux fèves herculéennes, champis de la forêt noire... gigot de nouvelle Zélande... poulardes du Sud Ouest, chapons rotis sauce foie gras, cassoulet des familles, dont les Toulousains apprécient les tonifiantes vertus comme ils l'ont démontré hier... confits divers... sans oublier pour mise en gueule  
l’apéro spécial rugby au quinquina, sinon carthagène du Languedoc dont notre grand père, dit en passant, était Maître es Bonbonnes, Nobel en tonnelets ! Ach !
A tous les innocents bégueules de la place, scribes sermonneurs, Bonux des carafons, qui s’outragent dès qu’un journaleux sans mollets croit révéler dans sa contrée immaculée ce que tout le monde sait, on répond de bon conseil :
Mâchez du pissenlit, 
Faites un scrabble, un dé
Tartinez des os, 
Matez les bisounours,
Oubliez nos pâtis ! Arf !
© Le Pilier

08 mai 2010

TOULOUSE IMPEC

Du mieux
Pas volé, pas triché, bien mené, le Stade Toulousain remporte une victoire sans bavures sur des Castrais vifs mais maladroits, 35-12. Avec ce calendrier frappadingue vont s’user l’abattis les gaziers occitans... surtout s’ils vont en finale du Top. Un peu délirant quand même cette fin de saison... mais quelle bonne tenue des troupes rouges et noires. Chapeau les gonzes, continuation et
poudre au canon !!!! Ach !
© Le Pilier

TOP 14 : ENNUITUDE FERME

A ce dont se satisfait l’esprit, 
on peut mesurer l’étendue de sa perte...
Pas du net ces phases finales de Flop 14...  
ça n’espère que la faute, peu d’essais, un arbitrage douteux, décisions foireuses... toujours les mêmes rengaines... et puis TV Franchouille, deux caméras pour voir les ralentis, jamais au bon endroit... mal filmé, jusqu’aux pénalités tapées... on voit nib, c’est dire ! L’arbitre peut faire la pluie, le beau temps... rarement le beau !!! Il oriente mal... pas dans le sens du jeu quoi... sinon pour favoriser une couleur... flottant... les Clermontois poussifs en profitent... à coups de petits pieds remontent laborieux au score pour l’emporter limite... Le siffleur vire un gazier du Racing, certes fautif d’avoir poussé Parra, ça ne mérite pas le carton comme le lui avait indiqué l’arbitre de touche, mais ça change l’ordre des choses...et ça fait basculer la partie !  
Moche cette mentalité !

Ya certes de l’artiche en France pour le XV, les minus prétendent même que possédons un championnat du tonnerre...  
le plus gros du monde 
de la planète entière....
hé hé... ben mon lapin z’êtes encore dans l’île aux zenfants... tourniquette et rien dedans. Tiens, poussons la chansonnette pour colorer toussa...
*"...Le sable dans lequel douillettes leurs autru...u...uches
Enfouissent la tête on trouve pas plus fin
Quand à l'air qu'ils emploient pour gonfler leurs baudru... u... uches
Leurs bulles de savon c'est du souffle divin

Et petit à petit les voilà qui se montent
Le cou jusqu'à penser que le crottin fait par
Les chevaux même en bois rend jaloux tout le monde..."


Amusez-vous bien les poussins, matez du Flop... lisez les Blogs dentelles Niçoises, supportrices pastaga, bla bla la ritournelle, et autres scribouilleurs de flux mais venez pas chez nous... contentez vous du son des cloches de vos petits villa... a... a... ges de vos bourgs vos hameaux, vos lieux-dits et cités et laissez nous savourer le zeph tonique du grand sud avec gisquettes... et quelques saveurs**...
* La ballade des gens qui sont nés quelques part... du père Georges bien sûr !  Cliquez sur "les chevaux même en bois..."  et savourez la vidéo !
**Saveurs : Qui savent... mais savez ça non ?
© Le Pilier

07 mai 2010

MÉTRO, BOULOT, TURBO

Une fois ne sera jamais coutume... sans savoir trop pourquoi... d’où peut venir ce tel état... inhabituel chez un gazier de notre trempe... en sus n’avons pas encore vu cette équipe sur un pâtis... hors Steyn, Chabal & Nallet ne connaissons quasi personne... pas même soudoyé pour en causer... souhaitons fermement la victoire du Racing Métro contre les Auvergnats !!! Ach ! Élan primesautier, aveu sincère bâti pour le coup sur peu, voir nothing de pas grand-chose, tellement rien qu’une connaissance nôtre n’en revenait pas...

- Pilier tu dérapes... ce n’est quand même pas la couleur des maillots qui t’influence dans ce débordement ?
- Si
- Mais personne ne te prendra plus au sérieux sur ton Blog
- Cherchons pas des moutons...
- Enfin... un gus tel que toi, impartial comme Jésus, peut pas se fourvoyer ainsi et ternir une réputation somme toute respectable... en un mot ça fait pas pro...
- Nous, pas pro ? Nous le Elvis des pâtis ? Le Shopen des vestiaires ? Nous le Panoramix des potions, du charbon, de la baffe assumée ? Pas pro ?  
Nous la savate aux croupions ?
Nous le maître queue des grillades à point, tourne retourne et hop on savoure le filet mignon ?  
Nous, pas donjon ?
Les Auvergnats toute manière ne gagneront rien cette année... sont coincés d’la carafe... complexés pour tout dire... ya du monde au balcon en sus pour le titre...  les volcans qui pètent pas, on n'y croit pas... sommes pas fan de leur jeu... et puis avons toujours apprécié ce Racing... savons pas pourquoi... déjà lardon c’était le cas... quand y’avait Rives... Gourdon... puis z’ont de beaux maillots simples normaux quoi, pas fiottes à Guazzini, ni jaunisse au pastaga... et Colombes ? Un beau coin de green ça Colombes... historique... joli nom... où les gaziers sortaient du sol pour venir s’ébattre que ça faisait magique... Ach !
- T’es complètement frappé l’ami, vite vite les Tri...
- Allez Racing 
Allez métro !
Allez boulot !
Allez turbo !!! Allez les pyjamas rayés !!!
- Dingue le Pilier... bon... on savait... mais là, preuve est faite...
- Défaite des Jaunards mon lascard... hips !!!!
- Sainte Anne priez pour lui...   
© Le Pilier

06 mai 2010

TRANSMISSION = ÉVOLUTION

Le Darouine des copines
Plusieurs entités cette année, plus que les précédentes, peuvent prétendre au titre du Top des chaumières et remporter le Brennus tant convoité. Le suprême Pilier, un fois de plus, intouchable en Blogovalie, dont la pertinence et la rigueur esthétique ravissent même les plus flâneuses aux abords des pâtis, suivra d’un œil placide cette fin de saison en hexagonie... d’un autre enthousiaste le super 14, antichambre préparatoire des grÔsseux bastons d’été.
En effet, le master tournoi des Tri, de riche étoffe s’il en est, nous encourage à perdurer sur le flux, roborative nos cuissots, cajoline notre échine, alimente notre entendement de vibrations savantes nous rappelant si nécessaire que châtaigne mesure et fluidité sont les vitales vertus des hommes cherchant la juste posture par la maîtrise de leurs excès ! Hips !

Ouaip... débauche de force soumise à la règle stricte oriente cette volonté de puissance intrinsèque que toute vie ci-bas devrait perpétuer dans le respect de soi, par la rencontre de l’autre. Le rugby est un art, une philosophie quand il excelle. Quoi de plus progressif, de plus fondamental, de plus mâture, de plus nécessaire que le soucis de la transmission ?

Un des problèmes majeurs du reste pour ces natures étranges qui ne considèrent que leurs os, solipsistes invétérés, personnels dans l’attaque, matérialistes embastillés dans leur prosaïque croyance que plus de poids c’est plus de soi... ces après-moi-le-déluge qui ne comprendront jamais la seule équation qui validerait cette notion par trop ressassée, insidieuse dans certaines baveuses, pourtant aguicheuse,  
d’évolution ! Plus pertinente que la Darwinienne bagatelle du survivre à tout prix, vivre, le moi enfin maître en sa propre demeure, c’est être destiné
à favoriser l’essor 
du jeune qui vient, 
forcir le rein de celui qui va, 
tranquilliser celui qui part.
Si l’humanisme n’est encore qu’un mot, la transmission est l’impérative loi qui l’active, seule dévoilera son essor, lui donnera sens, densité, l’imposera par cet acte effectif.  
Sans transmission, dévolution !
Sans tire-bouchon, mouron !
Le rugby, métaphore discrète de cet idéal par le principe de sa figure mère, perpétue l’espoir quand il s’active dans cette voie. Ouah !
© Le Pilier

03 mai 2010

COUPE PLEINE

Iron Imanol
Qu’une certaine satisfaction effleure les abords de notre contentement, en reconnaissant qu’une finale de coupe d’Europe sise au Stade de France entre deux club Français est un évènement remarquable* dans ce coin de sublunaire hémisphère, n’étonnera pas notre lectorat... qu’un youpisme* débordant dynamise un cortex un peu las du rugby des chaumières, là, macash... personne ne croirait à l’enthousiasme tout soudain du phénoménal, avisé, critique et délicat Pilier !
Quel que soit l’engagement, le courage des gaziers sur ces pâtis d’Europe, force sommes nous de constater qu’en matière de grand XV faudra encore attendre lurette, que le niveau du coin reste le niveau du coin, qu’on ne peut en aucun cas se satisfaire d’un genre somme toute laborieux, tatanes-percussions... chandelles-rentre-lard... pénalités... rentre lard... chandelles... débauche physique sans élaboration de figures subtiles en attaque, évitement roi qui semble désormais n'être voué qu'à sa portion hyper congrue : l’exploit d’un seul traversant les lignes adverses et basta.
Même si l’on reconnaît un calendrier délirant, pléthore outrageante de matchs pour ces abattis sur vitaminés imposant une gestion stratégique des engagements en cette fin de saison, le style proposé reste ce qu’il est : balourd !
Pour l’anecdote, à la mi-temps des deux dernières demi finales de coupe d'Europe, bon nombre de mateurs d’écrans plats désabusés abandonnèrent la place estimant qu’il y avait mieux à faire ailleurs... qu’espérer pour rien on ne sait quelque rayon improbable quand viendrait de l’éveil la lumière subite devient naïf !!! Ach !
Ok le cinq de devant Toulousain a tenu dragée haute à son adversaire du jour... Ok les Biarrots menés par l’étonnant gladiateur Harinordoquy ont montré belle gueule devant l’un des meilleurs packs Européens... pas suffisant pour nous faire vibrer l’échine. 
Un seul Iron Imanol ne permet pas l'envol,
un crampon Yachvili n'embrase pas le pâtis !
Matez du Bulls, du Crusaders... du Stormers qui dit en passant viennent de planter 42 pions aux Crusaders de Mc Caw, ou autre équipe de super 14 vous saisirez illico la différence de ton, quoiqu’en disent les cocardiers de village. Les symphonies pastorales s’écrivent sur les pâtis du grand sud... pour l’icy, du rugby musette, avec grosses caisses, bugle et trompinettes emporte les suffrages. On peut s’en contenter. Pas nous !
*Remarquable : qu'on remarque.
*Youpisme : Faire youpi pour des nèfles... ou cliquez là pour une définition plus exhaustive.
© Le Pilier
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.