24 juin 2018

BONNES VACANCES

127 points encaissés en trois matchs, d'aucuns diront, défaites encourageantes… puisque c’est le leitmotiv de cette année 2018 !!! Hé hé !!! Pour nombre de blattes, parait que l’arbitrage est toujours en notre défaveur. C’est bien. Ont au moins quelque chose à dire… ça permet de ne pas causer de ce dont on devrait. Merci Messieurs du sifflet. Il est incontestable que Serin est gêné par la présence de John Lacey… mais regardons la règle, histoire de taquiner les excités, « il n'est écrit nulle part qu'un arbitre peut être la cause d'une obstruction ». Dixit Hansen… on découvre et prend note… Sachant que cela ne change absolument rien à l’histoire du match, à l’état des lieux… au score final… à considérer comme un épiphénomène. En somme concluante, le Pilier se moque céans de l'arbitrage, le problème n'est pas là.

Cette fois n’est pas coutume, avons fort apprécié la rencontre. Faut le dire uniment comac. Les Bleus se sont parfaitement bien comportés. Ont bien fait ce qu’ils pouvaient !!! A penser que la sortie de Parra, dont les passes diffluentes occasionnent en notre moi, même le moins attentif, une aversion des plus hostiles… comme le retour de Fofana, l’arrivée de Serin, ont grandement participé à cette honorable partition... nous aurions certainement raison. Ne nous sommes pas ennuyé. Les Blacks ont magnifiquement joué, et les Bleus ont démontré que s'ils plaquent sévère, s'ils transmettent systématique, collectifs, soudés, s'ils cavalent, peuvent tout à fait jouer un rugby honnête, qui certes est encore loin de celui des Néoz, mais qui mérite une attention réelle sinon encouragement à persévérer. Pas l’ombre d’une légère ironie dans nos propos… on tient à préciser. On dit bien ce que l’on dit. La presse, les coachs, les joueurs… devraient du reste coller à la vérité du pré… et ne pas s’outre affliger… ça sert plus à rien !!! On s’en porterait mieux. Qu'importe de prendre une rouste ou trois, à partir du moment où ça joue vraiment au rugby… à partir du moment où ça pige ce qu’il y a à faire… à partir du moment où ça arrête de dire n’importe quoi… s’orienter vers des choix stupides, de balancer des excuses bidons… des mauvaises raisons !!!! 
Bastareaud ne jouait pas… ENFIN… pas de lézard, le jeu n’est plus le même… ça cavalait, avec de bonnes séquences, de vraies intentions, vivacité, rythme enjoué… Rien ne se passe jamais ça comme avec ce tonneau… faut ouvrir les yeux. Serin est malin, doit jouer plus… se mettre en confiance… travailler sa passe... plus intéressant que Parra. Leroux nous a impressionné. Bon, vient de sud Afrique le gus… il a du plus que nous dans la peau !!! Hé hé !!! 
Et les Blacks ? Oh oh… merci les gonzes, une fois de plus… leur accélération de seconde période était magnifique… on les a même trouvé bien sympas… auraient pu nous mettre 60 pions s’ils voulaient. Sachant que ce n’était pas l’équipe « première », que bon nombre de stars manquaient à l’appel, on peut dire qu’ils possèdent les plus beaux bestiaux de la planète rugby. Un cheptel hors norme que personne aujourd’hui ne peut vaincre… sinon une petite fois… une Irlande complètement déchainée ? Non même pas… ça ne se reproduira pas… une Angleterre maitrisée ? Possible… à voir en automne… des Boks galvanisés… pourquoi pas lors des Tri nations… mais faudra mettre dès l’entame Pollard et Le Roux et ne pas faire ces fautes à répétition, permettant au canonnier Farell et ses acolytes de remporter somme toute une belle victoire !!! 
Revenons à nos cocottes. D’évidence les Bleus n’ont pas la technique des Blacks… pas le jus des Blacks… pas l’ADN des Blacks… pas les tatouages des Blacks… pas un scoop, un fait… sont incapables de terminer une rencontre crescendo comme leurs adversaires. Mais cette fois se sont vraiment bien tenu… nous ont plu… suffisait de poursuivre comac… temporiser s’il fallait… casser ce rythme infernal qui déboule comme un tsunami patiemment ravageur... ne pas se préoccuper du score… conserver la soudure… même si…facile à dire. En tout cas agréable de voir ça. A constater qu’aucune pénalité d’entre perche n’a été tapée dans un camp comme dans l’autre… de quoi nous plaire en effet !!! Pour une joute réussie, faut deux équipes vaillantes sur le pâtis !!! Ce fut le cas... même si... même si.
Ecoutez les gonzes, ce que vous avez produit en première période, est à conserver… bâtissez là-dessus… reproduisez-le… répétez-le… à satiété… jusqu’à épuisement… fatiguez-vous… épuisez-vous. Quand vous aurez cette assise, le rythme avec, vous pourrez à nouveau vous amuser… pour ensuite improviser !!! Apprenez à vous gérer, souffle, accélération… sachez temporiser… musclez-vous mais pas trop… matez les Blacks ya pas que du biceps. Les trois quarts Barrett ne sont pas un sou musculeux… hors leur phénoménal seconde poutre et frangin qui, faut quand même le dire ici, nous a gratifié d’une prestation du tonnerre de Zeus. Mc Kenzie est tout petit… Aaron Smith est juste bien bâti…  Ben Smith est on ne peut plus normal… il est génial... etc etc etc… Zavez bien compris !!! 

Les All Blacks ne sont pas des surhommes… ils jouent très bien au rugby, voilà tout, comme le répète leur entraîneur Hansen. Faites idem… aux chevilles ils tombent tous… collectifs vous leur posez problème. Sûr que techniquement sont imparables, mais font des fautes aussi dès qu’ils sont déstabilisés, énervés… 
Allez les Bleus… refusez Bastareaud, éliminez Parra, ce rugby papa, oubliez Médard… c’est trop tard… cavalez près du fougueux Thomas, faut lui apprendre le placement, le tenir un rien, mais il a des cannes de feu… pas toujours sérieux c’est vrai, mais sémillant, vif, insaisissable… comptez sur Fofana… ne vous morfondez pas… Gourdon est un bon gars… Chat a certainement de quoi… Priso est costaud... travaillez ferme… répétez les gestes… la touche… gobez pas les mouches… conservez le cuir... transmettez... transmettez... travaillez les passes... contactez le Pilier si voulez en bien causer, on vous garantit un souffle neuf, une assise, un vent nouveau. Vous pouvez le faire, puisque vous l’avez fait !!! Ach !© Le Pilier