09 juin 2018

NAUFRAGE IN NEW ZEALAND

Bonne et belle défense des Bleus une mi-temps et 10 minutes de la suivante... bien qu'on ne touche plus la gonfle dès la 40ème minute... des turn-overs quand même en notre faveur... A noter ? Pendant que les Blacks nous étudient, nous travaillent, nous lisent.  La yellow card, bien sévère, a désorganisé nos cocottes… on se prend deux essais durant la mise au ban. Cette première période nous assure quand même une petite avance aux citrons: 8-11. Un essai solo de Grosso sur une passe de Ben Smith. Rien à dire de particulier, sinon qu’en dehors de ce bon moment, aucune attaque valable ne se dessine dans nos rangs. On connait. !!! Ensuite, comme souventefois, Berezina naufrage et cata !!! 52 pions ça fait mal au croupion comme au cassis. Aucune attaque digne de ce nom. Veulent tous du Bastareaud au centre… c’est idiot !!!! On pige rien de nib en hexagonie au rugby de mouvement. Ce sera comac à chaque fois. Hélas !!! On devrait le mettre pilier Basta... et voilà tout.
Thomas a de belles cannes mais pas toujours bien placé en défense, des ratés... pas très vif sur le deuxième essai des Blacks... il flippe et ne veux pas se jeter sur le cuir... il en avait les moyens... Pourquoi ? Médard se fait balader sur celui de Laumape, comme souvent… matez le gif en cliquant ici, on en avait déjà causé. Récurrent, veut pas se baisser. Pourquoi ? 
Une joute c’est 80 mn… les Blacks le savent, les Bleus disparaissent vite, très vite... après 40 mn. Une leçon de rugby... un fois de plus et pas la dernière... 52-11… la messe est dite. Amen !!! © Le Pilier