13 mars 2018

PILIER 2018

« Pilier pour tout dire… et simplement l’écrire... tu nous manques !!! »
Tels mails apparus depuis plusieurs mois, répétés, réguliers, par quelques amateurs de tempétueuses bafouilles… suppliant, sans trop en dire toutefois, l’empereur des frais pâtis de revenir au pack… l’intimant quasi à replonger, tronche-bêche, dans la fournaise affriolante des rucks à phonèmes… d’exceller encore et encore aux cadrages débordements, totalement absents semble-t-il de l’ovale hexagonie… en somme de retrouver ses lecteurs abandonnés, sans guide... abouliques, moroses… n’ayant plus depuis une année pleine leur amphétamine hebdomadaire !!! Arf !!!
Que répondre à tant d'insistance, de détresse, de supplications… d’amicaux saluts ? Ok les gus, on vous refile un brin de news !!!
Étions sous d’autres galaxies, plus orbitales, lointaines en leur esthétique pourtant si proches en pratique. On remarque en jetant un œil par ici, du vent, du flan, du délire ambiant, que si n’étions pas attentifs aux détails, pourrions affirmer que rien ne change.
Alors comac les cocottes ont battu nos brexiteux Britons ?
La belle affaire !!! ça doit bien délirer dans les chaumières. Depuis qu’on s’enquille des roustes à répétition, on comprend cependant l’euphorie.
Comme nous soufflait une amitié élective, samedi soir : « ont bien joué les gars »… nous de répondre, ont-ils planté des essais ? Non… un seul... pas vraiment... de pénalité et basta !!! ça devait être passionnant !!! 
Dire qu'on a raté ça !!! Bastareaud est costaud, continua-t-il… a plaqué, gratté… solide le gonze… nous de prolonger… z’ont k mettre un flanker au centre, sinon un pilier… plus besoin d’attaque, de débordement, de vitesse en pointe, de passes, d’évitement et voilà tout. Bastareaud c’est la négation du rugby de mouvement !!! Peut-être oui Pilar, je vois ce que tu veux dire et tu n’as pas tort dans un sens, mais cette fois-ci les Bleus avaient le gnac, le désir de vaincre, l’envie de bouffer du Bif... de gagner koi !!! Bon, ok… on prend note. Une pensée pour Guirado, ça doit lui faire du bien.
De notre coin distant, avons maté le ci-joint duel. Un vrai plaisir de rugby, qu’on vous laisse savourer  si n'avez pas eu loisir d'en connaître l'issue et si vous aimez les tries. Bien à vous tous. © Le Pilier
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.