03 novembre 2015

LES INTERVIEWS VÉRITÉS DU PILIER (1)

Trouver un lieu à la convenance du Pilier n’est pas chose aisée. Afin qu’il se livre sans ambages lui faut son moment, comme son aire ad hoc à l’animal. Un espace mitigé qui oscille entre l’ombre et la clarté… sous frondaison grave qui assagit les humeurs prétend-t-il, un coin marqué par l’histoire si possible d’une architecture acceptable… luminosité tempérée comme un climat zélandais en somme et bref. Lui faut son petit confort, son logis, sa zone comme il dit, sans parler des gisquettes qui doivent circuler just around, au rythme irrégulier de la conversation, favorisant distraction, suspensions nécessaires que le souffle affectionne quand les aveux sont trop sérieux, ou que la réflexion demande un appui extérieur !!! Arf !!! Avons dégoté un coin quiet, avec le juste mouvement aléatoire inspirant, si on en juge par la carafe enjouée du gazier, de belle humeur sifflotant un air plutôt swing de son répertoire favori !!! C’est parti !!! 
Doc XL – Salut Pilier, alors cette coupe du monde, satisfait ? 
Le Pilier – T’as pas lu nos bafouilles Sigmund ou quoi ? 
Doc XL – Sorry Pilier, on voulait juste savoir la teneur de ton état présent… 
Le Pilier – Présent… 
Doc XL – Ok alors... quel effet ça engendre un tel palmarès… dix années d’écrits ayant tout dit, annoncé… trois coupes du Monde à ton actif… un pillage régulier de tes données, titres, orientations des analyses… un vrai creuset de subtilités… 
Le Pilier – Hé dégonfle un peu la montgolfière, on va finir sans oxygène… 
Doc XL – Pardon oui… quel effet ça te fait donc toussa, qu’on te pille ton bla ? C’est la reconnaissance non ? 
Le Pilier – On se dit qu’on n’est pas sorti du poulailler… ça débarque en effet comme s’ils découvraient un nouveau monde… ça prend conscience, qu’ils disent. En fait sont toujours en retard  de quelque chose, si on en juge par les réflexions diverses entendues… 
Doc XL – Comme quoi par exemple… 
Le Pilier – L'idée qu'il se font des choses... ces antilogies... cette façon de proposer des solus… de s’épater, de s’emporter… Gaston nous a même dégoté un « Monsieur Noves, à vous de jouer » hé hé… stupide… veulent du gus providentiel… qui effacera tout, changera tout. En même temps on assure que ce sera forcément mieux, pour une seule raison, une seule : très étonnant qu'on fasse pire... mais sait-on jamais !!! D’un autre côté continuent sur la même lancée, ça cause de tous ces grands joueurs qui débarquent du bout du monde pour passer une retraite dorée… enfin dorée n’est pas le mot, vont s’ennuyer ferme les gaziers… bref, on continue le délire pour une simple raison, ils ne peuvent plus se passer d’eux, veulent du star ballon pour remplir les gradins… doivent flipper sévère de la réaction des amateurs… et plein d'autres choses... ce serait trop long. 
Doc XL – Tu crois que les déroustes des Bleus auront des effets dans les tribunes ? 
Le Pilier – On s’en contre balance… vont venir mater Carter au Racing de toute façon, c’est clair… un temps… Conrad Smith à Pau ? Alors là ça nous fige… qu’est-ce qu’il vient faire ici le super centre ? Nonu à Toulon… arf arf… avec Batareaud le poteau ? Non mais… 
Doc XL – C’est Bastareaud Pilier… 
Le Pilier – Non Batareaud… le tonneau !!! Ou basta... si tu veux...
Doc XL – Oui, on voit ce que tu veux dire… mais revenons à toi… trois CDM remportées haut la main, à l’instar des Blacks pas un Blog qui rivalise, un scribouilleur qui t’inspire… d’où vient une telle acuité… et cette plume affûtée ? 
Le Pilier – La plume ? D’un croupion d’albatros voguant sur les embruns des mers… ha ha...
Doc XL – Non mais mine de rien, t’as pondu plus de 1150 bafouilles… solo… on y trouve tout dedans… tu imaginais au départ une telle longévité ? 
Le Pilier – On n’imaginait rien… ça s’est produit voilà tout… on a eu la chance de tomber sur une décennie remarquable en matière de rugby… les tri puis le Championship nous ont beaucoup appris… et ces Blacks bien sûr, dont on a tout dit...  de beaux moments d'Aussies et de Boks. On leur doit notre enthousiasme… car on aime le beau rugby avant toute chose... 
Doc XL – Tu as tout annoncé de ces déroustes européennes, depuis longtemps… comment donc savais-tu ? 
Le Pilier – On savait rien, en constatant l’évolution de l’hémisphère sud et la comparant avec nos mentalités de cloches à village, on a tout de suite pigé la différence de ces mondes parallèles. Parallèle tu connais la définition ? 
Doc XL – Oui… qui ne se rencontrent jamais… 
Le Pilier – En effet… sachant que cette histoire dure depuis plus d’un siècle… everything is different... nothing have changed... si tu veux. On s’est intéressé au discours qui sous-tend cet état des choses... bien sûr en regardant d’un œil le tournoi pantouflard… le discours, ce sur quoi on taf depuis des hyper-lustres… traitement de l’info… ses implications, mais surtout ce qu’il révèle et qu'on n'entend pas toujours. D'une certaine manière il dit tout, apprend tout, dévoile tout, décrit jusqu’à ce qui va se produire… bien sûr pour qui sait décrypter évidemment. C’est époustouflant ce qu’avons engrangé… bien au-delà de nos idées d’origines (notamment l'infantilisation virale du ton ds le rugby d'ici)… même si on avait la configuration ad hoc pour investir et débroussailler ce champ aux fondements cybernétiques. 
Doc XL – Tu comptes en faire quoi de toussa… 
Le Pilier – On s’en sert déjà… mais il est possible qu’on fabrique un module inédit en rapport avec le Pilier concernant un bon nombre d’aspects qui dériveront du rugby. Cette dernière période comme prétexte et exemple frappant d’un moment sociétal, d’une époque à machines, super com… ses implications, les modifications qu'elle engendre… les vérités qu'elle affiche… ce même qu'elle perpétue... qu’elle révèle… l’emprise du jeu… dans une approche totalement anti-debordienne si tu permets l’horrible phonème. Très mal fagotée sa « société du spectacle »… sommes aux antipodes de son bla pour la simple raison qu’il forgets plusieurs aspects essentiels dont on ne saurait se débarrasser comac… qu’il évite par faiblesse, sinon peut-être pour cause idéologique. Debord débordé !!! Quand ya d’l’idéologie dans la réflexion, ya des grains de sable dans la cognition !!!! 
Soit et bref, à travers tous ces matériaux, ces taxons interactifs… ces unités projetées… on peut voguer sur n’importe quel sujet psycho-philo-sémantico-épistémo-cybernético-futuro-ovalisto-logique. Arf !!! On a donc fabriqué des algorithmes que l’on utilise dans divers domaines et le Pilier, en sus des tours de terrains pour se dégourdir les phalanges sur le Toshibastringue, et notre passion totale pour ce jeu, nous a permis de recueillir un grand nombres de données, une sorte de laboratoire si tu veux. Ce qui nous amuse follement c’est de se servir du XV pour décliner ses vertus, ses dangers, ses effets… isotopies marquantes... ses revers computationnels... son conatus endeavor partant son évolution... le relier à n’importe quelle autre matrice concernant les sciences, dites abusivement humaines, de l’empirisme le plus basique au Jupi-Terrien le plus métaphysique, en passant par l’art… la grâce éternelle… le simple et naturel état de l’être, en quête du seul et unique but qui n’a pas à dévoiler son nom…
Doc XL – Ok… on fait une pause si tu veux bien… on reprend ça plus tard… 
Le Pilier – A ta convenance half Doc… 

Interview authentique enregistrée, réalisée, conservée, rapportée par Doc XL, nom qu’il a choisi pour se conformer aux dispositions de la bestiole, pour le moins singulière. © Le Pilier