07 août 2015

MC CAW / PACK DE SIX (7) / GIGN

Mc Caw l’increvable. 
140 sélections pour les deux plus gros poumons de la dominante All Blackie… le phénoménal Mc Caw bat le record absolu. Pour un avant c’est épatant. George Gregan, 139 maillots jaunes, jouait derrière la mêlée, moins usant… l’avant prend plus de coups, son engagement est total, ses abattis lourdement sollicités, que dire alors d’une telle longévité ? Un surmâle à n’en pas douter le capitaine Ritchie… comme le disions doit avoir des poumons de buffle, mais aussi une façon de s’engager bien particulière qui évite les blessures, une maîtrise du contact. Hors un arpion douloureux, une rotule chiffonnée, n’est jamais resté bien longtemps éloigné du pâtis… une petite année sabbatique pour reposer les échasses et hop le gazier retrouve sa tunique à fougère enfilée en 2001 à l’âge d’à peine 20 ans. Flairé par le très « sympathique » John Mitchell qui lui ouvre les portes de la sélection nationale, le flanker ne fait pas l’unanimité avant la rencontre. John Kronfeld ancien troisième ligne de la team suprême s’exclame alors : « Vous pouvez aussi bien donner le maillot des All Black à n’importe qui. Le fait de retenir des garçons qui n'ont pas joué une seule saison complète de NPC est simplement incroyable ». Bien vu Kronfeld, une truffe de Sainte André à n’en pas douter !!! Tant pis… l’était déjà pas n’importe qui le cavaleur… lors de sa première rencontre, il remporte les suffrages du public connaisseur, et par voie de fait, est élu homme du match. Connaissez tous la suite. Sera demain sur le green, face aux Wallabies, pitaine une fois de plus, ce qui force l’admiration de la troupe et particulièrement de l’Adjudant. On en profite pour retrouver rapido le « Pack de six » sous la fournaise météo, en planque du vilain Celsius dans la remise de Bob, bien à l’abri, un peu mou, sirotant du frais, le moindre effort étant proscrit. Pas même question de lancer les boules, sinon quelques obus en direction de la Bleusaille en prépa, objet de franches rigolades après les dernières infos éclairantes de la tablette à Gaston. 
Gaston le Geek – "Lacrymogène, tir au sniper, saut à l’élastique… les Bleus en immersion au GIGN
L’Adjudant – Les globules chez nos troupes d’élite… un honneur pour les Bleus… 
Le Pilier – Vont les contaminer… 
L’Adjudant – De quoi tu causes Pilier ? 
Bob - Lacrymo et saut à l’élastique c’est dans la continuité des zalpages… doivent apprendre à rebondir après la défaite et les larmes… c’est de l’immersion… 
L’Adjudant – Nos super gendarmes au service des Bleus, ça ne peut que les fortifier… les aguerrir… 
Le Pilier – On s’inquiète pas pour les Bleus mon Colon. S’entrainer avec le fleuron de not’ sécurité Nationale, même si on voit pas très bien le gain du saut à l’élastique et du sniper… on se demande juste si les globules Bleus vont pas contaminer le GIGN !!! 
Gondole générale, le pack acquiesça cette médicale logique, laissant l’Adjudant sur le carreau, on peut dire un rien contrarié, l’air soucieux, cherchant dans ses poches sa boite à cigares… un répit… une réponse ? Bref, il transpirait l’introspection, c’était clair comme un glaçon. On s’accorda pour dire qu’au final le GIGN pourrait toujours sauver les Bleus en cas de perdition… voire les remplacer. Sûr qu’on pouvait compter sur eux !!! De quoi rassurer l'Adjudant qui souffla du cigare, yeux mi-clos, sourire matois, imaginant sa troupe d'élite dévalant les airs, sauter sur le pâtis de Twickenham, subtiliser sans dommages la Webb Ellis, pour la remettre en mains propres à la tricolore patrie !!! Yep !!!© Le Pilier