16 août 2015

ALL BLACKS - WALLABIES 41-13

Bledisloe Black. Pack de six (9)
Lu – Quel beau match !!! Comme prévu les All Blacks nous ont régalés. 
Le Pilier – Ouaip… et s’ils ne font pas rentrer cet empaf de demi de mêlée tatoué jusqu’aux synapses, les Wallabies ne plantent aucun essai… du 41-06 et voilà tout !!! 
Lu – En effet… la semaine dernière n’avions pas compris le choix du coach non plus… il vire Smith et le remplace pas cet énergumène… il restait trois minutes… on se demande quel est l’intérêt de sortir un joueur trois minutes avant la fin ? 
Le Pilier – Et le gonze sur une mêlée importante dans les 22 adverses, fait un en-avant tout seul alors que les Blacks étaient en phase de domination. Pas ça qui aurait changé l’issue du match, yavait trop de point d’écart, mais un essai était possible… 
Lu – Là, il envoie la balle n’importe où, alors que l’attaque était lancée… 
Le Pilier – Avec en sus un Folau derrière qui récupère impérial tout ce qui flotte en l’air… 
Lu – Pas foto… interception, essai. 
Le Pilier – C’est le genre de foireux, qui a surement ses petites qualités, mais qui vous inverse en un rien de temps la donne, brise l’harmonie du groupe. On avait déjà causé de cette engeance-là. 
Lu – On se souvient… 
Le Pilier – Ya des gonzes comac… des couffeurs qu’ont pas la carrure All Blacks… ça se voit immédiat. Perenara, faut le virer fissa… 
Lu – N’ont personne de mieux à la mêlée derrière Smith… 
Le Pilier – Pas faux Lu… alors vaut mieux le garder jusqu’à la fin de la rencontre… même s’il baisse un brin de régime…
Lu – Ce Dane Coles en revanche est épatant. 
Le Pilier – Quel gazier… sait tout faire, plaquer serré, cavaler léger, transmettre comme un trois-quart… lancer en touche impec, grattage en mêlée fermée comme un vrai talon… 
Lu – Une course d’ailier son essai, royalement servi par Carter… de mieux en mieux l’ouverture…
Le Pilier – Rien à dire, faut mater tant c’est beau. Good news pour Carter. On avait causé de Coles dès ses premiers pas en noir… époustouflantes ses courses… ses passes… sa vista… un sacré plaqueur, aux chevilles en sus, on adore… Mealamu peut se reposer tranquille, débarquer en fin de rencontre, c’est parfait… 
Lu – Comparer au nôtre talon… du Achille zélé d’un côté, de la savate éventée de l'autre… 
Le Pilier – Arf… la distance est incomparable et peut syncrétiser le niveau général… Voyez ce que peut faire un talon chez les Blacks… pas un seul de chez nous n’en est capable… bref... du coup conservent la Bledisloe cup les Blacks...
Lu - Faudrait causer d’ailleurs de nos globules rouges, qui pour le coup portent bien leur nom… 
Le Pilier – Ok, on attend que la troupe soit au complet… 

Bob rentrait à peine de la vigne, un tour dominical de sa propriété qu’il ne manquait jamais… sa « messe » comme il disait. Arpentait ses vignes avec passion, matait partout, scrutait si un parasite de foireuse cicadelle, pompeuse de ceps, ne s’établissait pas dans le fief. Goûtatait avec délice ses raisins de table (pieds qu’il était seul à connaître parmi ses vignes) et ramenait des grappes somptueuses à la troupe enthousiaste avec cette incommensurable générosité simple : faire plaisir à son entourage. Gaston le Geek récupérait sur sa tablette les commentaires divers piqués sur des sites ayant pignon sur toile. L’Adjudant finissait son footing en nage et kaki avec son cabot Lampion. Pourquoi l’avait-il nommé ainsi ? On en profitera pour lui poser la question.
A suivre.© Le Pilier