26 mai 2015

WOODWARD / IMPÉRATIF

Qu’un choix nécessaire, de premier ordre, s’impose à notre engeance officielle confinée dans ses us cocardiers pour dégoter la prochaine binette officiellement monitrice du peloton France, ne pousse pas les grands amateurs à l’enthousiasme. Piocher encore sous nos clochers un entraîneur du Top, augure d’un futur en adéquation parfaite avec ce qu’on sait faire de mieux… écrire toujours la même histoire. Pourtant un espoir d’outre-Manche, certes ténu, attise chez nous quelque attente délirante, sans pour autant nous dégluer de cette habitude par trop vivace de ne jamais remettre à autrui les clefs de notre plaisir ovaliste, autrement dit, on se concentre sur ce qu’il y a de plus excitant, de plus roboratif, de plus favorable à la fluidité de nos tuyaux cognitifs, sur ce qui nous rend plus dynamique en éradiquant définitif un vieux monde roupillant dans le formol de l’inertie coutumière, jusqu'à donc la croyance du mieux en nos pâtis patauds ? Presque oui !!!
Comme le comprenez, on soutient donc une seule candidature au poste de coach tricolore, considérant même comme un honneur le fait qu’un Sir Clive Woodward de Rosbie, se propose de raviver les couleurs d’un pâtis d’hexagonie en mal de tout !!! Oui un honneur… pas moins… faut avoir du cran, s’intéresser véritablement à notre terrain pour prétendre diriger un cheptel qui, pour le dire uniment, ne sait plus jouer au rugby !!!! Doit avoir une intention sincère le gazier, et des idées bien affirmées pour se proposer ainsi en commandant de la patrie en perdition… de la part d’un Anglais c’est une première. A noter !!! Thankiou donc Sir Clive, good luck, et soutien inconditionnel du Pilier !!!! On peut toujours rêver non... car le rêve, c'est bien connu, fait fi des illusions !!! Arf !!! © Le Pilier. PS pour les mous du bulbe : La Rosbie... pays des roses bifs bien sûr !!!

14 mai 2015

UN RIEN QUI DIT TOUT

Une fois n’est pas coutume… une statistique parlante, saisie lors du match Hurricanes vs Sharks le week-end dernier qui en dit long sur la différence de style entre les deux cohortes, sinon les deux nations. Pour les intramuros du cassis qui connaissent pas les teams, dans la première on trouvera la meilleure paire de centre du monde, Nonu-Smith, auteur ce dernier d'un superbe try, dit en passant, puis les deux ailiers All Blacks de la grande équipe, Cane et Savea... ceci expliquera cela... côté Sharks bien sûr, les Du Plessis, solide Bismark et autre Steyn. Mais revenons au fait.  
A la mi-temps du match 25 picks and go pour les Sudafs… simplement pas moins ni plus de carrément zéro pour les locaux !!! Ach !!! Deux mondes, deux cultures… une collective qui transmet, diffuse, cavale tous azimuts et domine  le rugby depuis plus d’un siècle, et l’autre plus rentre-lard, musculeuse, labour, qui pick un peu trop et pas assez go... certes seconde à l’IRB, pas manchote non plus, mais toujours derrière ces inexpugnables néoz qui pour le coup ont remporté la joute 32-24 et se retrouvent largement en tête du super XV avec quelque chose comme dix bastons gagnées sur onze !!! Voilà, un petit rien qui en dit beaucoup, en ajoutant une précision, pas une chandelle non plus côté Hurricanes… en somme, on ne pratique pas un rugby aléatoire, on ne se débarrasse pas du cuir quand on s’est bien battu pour le conquérir !!! A bons entendeurs !!! © Le Pilier

 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.