27 octobre 2014

BEST OF 2 / HOMMAGE A JACK BRUCE

En attendant les joutes du week-end, avec en guise d’apéro before la venue des gros mastards d’hémisud en terre européenne, Australie vs Barbarians samedi 1 Novembre 3.30 PM … USA vs All Blacks 9 PM… retour aux cent galettes sonores qui ont marqué l’histoire du rock, comme modelé la conscience musicale de l’épatant Pilier, chantre avisé de ce pâtis virtuel, autrement dit le Best of d’un gazier qui connait au poil de louloutre, toujours ce dont il cause !!! Une sélection incontournable de perles sans l’écoute desquelles votre serviteur ne serait pas tout à fait le même programme… perforant, éduqué, un zest frondeur… et démontrer à ceux qui pourraient encore en douter qu’il possède bien une vie en dehors des luzernes qu’il se gausse d’honorer de sa plume alerte !!! Zip !!! certes parfois aplombée d’emphase, (ho ho on remarquera la délicatesse du néologisme) mais toujours zénithale !!! Un gazier donc qui ose tout ce qui sied à un homme estimant qu’en osant moins n’en serait pas, qu’en osant trop n’en serait plus… en somme un esthète shakespearien qui dans son questionnaire de Proust à la question : quelle est la faute que vous ne pardonnerez jamais ? répond sans férir : la faute de goût !!! Arg !!!
L’album du jour et second de la sélection Best of, en guise, hélas, d'hommage à Jack Bruce qui vient tout juste de rompre sa clef de Fa, après une longue maladie dont on ne doit parait-il pas prononcer le nom : Cancer !!! Arg !!! Pourquoi ? On se le demande encore !!! P’têt ben passque because faut pas focaliser sur les gonzes qui sont affublés d’un signe zodiacal pas vraiment jouasse ??? Ach et bref !!!
1967, sortie de Disraeli Gear le 33 rock psyché, comme on dit, du trio Cream. Avec à la basse donc, feu Jack Bruce, à la batterie déjantée Ginger Baker… enfin à la gratte, le meilleur de Clapton. Piètre compositeur, variétiseur minus de Blues en pantalon à pinces-la-fiotte... ce dernier a vraiment eu du bol de croiser l'auteur-compo-bassiste-chanteur de calibre Jack… comme le batteur improvisateur zélé Ginger.
Mais laissons là cette guimauve de foireux Clapton et constatons juste à l’écoute, qu’en ce temps jadis, il caressait remarquablement son manche. On rappelle que le best of du Pilier fera fi de la hiérarchie habituelle du meilleur vers le moins… sachant qu’une telle organisation n’aurait aucun sens. Le best of c’est du vrac de choix de cent merveilles… pour mettre une limite à l’inventaire. Bonne écoute… pensées pour Jack. © Le Pilier