31 août 2013

SECRETS D'ALCÔVE

Bien choucard la gisquette qui adore son Mc Caw... un violoncelle ondulant, de chair diaphane, pour sûr possédant plus de quatre cordes à son art... avec laquelle causions, après la descente au panier, de bagatelles diverses, d'actualité, et même de chicore, préparation physique, épatée qu'elle était, de nous constater aussi ferme du râble, solide et duratif... nanti d'un souffle régulier à l'instar du pitaine NZ toujours en cannes... même après 80 minutes d'engagement... Arf !!! La plume alerte, l'intempestif dosé, la vision toujours claire qui annonce ce qui sera... pertinence aux propos... le décalage débordement fringant... la palabre généreuse à nul autre idem... et cette chose surprenante de persister à entretenir une correspondance virtuelle avec des lecteurs inconnus... bref, elle s'emportait à nous caresser la couenne, nous constatant blatteur émérite, seul bloggeur à tenir la dragée haute à tous les scribouilleurs du genre, et véritablement solo maître es pâtis à vraiment tenir parole à la mesure du jeu qu'il estime ! Ach ! Et pas moins !
Lui préciser, qu'en fait de performance, n'activions que la pédale douce, n'aurait eu pour effet que de tenter le moins pour faire penser du plus... et le Pilier comme savez, en rien ne cherche à outre susciter l'intérêt, formalisé par ces laudatives frivolités... "t'es supra"... "quel élan"..."quel jus"... "génialissime"... sevré qu'il est de la dépendance des tiers, puisqu'il s'octroie, en toute autonomie, les vertus qu'il mérite. Hips !! Histoire de dire qu'on peut suffisamment se bien servir soi-même, pour ne point se démesurer le moi primaire par le fait débordant de la fascination d'autrui ! Ouarf !!! Afin de ne cependant pas édulcorer le plaisir manifeste de la mousmé à nous chatouiller l'amour propre, en nos tatouages lovée, lui conserver son extase... nous nous sommes livré uniment aux confidences, dévoilant nos secrets de maintenance, de prépa, cette subtile équation perpétuant notre désir participatif, jusqu'à même des bribes du programme hebdo qui nous impose tel qu'en nous même : frais dispos... quand apparaît des grandes chicores la dynamique attendue. Arf !
- Vois-tu cocotte, la primauté nécessaire pour conserver son jus consiste à ne pas frétiller dans la nasse triviale des balivernes communes... se poser à l'écart... s'entretenir la carafe en dosant la mise en phase... l'essence même du désir...mater du beau, mais sans trop... jamais de Top 14 qui vous sature d'ennui, vous gâte les sens... ne rien lire ou si peu concernant le cuir... se préserver toujours du baratin des athlètes, des coachs, des satellites... même si l'on tend une oreille discrète à l'actu... éviter les fanionistes aveuglés par les couleurs de leur bled... généralement sont borgnes comme des Polyphème... choisir donc ses interlocuteurs... p't'êt' ben là une des raisons du plaisir de perpétuer ce lieu du reste... 
- Tu en as rencontré d'ailleurs des lecteurs subtils avec ton Blog ? 
- Oui da... quelques... peu... car des vrais saveurs ça court pas les pâtis... comme en toute chose... mais oui, ya quelques gaziers qui valent la peine... ont du coffre, l'œil critique... et ne craignent pas le ruck dialectique, la gifle ou la mise à l'index... ils nous refilent des vitamines... important de sentir une troupe autour de soi...
- Et des filles ? Elles viennent cliquer ici ? 
- Étonnamment oui... plus qu'on eut imaginé... de la frétillante enthousiaste et pâmée !!! 
- Sinon physiquement quel entretien ? 
- Là on lésine pas... le grand secret de la réussite... avant les Four Nations par exemple, on se retaille l'abdo, pompes sur quatre doigts... arf ... on cavale modéré histoire de dilater le coffre... on s'active la cognition par des lectures savantes... mate quelques belles rencontres d'hier... choisies... puis on s'enquille du gigot NZ... du culinaire bien roboratif... avec pichets de raisin adapté à la descente... en somme on fait très attention à not' préparation... d'où cette tenue plus que correcte, exigée par le divan !!! Ach !!! 
La gisquette épatée par le professionnalisme du gazier, s'appesantit dans un souffle amusé, nous invitant à poursuivre la séance d'entraînement dont ne pourrions céans dévoiler la teneur, car y réside le secret bien gardé de notre hégémonique faculté ! Arf ! © Le Pilier

26 août 2013

IMBATTABLES BLACKS

Comme prévu les Blacks ont tiré parti favorable de leur première victoire contre les Aussies. Meilleurs en touche, comme en mêlée. La nouvelle règle laisse quand même pantois... quasi chaque introduction se termine désormais par une pénalité... sans impact pas de stabilité !!!!! Voilà ce qu'on peut dire. Le scrum devient un combat informe, lent, s'écroulant la plupart du temps... il a fallu attendre 30 minutes lors de la dernière joute pour voir une mêlée correcte... une des seules et bien rares de la partie. Les équipes ont vraiment du mal à s'y conformer. Singulier constat... dab les grands sudistes s'adaptent immédiat à la nouveauté, pas cette fois. Les piliers doivent rester en position courbé plus longtemps... sans l'impact d'hier, la soudure est mollasse, ça ondule... comme une vague... ça s'écroule immédiat... et les arbitres nous semblent siffler de façon encore plus aléatoire... mon cher Grégoire !!! 
Cela n'a pas empêché les All Blacks de l'emporter sans trop forcer, avec de nouveaux gaziers peu rompus aux internationales bastons. Avec une maîtrise parfaite, les autochtones ont assuré leur deuxième victoire d'affilée, alors que les allochtones de leur côté ont quand même montré un bien meilleur visage en distribuant la gonfle plus que d'accoutume, du moins lors de la première période. Certes maladroits, pré-lisibles et manquant de vitesse dans l'exécution. Manquent de tauliers derrière les kangourous... hors Genia... pas de polka !!! Arg !
A noter que le troisième et tout neuf ouverture des Blacks Tom Taylor, n'a pas démérité pour sa première participation... bonne défense aux jambes... distribution correcte, arpions idem, même si les pénalités étaient légions et souventes fois bien placées. Une anicroche physio problématique... arf... semble s'être blessé en fin de match. C'est fou ce que les noirs consomment d'ouvertures cette année. Après la blessure de Carter, celle de Cruden... p'têt ben celle de Taylor now. Mais d'un mal peu sourdre un bien... vont devoir en trouver un autre... et comme leur structure de base est hyper solide, peuvent se permettre ce genre d'essai qui ne menace pas leur système. Là encore... sont uniques les gonzes !!! Le flanker Luatua nous a gratifié d'un match d'enfer, de bon augure... d'une belle échappée (la tof) qui a surpris tout le monde, même sa troupe... manque de soutien donc, chose rare... sinon yavait 5 pions tout fait !!! Avec Read et Mc Caw, encore impec ce dernier, meilleur plaqueur parait-il de la rencontre, les Néoz décidément possèdent une troisième ligne à toute épreuve... un demi de mêlée vivace et Goupil... habile des zarpions, superbe en défense... c'est lui qui empêche Lealiifano de planter son try après une percée remarquable en première période. 1,72 m pour 80 kg d'astuce, de courage, de lecture du jeu, de volontarisme... histoire de dire aux jeunes, aux béotiens, aux adeptes butors du biceps plein les bras... comme aux épais du cassis, que le rugby ce n'est pas (que) de la fonte ! Preuve par Aaron Smith !
L'autre Smith de l'aile, plante encore deux essais... 5 en deux rencontres... grâce évidemment au travail collectif des autres qui vous transmettent le cuir sur un pas, dans un mouchoir à faire pleurer d'envie la planète entière d'ovalie !!! Ach !!! C'était beau... et puis ce Dagg aux coups de tatanes monstrueux... superbe dans le geste, la vista, le cadrage transmission... la percée... la réception... nous régale le gonze. 
Son en face Mogg par contre est loin de la stature de Beale. Vaut pas un clou... tatane en chandelle toute la partie pour n'éclairer que son impuissance à renverser le cours du jeu. 
L'ouverture Toomua n'est pas non plus transcendant... remplacé par Cooper en fin de rencontre. Ce dernier vit un vrai calvaire. Dès qu'il s'empare du ballon, une nuée de sifflets remplit l'atmosphère... ahurissant... si bien que le gazier ne sait vraiment plus quoi faire. On dirait même qu'il se débarrasse au plus vite du cuir pour arrêter la bruyante animosité. Ach !!! Dieu sait qu'apprécions le gus... mais là ne fait plus rien qui vaille, comme du reste le précisaient les commentateurs de Sky en critiquant le fait que les Australiens étaient menés aux score et qu'il continuait de refiler la gonfle à l'adversaire, de s'en débarrasser au pied... chose faut avouer, bien maladroite. De mémoire de mateur n'avons jamais rencontré une telle hostilité sonore et durative sur un joueur de rugby. Cooper est visiblement très mal à l'aise en NZ... bien que, même en Australie lors de la première rencontre, les Néoz présents se sont bien fait entendre... enfin on espère qu'il n'y avait qu'eux... à le siffler !!!!  Faudra le voir contre les Sud africains pour le coup... certes ça n'excuse pas son jeu exsangue, mais là faut bien reconnaître que les supporters manquent sacrément d'éducation, sinon de fair-play... et ça ne lui facilite pas la tâche... on peut pas vivre pire sur un pâtis... le moins qu'on puisse dire ! 
En clausule de bla, donc, des Aussies plus joueurs en première période... mais générant trop de fautes... des occasions manquées... des gaziers à virer... En face, des Blacks qui eurent pu planter deux essais dans les 20 premières minutes... semblent gérer le jeu, défendent parfaitement quand les autres s'excitent, renversent la vapeur quand ils sont essoufflés... s'améliorant en touche, (Hore a laissé tombé ses pizzas aléatoires), comme en mêlée... en une semaine de mise au point... au planchot, victoire 27 à 16 sans outre forcer... remportent la Bledisloe gamelle... un pilier du tonnerre et superbe Woodcock, fêtant dignement sa 100ème sélection... des All Blacks qui ne se lassent pas de gagner... rien à ajouter !!! Si, une nouvelle règle pour foirer la mêlée... bien emmêlée !!! Oups ! © Le Pilier

20 août 2013

LE PILIER S'EXCUSE !!!

Réactions supravives subséquentes à notre dernière plaidoirie en faveur du SupeRugby... arf... la bafouille d'hier si voulez, où de nombreuses critiques ont investi notre boite à mails, qui prétendant qu'on pourrait être plus respectueux avec les milongaziers de la Pampa, plus délicat de la syntaxe, que les Pumas ne méritent pas un tel réquisitoire, un tel rejet, qu'en substance on devrait être beaucoup plus mesuré, moins tirailleur... qui mieux mieux nous enjoignant même de faire des excuses officielles tellement qu'on dépasse les limites de la bienséance, sinon on va nous passer les abattis au tamis de rucks justiciers, histoire de nous faire ravaler not' baveuse par trop débordante, voire outre mordante sinon givrée !!!! Arggg !!!! 
Pas moins, pas feint, limpide et radical !!!!
Ok les gaziers, on met de l'huile d'amande douce honorable dans nos propos, on se plie à la demande, on avoue le débord... on génuflexionne, pose orante, courbe l'échine, on dit oui... on use le bas du pantalon... on demande même humblement pardon !!! 
Pardon d'en avoir gardé sous le pied... d'avoir occulté que le tango c'est beau pour les danseuses, que le cuir c'est pas du tricot, que les Argentins nous refont le coup des Malouines en s'imaginant pouvoir s'accaparer un coin de pâtis dans ces Tri qui ne leur appartiennent pas... qu'il vont se faire bien ratatiner le râble à jouer les pas même trublions avec leurs paluches à gomina... que leurs chandelles n'ont jamais fait qu'éclairer notre saturation... que même le bandonéon nous sort par les trous des pavillons, avec trop de faux plis pour être honnête... que c'est du pas net... pour ça même qu'ils prennent des cartons jaunes en jouant les Justine... des essais de pénalité parfaitement mérités comme peut en témoigner la petite vidéo qu'on vous livre pour nous faire vraiment pardonner !!!!! Hé hé !!!!
En plus on les apprécie ces couillons, on voudrait pas froisser le père Albacete, et ses collègues de terrain, non non, respect des gaziers comme tous les démagos clament... si si assuré, mais que voulez-vous, ya pas de mariage pour tous possible... quand on aborde la belle Ovalie !!! Ouarf !!! Savez la gisquette qui aime les vrais mâles, qui aiment la chicore dans les règles de l'art, la fermeté, la délicatesse, les grandes envolées, le beau doigté... les artistes confirmés qui ne recherchent que la vérité du pré, ne se ramollissent pas dans l'ascension... bien affirmés dans la conclusion... ouarf !!!! Les vrais brouteurs d'herbette, les quêteurs de toison... qui savent honorer un temple gazon avec attention, subtilité, pour lui faire reluire sa parure enrosée... de sueur, de lueurs éclairantes pro-pulsées, jusqu'aux con-fins même de l'Empyrée !!!! Yeah !!!
© Le Pilier

19 août 2013

ARGENTINS GROS PANTINS

Non mais sans blague... quelle avanie... sans framboises... aux châtaignes de saison... les mamelles du festin pour des Boks qui ne lésinent pas quand il s'agit de dépiauter un puma, en faire une descente de lit... une robe de chambre à mamie !!!! Arg !!!! Non mais !!! A quoi peut bien servir ce genre de foutaîseu ? 73 à juste 13... ma sœur Thérèse !!! Les Springboks ont donc laminé les danseuses de tango... renvoyé le bandonéon à ses larmoyantes ondulations... les pathétiques go-minets... à leur milonga de pépé !!! Pour exprimer délicatement les choses, c'est une vraie misère de trufferie d'imbécilité que cette participation des Argentins dans le master tournoi planétaire... 
un ridiculisme désobligeant
un décadentisme consternant...
une calamité qui défrise...
c'est même une grÔsseu bêtise !!!
Encore pire que l'Italie de par chez nous, qui depuis sa présence aux VI Nations, contribue à faire baisser le niveau Européen !!!! Alors quoi !!!! Non !!!! Le supeRugby ne doit pas s'amuser à dénaturer ainsi son ADN en batifolant avec n'importe qu'elle engeance... pour le coup la caillasse dénature vraiment jusqu'au moindre fétu de terrain, hier encore peinard dans son coin. On avait pas besoin de ça !!!! Ya assez de tout dans le pire qu'en rajouter une couche de ripolin ne colore plus rien !!! Faut revenir aux Tri fissa... éjecter définitif les Pumas. Qu'ils bâtissent tout dab une vraie compète dans leur bled lointain des sud Amériques... s'affirment... se mettent à niveau... après on verra ! En sus des gonzes qui doivent traverser toute la planète en gros porteur pour rencontrer leurs adversaires... et, parfaitement inconséquents, au final humiliant, se font massacrer l'abattis comme c'est pas joli. Non là ya pas foto... tango rime bien avec maso !!! C'est quand même beaucoup d'énergie gaspillée, de gazoline carbonisée dans cette époque par trop raréfiée !!!! Cette fois on pardonne pas !!! Le Rugby c'est pas d'la démagocratie... ya pas de place pour tout le monde. La vérité du pré ? Ya des prédateurs et des croqués... sans beurre... crus foutus... dès le début... tout le monde ne peut pas postuler sous prétexte des soumis : la seule envie !!! ARGGGGG !!!!Ya pas d'égalité en la matière... c'est la loi naturelle qui cause... si on veut taquiner la bête on se forge d'abord une tête, des râbles, des cuissots... on apprend pendant un siècle durant si faut. D'évidence n'avons pas vu la rencontre, savez ça, sommes interactifs nous, on choisit, on fabrique notre tournoi... pour ça qu'on cause encore des Tri. Depuis le début on dénonce cet état de chose... ce vulgaire rata... cette nouillerie de médias... le buffle écrasant le chiwawa... ça ne nous amuse pas ! Aussi, pour le coup, avec mesure et retenue, doigté et figue moulue...
On annule 
ces brouteurs de pampa... 
On les lourde fissa, 
On les élimine du pâtis
On les dissout dans l'oubli...
On les disperse dans le vent...
On les disparaît de notre champ... 
très amicalement pensant, 
hyper respectueusement parlant... 
On les veut pas, dans ce tournoi là !
 © Le Pilier

17 août 2013

FOUR-NATIONS : PART ONE

Black tromblon
Belle entame... victoire claire, nette, musclée... sans outre forcer des All Blacks de Mc Caw 29-47, face à des Australiens enclins au bourrinage endémique ? On verra. Cent unième victoire pour le flanker aux poumons de buffle... en 113 sélections... qui dit mieux ? Personne... pas même le Pilier... arf !!!! Et centième victoire NZ face aux Aussies depuis le début des animosités entre les deux contrées... des records de partout,.. des Blacks un peu fous générant moult fautes, se faisant chiper le cuir en touche, phase qu'ils devront rapido améliorer contre les Boks s'ils ne veulent pas paraître ridicules. Que dire sinon que les Australiens ne sont pas à la fête... manquent sacrément de têtes bien faites... même si Genia plante son essai de 80 mètres après une touche foireuse des Blacks, personne en couverture... qu' O'Connor retrouve l'en-but en fin de rencontre, ça sent plus l'exploit individuel que la grande chevauchée collective. Question défense... un peu passoire les Jaunes. Allez, une bonne chose quand même que ce pack. Non contents de subtiliser le cuir sur les touches, se sont rendu maître de la possession durant de nombreuses minutes... mais posséder n'est pas conclure et ferait plutôt, dans ce cas, figure d'impuissance... sinon d'avarice d'idées... arf !!! Quand on connait la réactivité des Blacks, qui savent profiter de la moindre erreur, se payant cash, on se plait à penser qu'ils les laissent s'épuiser pour appuyer quand l'autre est à bout de souffle après une grosse phase de jeu... ce qui se produit souventes fois durant les joutes internationales. L'avez noté sans doute. 
Pas brillants donc les marsupiaux... car en face, malgré les frilosités sus évoquées, le collectif idiosyncrasique des noirs, fondamental du rugby à XV... à XIII... à VII, comme la rapidité transmissive, nous montrent encore et encore la voie de la réussite... et ce malgré les approximations notées. Pénalisés pas moins de 12 fois les champions du monde !!! A noter ! Cruden a bien tenu son rang, habile des agacins, filou sur une interception le propulsant dans l'en but... les trois Smith pour leur gouverne, ont marqué de leur nom cette joute engageante. L'ailier Ben Smith assure trois essais, notre Conrad central le sien, et pour ce qui est du plus léger des trois, en poids mouillé s'entend, Aaron auteur d'une belle prestation, avec de vivaces distributions, des échappées matoises dont l'une envoie Conrad sous les poteaux !!! C'était beau ! Mc Caw se gratifie pour son retour aux pâtis, après juste une quarantaine de minutes de jeux dans les pattes durant l'avant Four, d'une petite gâterie d'ailier, histoire de rassurer les ceuss qui se posaient des questions sur la santé du gazier, en ajoutant un essai de plus pour la troupe. Gratteur invétéré, à la plus que limite du hors jeu... engendrant pénalités... ça va avec diront certains... sans être au zénith de sa condition, a rayonné de sa présence volontaire, sans obombrer d'un fétu d'ajonc sa fringante réputation... arf arf !!! qui n'est d'évidence pas à faire !!!! Bon, c'était le premier match du grand tournoi, ya de nombreux réglages de part et d'autre qu'il faudra s'imposer... on fait confiance aux Néoz pour faire leur auto-critique... pas de problème... car tels les grands, passé la dégustation savoureuse, la digestion est raisonnée... pas comme chez nous, qui dès qu'on gravit un petit caillou, se croit, d'euphorisant délire, au sommet de l'Himalaya !!!! Ouarf !!! Alors... les fautes étaient légions... c'est vrai... mais les essais itou... pas moins de huit dans la totalité... on s'en contentera ! Ach !!! © Le Pilier

16 août 2013

FOUR-NATIONS 2013 : LES GRANDES CASTAGNES

Ci-joint les trente bestioles qui vont tâter du pâtis en ouverture des secondes Four-Nations de l'histoire Humaine !!!!! Hé hé... pas du simili cuir là, le seul tournoi sublunaire qui tient vraiment ses promesses, avec de vrais allers-retours équilibrés pour décerner le titre le plus difficile à conquérir de la planête castagne. A noter l'absence de Carter chez les All Blacks, encore... chiffonné du mollet pendant l'entrainement des cannes. Devrait se prendre l'année sabbatique qu'il envisage tout de suite le gonze... trop de fatigue... l'abattis est en peine... faut bichonner le bijou s'il veut participer à la prochaine CDM. 
En face Cooper est sur le banc... McKenzie le coach Aussie, pourtant fervent défenseur de sa carcasse, lui préfère le jeune ouverture des Brumbies Matt Toomua, 23 printemps dans les veines, aucune expérience internationale. Faut bien commencer un jour. C'est aussi un vrai 10... avec de vrais biceps... Arf !!! Cf la tof. O'Connor retrouve son aile... c'est bien. A l'arrière, Jesse Mogg, son coéquipier de club, devra assurer l'absence de Deale, out pour un bout de temps. Pas gagné. Demain donc, grand kick off très attendu des supeRamateurs de supeRugby !!! 12h05. On y sera ! © Le Pilier 

Australie : Mogg - Folau, Ashley-Cooper, Leali'ifano, O'Connor – (o) Toomua, (m) Genia – Hooper, Mowen, McMeniman - Horwill (cap.), Simmons - Alexander, Moore, Slipper. Remplaçants: Fainga'a, Sio, Kepu, Fardy, Gill, White, Cooper, Kuridrani. 

Nouvelle-Zelande: Dagg - B. Smith, C. Smith, Nonu, Savea – (o) Cruden, (m) A. Smith – McCaw (cap.), Read, Luatua - Whitelock, Romano - O. Franks, Hore, Woodcock. Remplaçants: Mealamu, B. Franks, Faumuina, Retallick, Cane, Kerr-Barlow, Barrett, Crotty

12 août 2013

FORTE NATION

Moins d'une petite longueur hebdo pour retrouver les grands pâtis des Four Nations. Loin de l'âge du bronze... du temps des grillades au sun sur les dunes aplaties par la foultitude de vacants... on replonge direct la viande dans l'hiver dynamique austral où les marsupiaux sauteurs, en mal d'assurance, vont affronter dès samedi les grands croqueurs de victoires... ces Blacks qui depuis l'avant CDM 2011 n'ont accroché à leur patère peu usitée des défaillances erratiques... arf arf ... qu'une seule petite défaite de rien du tout... en fin de tournée... pour faire accroire aux rosbifs, comme aux zautres, qu'ils sont "prenables" et partant entretenir ce crachin d'espérance faisant causer beaucoup les zamateurs naïfs !!!! Par le maillot peut-être les prendre, mais faudra se lever tôt pour récidiver... ne serait-ce que deux fois successives... ce qui n'arrive jamais !!! En tout cas et pour l'heure, les peines correctionnelles qu'ils infligent aux adversaires les placent comme favoris... du moins pour certains raseurs adeptes du coupe-choux en lamelles spéculatives !!! Ouarf !!! Les favoris ? Au mieux, on les laisse pousser nous, au pire on s'en balance la coquille ! Non, ce qu'on désire avant toute chose, même s'il est vrai qu'un secret espoir nous encourage toujours à appuyer derrière certains rucks plutôt que d'autres, c'est que la baston soit belle. Que les Aussies soient beaux et renversent la suprématie NZ nous irait ! N'en sommes pas là... certes... mais l'on doit souhaiter selon toute équité qu'en premier lieu les chances soient distribuées de manière à entretenir le suspens... mais surtout que le jeu en vaille la chandelle !!! Pourtant, et chose étrange (si on veut bien jouer des mignardises), quand les All Blacks ratatinent l'adversaire ça ne nous déplait pas !!! On pourrait s'en lasser, dénigrer l'hégémonie antédiluvienne des tous noirs... ben non !!! Jamais... au contraire... chaque victoire chez eux est un plaisir, un régal, une leçon, on apprend toujours quelque chose, on s'affine, encore et encore... ya tout dedans pour ceux qui veulent en être... leur rugby, c'est de l'art, et l'art on ne s'en lasse pas... c'est du rare, de la matière éternelle, du transcendentalo-cosmique, de l'O²... du Zeus en poudre... de la Vénus à croquer... sans Milo !!! Ach !!! Alors si l'on souhaite que les Boks et les Aussies leur tiennent la dragée haute durant ce tournoi céleste, c'est pour les voir jouer encore mieux ! Possible ça ? © Le Pilier

06 août 2013

MC CAW : LE RETOUR

Voilà le groupe de Blacks sélectionnés pour les Four Nations 
Arrières : Kerr-Barlow, TJ Perenara, A. Smith, Barrett, Carter, Cruden, Nonu, C. Smith, Dagg, Piutau, Savea, B. Smith 
Avants : Coles, Hore, Mealamu, Crockett, Faumuina, B.Franks, O.Franks, Woodcock, Retallick, Romano, Whitelock, Cane, Luatua, McCaw, Messam, Read - 
On y surprend le père Mc Caw de retour à la flanke après un bon farniente de sept mois... et la disparition de Weepu, remplacé par le jeune TJ Perenara. Il était temps ! Weepu n'est plus dans l'coup... sauf pour mener le Haka ! Peuvent donc s'en passer. Du sang neuf donc en soutien de Smith. Cory Jane absent pour cause de bobo aux ligaments croisés en début de Super XV. On va pas développer, en attendant la première joute du 17 Août... contre les Australiens, avec sans doute le grand revoilà de Cooper à l'ouverture ? 
En tout cas le gonze est sélectionné dans le groupe des trente... pas trop tôt ! Dean n'étant plus à la direction des humeurs, ya des gonzes qui peuvent revenir sur le grand pâtis. Souhaitons que la paire Genia-Cooper retrouve les couleurs de ses meilleurs jours. Pour Beale, pas d'bol, blessé à l'épaule, ne rejouera probablement pas avant la saison prochaine. Va manquer ! Peuvent se faire d'la bile... sans Beale... à l'arrière... c'était un peu l'un des seuls à mettre le feu !!! © Le Pilier
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.