24 mai 2013

MANZAREK / DUTILLEUX... PHASES FINALES

Hommages nécro-logiques !
Ouaip ouaip !!! Ya d'la phase finale annoncée dans les prés d'hexagonie bien rafraîchis par des giboulées de mai qui n'en finissent pas de frimer... d'où frimas zincongrus, spleen quand même, à l'annonce de certains trépas s'invitant aux perturbations. Deux artistes majeurs ont obombré par touches successives le bleu fractionné de la semaine présente. Ouvrant le bal des éternels, l'organiste des Doors Ray Manzarek qui vient d'abandonner définitif le feutre délicat de son Fender Rhodes, son ragtime et son jazz gravés dans nos mémoires terrestres, pour s'inviter chez St Pierre en cuir tout indiqué des riders on the storm. Une belle intro qu'on vous livre en hommage au compositeur comme à son compagnon de jadis, qui lui pionce depuis déjà lurette au recoin céleste d'une concession perpétuelle sise au Pépère Lachaise... comme savez. Paix éternelle, clap hands, et remerciements pour ces filles pâmées, ces âmes enjouées, ces rencontres consommées, ces carafes envoûtées à l'écoute de cette musique chamanique finalement jamais reproduite.
L'autre artiste, de nous fort apprécié, dans un tout autre registre, a cassé sa plume de compositeur deux jours plus tard, le 22 précisément, le sieur Henry Dutilleux dont on vous propose ci-joint l'écoute de cette sonate pour hautbois, comme accompagnement à sa grimpette définitive. On vous conseille aussi les Métaboles ou autre Blackbird... singing in the dead of life ? Paix éternelle aux deux gaziers... reste leur musique... désormais, sans contredit, classique !!

L'aujourd'hui nous propose une chicore somme toute attendue entre nos toulousains champions de France 2012 et la team Volkswagen-Orangina-Pizzorno-Crafter-Interim-TPM-PG5 etc de Toulon la rade ! 21 h kick off de la première demi-finale. Si on mate, on vous en cause. © Le Pilier

11 mai 2013

CALOMNIES RUCK & HARMONIES

Pas vraiment gaillard le gazier en cette fin de saison hexagonale... on nous prétend même totalement cuit, rotules au tapis, sans jus ni vitamines... râble out... mat... un gonze en échec sans même une petite tour de veille pour mater l'alentour, cette actu excitante, aux dires de baratineurs, de phases finales qui se profilent à l'horizon des clochers ! Que c'est même bien la peine de prétendre percuter sans ajouts de substances prohibées quand en fin de compte on tient pas dans la durée !!!! 
Double calomnie !!!! 
Primo on jette un petit coin d'œil de temps en temps sur le Top, on lit des petits commentaires... un clin même sur la chopine Heineken, pour constater que la plupart des performances comme par exemple les essais qualifiants sont l'œuvre de joueurs étrangers... idem les coups de savates entre les perches. A Montferrand les deux ailiers finisseurs Sivivatu et Nalaga assurent stabilité et qualification de leur groupe... le père Wilkinson n'est pas en reste pour envoyer Toulon en finale de la H Cup. Steyn le buteur ouverture des Boks vient de signer au stade Français, tandis que Sexton au Racing. De quoi former ce demi d'ouverture tricolore que nous attendons depuis des lustres !!! Aux lectures diverses et succinctes des papelardons du XV, donc, on retire que le rugby Européen est approximatif, terne, que les gros étrangers font le taf et que c'est pas comac qu'on va bâtir une équipe de France capable de rivaliser avec qui on sait. 


Re primo on regarde le super XV des grandes nations en se préparant au Four, comme à la tournée des Lions Britanniques en Hémisud. Hé hé ! Donc sommes au grand pâtis comme l'ennui est en hexagonie ! Faut tenir la forme dans le grand rugby, on ne se meut pas dans ces dynamisantes percus sans un entraînement rigoureux. Arf !!! On tient la route, on travaille le souffle, on se gâte pas la cognitive nature à mater les pesanteurs d'ici, on conserve le feu sacré pour des bastons qui en valent la peine. 

Secundo, en connivence intime avec les deux primos, on se dope gentiment aux meilleurs substances. A reluire des castors sans lésiner, à croquer des magrets sans rechigner... plus lectures savantes et spéculations philosophiques accompagnant diverses libations... écoutes roboratives du gros blues des ZZ Top, inspirant la cocaïne JJ Cale... entre autres harmonies ! On balance toussa pour faire Tweet nous zaussi, dévoiler nos us et coutumes hebdo  !!! Ho ho !!! 

Donc sommes toujours là, plus au top qu'au flop... 14 et autre houblon Cup de la vieille Europe ! Du ZZ Top XV et pas moins ! Oups !!! Autrement dit, plutôt que de faire la pleureuse comme gente répandue, on ne souscrit pas à ce rugby décadent qui ravage petit à petit notre nation. On ne regarde rien !!! Si le rugby d'hexagonie termine dernier du tournoi et s'enfonce chaque année dans le grand n'importe quoi, c'est passque les spectateurs se contentent de cet ersatz d'ovalie, remplissent les stades, matent l'écran plat... n'ont aucune exigence en matière esthétique... acceptent trop d'étrangers dans le championnat... n'y panent plus rien au super rugby, bref, avalent n'importe quoi pourvu qu'ils agitent leurs petits drapeaux. A bon entendeurs !!!! Hips ! © Le Pilier
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.