19 décembre 2012

BUGARACH FIN DU MONDE : LA VÉRITÉ VRAIE

C’est la planète Nibiru qui va percuter la planète blou... et provoquer la fin de tout, d'après l'amerloque gisquette Nancy Lieder en relation directe et illimitée avec les extraterrestres zeta-réticuliens, comme plus tard, d’après certains spécialistes ésotelluriques suffisamment au jus pour savoir ce que le commun ignore. Souvenez-vous de l’allumé du bulbe Paco-Rabanne qui prévoyait une grÔsseu cata en 1999, avant l’éclipse totale du sun. La station lessive orbitale MIR qui tournoyait au dessus de nos tronches, allait s’abattre sur le Gers de chez nous, ravager la population jusqu’à Paris, réduire l’hexagonie à néant avec ses zanzymes ultra gloutons venus du fin fond de la galaxie !!! Arf !!! Bon, il en avait sous le cassis l'empaf, savait de quoi il causait, lui qui prétendait avoir tapé le carton 3 fois avec Dieu lui-même et quelques extraterrestres. Fin des temps Paco en effet, sans doute rabanné par les fragrances douteuses de son patchouli, le gonze n’a pas donné depuis signe de vie sur les écrans popus. A disparu peut-être emporté sans ménage par ces mêmes extra terrestres, ultra fans parait-il de ses mixtures en flacon, de ses robes en ferraille, de ses visions ! Bon voyage !!!

Là c’est beaucoup plus sérieux ! C’est la planète entière Nibiru qui débarque les réacteurs en flamme avec de très vilaines intentions, percuter le sublunaire coin, en pleine face !!! Quelques pipeurs de cônes et autres sectes de bouffeurs Bio maigrelets, pléonasme s’il en est, ont pressenti derrière les propos du maire de Bugarach une vérité de fond uniquement lisible par eux !!! Quelle est la raison en effet de la focalisation des consciences avisées sur le site sus-nommé ? Un jour de grande lucidité en Novembre 2010, le maire du bled déclara dans un articulet du canard local "l’Indépendant", intitulé sans mesure ni précautions « Bugarach seul rescapé de la fin du monde », qu’il redoutait la venue massive de zozos convaincus que le Pic éponyme fera office de protection supra cosmique et sauvera tous ceux qui auront la clairvoyance d’y planter la tente !!! Pas plus, pas moins ! Personne n’avait causé de ce village avant, sinon quelques férus de savoir profond, spécialistes des OVNIS à propulsion inconnue qui prétendaient que le Pic de Burgarach, culminant à 460m, était un grand garage à soucoupes !!! Sic authentic !!! Bon dans Bugarach... ya « garach » c’est un fait indiscutable, qui en Nibirubien ancien veut dire en effet "garage à soucoupes" (la tof prise par un ovni justement) !!! Le lien avec le calendrier Maya était simple à faire... manquait juste un endroit où sauver sa peau... c’est plus rigolo !!!
Depuis, une flopée d’éclairés ont débarqué dans cette petite commune de l’Aude qui pour le coup a fait le Buzz. Merci monsieur le Maire ! Avant sa bafouille on savait rien, même pas que le bled existait, ou sinon qu'il ne s'y passait rien... mais bien relayé par l’agence France Presse et autres tuyauteries numériques, le bruit s’est répandu comme un traînée de poudre, pardon de comète... et les prix de la moindre piaule à louer, du moindre caillou... des pâtis environnants... de la moindre chopine à bromure... ont grimpé à la vitesse, toujours cosmique, des spéculations diverses !!! Arf !!

Mais qu’on se rassure... pas sûr du tout que ça pète !!! Hips !!! Tout dab Notre impavide armée surveillera les lieux pour pallier ce déferlement de gonzes en mal de survie ! Ensuite, ce qu’on ne vous dit pas, et que seul le Pilier délivre en vertu d’un sentiment démocratique partageur, c’est que de gros canons vont repousser l’attaque... des canons à particules rationnelles, qui, on peut le penser, toucheront à tous les coups la cible, détruiront les préjugés alentour et sauveront l’humanité de la patibulaire Nibiru... mortelle ! Ya toujours des fondements comiques qui sous-tendent les grandes vérités cosmologiques !!! Hips !!! © Le Pilier

17 décembre 2012

FIN DU MONDE

Fin du Pilier  
Dernier Avent... avant la fin des temps !!! Profitez-en pour desserrer les dents !!! Vendredi 21 Décembre... selon certains, c’est la fermeture définitive du grand supermarché terrien !!! Fin du gigot, des knakis... du Beaujo... des chichis... de la pantoufle, du Dunlopillo... de la chicore... de la Krö... du chomdu... des impots... la vie éternelle aux portes des 22, ya plus qu’à passer la ligne d’en-but pour valider le fait et se la couler douce pour l’éternité ! Arf !!! Les plus accablés d’entre nous pensent se réfugier sur le pic de Bugarach dans l’Aude, sensé être épargné de l’apocalypse fatale ! La préfecture ayant décidé de fermer le site en ce jour d'ultime fête sublunaire,  serons tous dans le même récipient ! Pas question en effet que quelques zozos, venus de partout, survivent en loucedé aux dernières agapes après vidange systématique de tous les tonnelets, hé hé !!! Pas donc de survivants, de privilégiés, une fin démocratique programmée. Si téléonomie funeste est inscrite sur les tablettes, faut respecter l’ordre divin et assumer la grande fin. A moins que toussa ne soit que l’expression masquée de la pulsion traumatophilique de certains, un comportement ordalique qui devrait raviver nos meilleurs instincts, nous faire penser, à la vue de l’échéance, que la vie est un bien précieux et qu’il ne s'agit plus de la gaspiller ! Mouais !
Y'en a des comac qui on besoin de s'en remettre au jugement du grand barbu, en mettant leur vie en danger pour se sentir exister... les traverseurs d'océan en maillot et palmes plastiques... à la rame, en bouée... sans pastaga... les grimpeurs sans filets sur la canopée du monde... les fonceurs de vitesse en chapeaux de roue... hips... les plongeurs de gouffres entourés de requins à la diète... les viveurs au milieu de scorpions patibulaires, sans Ipad ni TV... bref, les ceuss qui aiment le danger, les gros pousseurs de limiteu de la carcasseu humaineu !!! C'est ce qu'on nomme un "comportement ordalique"... pathétique !!!! Pouic !
N’ayant cependant reçu aucune directive des Dieux de l’empyrée, malgré nos accointances avec les zimmortels, comme savez... au kazou tout cela soit vrai... hé hé... nous tenons par la présente à vous refiler cette dernière bafouille, la 900ème assurée... et vous signifions qu’on ne vous zoubliera pas, dans l’au-delà. Arf !!! Chers lecteurs donc, connus, inconnus, liseurs réguliers, erratiques, de nos bagatelles... amitiés numériques, esprits frondeurs des grands pâtis, amateurs de chicores débauchées... gisquettes torrides, mousmés énamourées, anonymes ou partageuses attendries de nos savantes ondulations... les même gaziers saturés de nous, de nos Arf, Ach... Wisp... Oups... Hips... Ouarf... Gnac & Zou... qui espèrent ne plus jamais être confrontés à cette prose pesante, trop puissante... pleine d'emphase, d'hyperbolisme assumé...  de notre propension à l'éristique amusée... qui pensent qu'une fin du monde sans le Pilier après, sera un Éden illimité... même à eux... nous profiterons de cet ultime & hiératique moment dernier pour leur livrer le meilleur encore de nous, qui, à l’instar de ceux du merveilleux Mozart, délivrera, une fois la symphonie éteinte, un silence parfait... qui aura encore la saveur du Pilier. Yeah !!!! © Le Pilier

11 décembre 2012

PILIER PRIX NOBEL

Fin d’année... remise des trophées toutes sortes... quincailleries de vieux buffet... médailleries à se faire mousser... ramasse-poussières sur la cheminée... titres ronflanby comme quand étions petits... bons points... honneurs et bagatelles... bref la panoplie des ceuss qui vous décernent du galon passqu’ils s’ennuient ferme comme des jetons, n’étant jamais de la partie, mais se figurent d’autorité en vous gratifiant d’un Pin’s !!! Oups !!! 

Carter donc élu ze best player du pré 2012 par L’IRB... la team All Blacks idem... leur entraîneur Steve Hensen itou... bref les NZ raflent tout !!! Enfin presque tout car leur manque le titre suprême, celui grandement prisé des intellos pâtis, bien plus duraille à conquérir que le Goncourt des miracles, le seul trophée qui ne demande rien à personne tant il s’impose à soi comme une évidence... le titre sans jury ni trompette, autonome dans sa gratification, hors norme dans son assomption... la gamelle rutilante qui vous condamne au piédestal... la tour Eiffel qui vous propulse à la verticale... bref le seul titre indiscutable que le Pilier ne saurait partager :  
Le P.N.A.D.P !!! communément traduisible en  
Prix Nobel Autoproclamé des Pâtis. Pour la sixième année consécutive le Pilier règne donc sans partage... sur le grand rugby. Uniquement décerné aux Blogs d’archi gros calibres, ce titre hyper prétentieux fera taire les envieux, car il n’y a rien de possible au dessus de celui qui  
le veut
le désire
l’obtient 
et partant 
le possède !!! Arf !!!
Un titre qui soulève tout sans poser de problèmes, renverse tout sans poser de questions ! Un titre taillé à la couture du pantalon... du sur mesure pour le Pilier, seul capable de vraiment l'assumer !!! © Le Pilier

07 décembre 2012

DAVE BRUBECK OUT

N’allez pas croire que le Pilier ne se gave que de chicores... de rudes pâtis... de rucks, de cadrages débordements, de châtaignes ciblées... avons, nous zaussi, de délicats moments. Hips ! Voudrions pour valider cet intime aveu, rendre hommage au sympathique compositeur et pianiste de jazz Dave Brubeck, mort ya peu... le 5 précisément. Contrairement à ce que certains pensent encore, l’emblématique «Take five», écrit en 1959 qui fit le succès de son quartet, n’est pas une composition de son fait. L’auteur du tube planétaire en 5/4, considéré comme le standard de Jazz le plus joué en sublunaire contrée, est une trouvaille authentique et fraîche du saxophoniste Paul Desmond. Ce dernier pensait avoir écrit un morceau "à jeter aux poubelles". Sic !!! On trouve de belles choses dans ces dernières... c’est bien connu... et pas que du recyclable !!! Arf !!! Ya aussi, du clean, bien fait... savoureusement durable ! Hips !
Nous vous proposons ici une autre réussite musicale, écrite par feu Brubeck en personne cette fois, issue de l’album dont un tableau de Miro inspira les métriques de toutes les compositions (cf les nombres qui figurent sur la toile). Le tableau c’est la tof, la song c’est la vidéo. Son nom, « Unsquare Dance », écrite, en 7/4 , sans parachute ni armes de destruction, selon la légende, pour juste décourager le public qui durant les concerts se plait à marquer le rythme en frappant dans ses gourdes paluches, et qui, trop souventefois hélas se retrouve à contre temps. Voyez, genre les mêmes, qui dès que vous jouez un morceau de bon beat, un rock basique par exemple, simple, en 4/4... vous clappent des mains sur le temps fort (pour les néophytes, le premier temps, d’ordinaire celui de la grosse caisse) au lieu de frapper à la cool ma poule, le temps faible, le second donc, celui habituellement relevé par  la caisse claire, passque justement il est un peu faible... Arf !
Un enfer en live pour les musiciens ces élans intrinsèquement maladroits, ça vous plombe la pulse et vous donne envie de réduire le public au silence... de monter le son pour ne pas l’entendre... de lui balancer le Marshall dans la poire... de l'annuler, de le faire disparaitre, voire même de l'oublier ! Pas moins  !!! © Le Pilier

06 décembre 2012

MERCI AUX BLACKS

Promettre est vain... faire is better, l’indolence dans le premier cas et la réactivité dans l’autre se complètent comme le mensonge et la vérité... hé hé ! Prétendions revenir sur la chicore du week-end dernier bitouine nos cousins de la rose et les suprêmes All Blacks... et comme dab, on se défile !!! L’actu "brûlante" plutôt rétive aux rétropédalages nous servira d’excuse, de même qu’une flemme, avouée sans vergogne, s’assume, renvoyant nos lecteurs au visionnage du match, dont livrons ici quelques extraits. Remercions quand même ces All Blacks pour cette année époustouflante. Nous z'ont fait bien kiffer les gaziers !!!! Après une série de 20 rencontres sans défaite, ils tombent devant des Bifs sans complexe, ne réalisant pas de fait le grand Chelem Européen. Qu'importe. Après une harassante succession de bastons, s’il en est, magnifiquement menée, vont pouvoir se reposer l’abattis au soleil caressant de l’été qui s’annonce en Hémisud !!! Arf !! Carter une nouvelle fois est élu meilleur gazier des pâtis... Ouaip... c’eût pu être Mc Caw ou d’autres encore... on s’en balance, la meilleure Team qui fait honneur à son titre de Champion du Mondeu is Black... on n'y ajoutera pas !!! Nous ont sacrément régalé, jamais leur rugby n’avait atteint un tel sommet... s’améliorent encore et encore les gonzes comme du reste l’affirmait Mc Caw lors d’une interviouve post défaite : « on va tirer les leçons de ce match... on va améliorer ça... félicitations aux Anglais... on reviendra plus motivés... ». Pas démonté, bon joueur... sûr de la valeur de sa troupe, sérieux, pro, le gonze se prend une petite année sabbatique pour revenir, annonce-t-il, en 2014 afin de préparer la CDM en Angleterre, en pleine bourre. On le lui souhaite... pour lui, les Blacks, le rugby... pour le Pilier ! Hé hé !

Questions news fraîches, deux choses à retenir. La première, apprenons juste que Quade Cooper, l’emblématique fly half Australien écarté de la tournée pour cause d’antipathie... hum... vient de trouver un accord avec sa fédération et partant restera chez lui... ouf !!!! Il prolonge donc son contrat chez les Queensland Reds... ne viendra pas se gâter le cuissot sur nos pâtis du Top 14, comme la rumeur le laissait entendre, ni se mettre à la boxe pour s’embrumer la tronche ? Un tel gazier est une aubaine pour le rugby Australien... s'en passer eut été une monumentale erreur. Du reste sans lui et son demi de mêlée Genia, n'ont pas le même rendement les Aussies. Happy end donc... sage entente... dans l'ordre des choses.
La deuxième nouvelle, outrageusement surévaluée... le fameux tirage des poupoules de la prochaine CDM !!! Toujours idem... on flippe d’on ne sait trop quoi, ça délire ferme comme lors de celle en NZ où prétendions que notre poule était la plus difficile because à la tête de cette dernière trônaient les All Blacks. Mensonge et baratin !!!! Puisqu’il n’y avait pas d’autres mastards dans le groupe... perdre un seul match lors des qualifs vous assure la sortie d’office... ou quasi... toujours comac en CDM, pas de mystère. Preuve de la facilité de la chose, on s’est même permis d’en perdre deux... souvenez-vous, en lien ici, de la tongamelle... et bien sûr l'oubliée de tous, la ratatinade contre les NZ en poule !!! arf !!! pour s’en sortir easy, se retrouver en finale, sans rencontrer une seule grosse équipe de l’hémisud !!!! Bidon tout ce bla... mais déjà notre coach PSA peugeot nous fait part de sa crainte de retrouver les All Blacks en quart de finale !!!! SIC !!! Tu parles d’un élan frondeur !!!! Mais cé koi ce meneur à la manque de jus ??? On voudrait toujours passer entre les gouttes nous... ne rencontrer personne pour vaincre à la dernière minute... hop hop... et se faire mousser la carafe sans aller au charbon pour remporter le calice !!!! Mais les gonzesses, gagner une CDM c’est gagner toutes les rencontres nom d’une pine d’aze... c’est ne craindre personne... Blacks, Greenssss ou Yellowsssss... ça nous cloue cette mentalité de resquilleur... on espère que les Bifs organisateurs n’auront pas la même souffreteuse volonté !!! Niarf niarf !!! D’ailleurs peuvent pas se le permettre, because devront se la donner, dans un groupe pour le moins difficile !!! Non non, pas comac qu’on part en conquête, faudrait changer cette pusillanime mentalité... et là, c’est pas gagné ! Hé hé ! © Le Pilier

01 décembre 2012

DU BLANC, DU BON, DU BIF !

Comme souventefois, avant les grandes chicores, le Pilier féru de mantique à ses heures ludiques, respectant cependant un rite bien déterminé, consulte les éléments cosmiques sensés nous apporter réponses concernant ce futur improbable, inscrit, pour certains, sur les tablettes pré-déterminantes de l’empyrée divine. Ouaps, yeps, souarf, niks ! Un vol de piafs épars, corneilles affolées qui croassent tous azimuts au dessus de notre carafe... hop on se dit, tiens ya d’la pluie qui s’annonce... un marc de café dans les 22 d'un rade en écoutant Led Zep, re hop, on en conclue que la rose a la maîtrise de son pâtis... Hips !!! Une chaussette trouée noire alors qu’on se presse de l'enfiler dans les godasses pour un rendez-vous galant... immédiat on flaire le handicap... Arf !!! Tout est donc écrit, suffit de savoir lire, interpréter les signes... hé hé ! Doué d'une présence au monde à faire pâlir Heidegger, le Pilier, voit tout, sait tout, nantis d'un Dasein à gros cuissots, il peut abattre un gros boulot. Ho ho !!!! Objectivement et tellement présent qu'il peut pousser le joug d'un seul état de conscience et interpréter le sens de l'être dans le temps, même une chopine en pogne !!!! Yop !!! La suite n’aurait pas du nous surprendre tant sommes attentifs aux moindres mouvements susceptibles de nous informer sur la météo qu’il fera. Vous vous dites, il en a dans les tuyaux le gonze, rien ne peut l’étonner, anticipe tout, tant sa raison ultra pure et sensible est en parfaite adéquation avec le cosmos infini, les évènements présents ?
Zauriez tort !!! Savions pas... rien... nothing... et tout simplement because on s'attendait à rien, même s’il est vrai qu’avons réellement vu ces corneilles trop excitées avant d’entrer dans la fournaise du bousingot qui diffusait au milieu d’allochtones d’outre-Manche la baston du jour, que tous les amateurs de cuir espéraient percutante. Pas déçu, car mazette quel match !!! Les Roses Bifs se sont payés les All Blacks 38-21 !!!! Certes ces derniers ont fait un gros paquet de fautes, ça sentait la fin de saison, les vacances à venir... mais les Bifs les ont sacrément bousculés avec une défense de tous les diables, un cœur vaillant à l’instar de celui d’une troisième ligne épatante, en la personne notamment du flanker Wood, élu homme du match. Belle finale d’automne, les invaincus de l’année ne sont pas invincibles... on sait ça... et bien qu’il ne s’agisse que d’une seule rencontre, il est bon que les Titans du rugby tombent un peu de leur piédestal. Ça leur fera du bien, ça nous bouscule un peu dans nos habitudes, surtout quand il y a la manière... les Bifs l’ont affirmée, pour le plus grand plaisir de ceux qui aiment les grandes joutes... le grand XV !!! On y reviendra plus late, et félicitation aux Anglais qui se sont fait incendiés par leurs tabloïds durant la semaine, comme du reste l’avons fait, après leur match bien terne contre les Boks la semaine dernière. De bon augure pour le prochain tournoi ? Ouah ! Sans doute. À suivre donc... on change de chaussettes, on rase les bajoues... on s'astique les aisselles... on file eu rendez-vous avec nos gisquettes impatientes de retrouver leur phénoménal Pilier en grande volupté... hum... on présage une ardente soirée... bien menée... fringante... toujours au pré, bien près, tout prêt !!!! yeah ! © Le Pilier

TRY OF ZE YEAR

Lap of ze pire*...
A l’instar d’un courant lancé dans un conducteur qui déclenche un champ de forces magnétiques proportionnel à l’intensité hé hé... un gazier en maillot cramponné, bien engagé sur un pâtis recevant le cuir tout berzingue engendre une perturbation certaine chez l’adversaire, réduisant sa capacité réactive au minimum défensif, fout la pagaille figeante... arf arf... partant s’ouvre un espace jusque là endormi, pour s’en approprier sa fonction... celle qui mène à l’en-but, puisque tous les lieux du terrain sont tendus vers ce but, dès lors qu’on les active, qu'on s’en soucie... qu'on possède la vista !!! Ouarf !!!! Ce que fit Habana lors des Four Nations de l’été. Ci-joint sur l’herbe la prestation du gazier, qui lui vaut cet Award du plus bel essai de l’année !!! Savent plus quoi inventer... ya d’la bambinerie partout... du collégialisme viral, le bel acte ne suffit plus, faut l'estampille "try of ze year" !!!! Qu’importe, l’essai est bien là, parmi tant d’autres aussi beaux, un retour sur image ne nuira pas.
Pour les vrais mâles qui n’ont cure des médailles, en revanche, sans cadeau que la victoire bien menée, on le souhaite... ou la défaite assumée... at 3.30 PM, ze big baston du jour. Angleterre VS Nouvelle Zélande... chez les Bifs !!! A ne pas manquer. Yeah ! * Lap of ze pire ne veut presque rien dire... mais quand ya du son parait quia aussi du sens... vraiment caché pour le coup, arf arf !!! © Le Pilier 
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.