31 janvier 2012

EQUIPE DE FRANCE 2012

Deux  Bleus tout neufs
Sympa le père Henry (Graham) quand il prétend que les Bifs ont des attaquants de grande qualité mais rarement utilisés... au profit d’une simple conquête du ballon, balance-t-il... le côté bourrin lourdaud du cuir Anglais koi. Pas faux concernant l’utilisation. Pour ce qui est du talent... à voir !!! Car ne brillent vraiment pas les gaziers depuis une paye... affligeants en CDM, avons zu une veine de cocu de les rencontrer... idem les Gallois... savez toussa... pas une seule joute contre un gros d’hémisud sinon les Blacks en poule... qui nous ont ratatiné... comme le disions lors d’un échange avec quelques gonzes amateurs d’ici ( on peut en croiser légions de ces un peu limite question vision périphérique) une CDM des plus veinardes que nous ayons vécu, avec sortie de poule malgré deux défaites. D’évidence, la plupart en restent à ce petit point de rien du tout en finale, sans jamais tirer leçons de ce qui nous sépare réellement du grand rugby. Comac en nos frontières, pas demain la veille que ça changera.
Pour l’heure présente, que peut-on attendre de ce petit tournoi familial ? Tout, because ya rien de précis sur quoi caler notre espoir plus ténu qu'une bicyclette !!! Arf arf !!! Nous la triplette PSA Peugeot, elle nous titille pas la carafe ! 
Le quinze de départ contre L’Italie vient d’être annoncé.
Médard - Clerc, Rougerie, Fofana, Malzieu - Trinh-Duc (o), Yachvili (m) - Bonnaire, Picamoles, Dusautoir (Cap.) - Nallet, Papé - Mas, Servat, Debaty
Remplaçants : Poux, Harinordoquy, Szarzewski, Maestri, Parra, Beauxis, Mermoz

Mouais... enfin du Médard à l’arrière... on espère définitif... pour le reste on se retape du Yachvili aléatoire... du Trinh-Duc perso dans la transmission, qui nous tatane des drops venus du siècle dernier... un Rougerie qui n’est pas un centre... Fofana est parait-il véloce, d’enfer... sur la tof a de lointains faux airs de Dusautoir... de bon augure ? Hé hé !!! Ok pour le pack... avec du nouveau à la pile, Debaty... intéressant. Deux Bleus tout neufs... à voir donc ? Si toutefois on mate la rencontre. Mais rien n’est moins sûr. Car enfin, ce n'est que l'Italie... pas question qu'ils nous réitèrent le coup de l'année dernière... sinon sommes vraiment en récession et là, ya plus qu'à mâcher du topinambour en désespérant des jours meilleurs ! Ach !
© Le Pilier

30 janvier 2012

LE PILIER 2012

C’est l’allure quelque peu déboutonnée que retrouvons le terrain "majeur" en cette année 2012. Après avoir essuyé moult reproches, par le fait d’une disparition supposée définitive, subséquente à la dernière bafouille intitulée « Fin de pâtis », augurant pour certains de notre abandons définitif du pré, le féal et mirliflore Pilier, reprogrammé, calamistré, infrangible aux coups assénés par la critique, gavé de Perpetual-Motion-Food, tient par la présente à rassurer ses adeptes : Serons présent dans les tribunes du Tournoi nouveau qui s’annonce !!!
Un Pilier tout frais donc, ingambe, impartial... encore plus modeste, champion du monde en titre, congru... baveuse déliée, profuse quand s’enivre, tavelée d’épigrammatiques douceurs... qui s’éveille après une hibernation post CDM, où pas un calot ne fut même dépêché au cul d’un quelconque ruck. En effet, n’avons pas maté la moindre chicore depuis notre dernier titre, afin de nous pas gâter le palais et de conserver intact ce désir qui nous tient lieu de vitalisant dictame ! Arf !
Mensonge véniel pourtant, en passant devant un écran plat, par pur hasard, il y a quelque temps, accompagné d’ycelles qui jouissent régulières de notre sémillant logos, avons sans surprise assisté à l’essai de qualification Montferrandais lors de la chopine Heineken, avec un gazier qui se détache du paquet sans ballon, fait le ménage, bouscule le défenseur et permet à son coéquipier derrière lui de planter le try de la victoire. Merci l’arbitre !!!! Et comme d’arbitrage il en est fortement question en ce moment avec notamment la mise au ban du tonitruant Boudjellal, on s’est dit qu’il n’y avait pas de fumée sans feu. Avions déjà constaté ces fautes d’arbitrages impardonnables qui frisent le scandale et nuisent à l’intérêt que l’on porte aux bastons. Certes le président Toulonnais développe un langage dont la vulgarité par moment n’a d’égale que le ressentiment qui l’anime, poussant la colère jusqu’à affirmer que le rugby Français est raciste et que les croûtons qui organisent nos pâtis n’apprécient pas du tout son tempérament critique !!! Nous gave un peu le gazier avec ces jérémiades même si dans le fond il a parfaitement raison de s’insurger contre l’incompétence notoire de certains. Doit travailler sa forme et ne pas déborder sur le terrain fangeux du racisme de mode, notamment. On ne le suivra pas sur ce pré... ce n’est pas parce qu’une minorité de badernes crachote des insanités qu’il faut subsumer le XV du coin sous ce dénominateur pathétique.
La part des choses l’ami, et travaillez votre style... même si on comprenons la vénère posture, pouvez en dire tout autant sans balancer de l’huile sur un feu de tourbe que bien des sots s’emploient à entretenir ! Ach !!!
Bref, sommes donc de retour aux pâtis, curieux un brin de zest à l’idée de découvrir ce nouveau staff tricolore, même si dans le tréfonds de notre entendement n’en espérons pas grand-chose. On peut le dire puisqu’on le pense ainsi ! Ach !
© Le Pilier
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.