31 octobre 2010

L'ENVOYÉ SPECIAL DU PILIER

Plein Sud
Afin de recueillir les réactions à chaud des Australes contrées après la défaite NZ, avons dépêché presto fissa notre envoyé spécial sur place, Manu Godard. Bon connaisseur de cuir, bobine et planche à surf sises en Australie, notre gazier tricolore nous rapporte l'humeur NZ du moment... une vraie analyse sur le vif. On vous la livre verbatim. Merci à lui.

"En gros Donald et Toeava (un peu dans une moindre mesure) en prennent plein la tronche, même si au niveau de l'encadrement, forcément, on essaie de les défendre plus ou moins.
Les premiers paragraphes de la presse sur le match ne sont vraiment pas tendres avec Donald...

Mais globalement ce qu'il en ressort (et c'est aussi l'avis du légendaire Fitzpatrick) : la grosse différence avec le Tri, c'est que le banc n'a rien apporté (voire pire). Donald a été excellent dans l'ITM Cup cette année, c'est pour ça qu'il a été pris dans le squad. Mais en Super Rugby il est "average", et on a encore vu qu'il était loin loin loin du niveau international. La pénalité de la gagne manquée, la touche non trouvée à 30 sec de la fin, un jeu au pied catastrophique, c'est dur à assumer en 20 min de jeu! Beaucoup regrettent Cruden, et surtout on parle beaucoup de Slade qui est promis à un bel avenir. Maintenant, le problème de la "doublure" de Carter, tout le monde sait que c'est la question qui fache depuis 4 ans. Le Maître lui même a déclaré "I guess looking back I felt pretty good out there and I was probably a little bit selfish. I probably could have played the full 80". Ca veut tout dire...

Toeava fait la méga bourde sur son entrée, il ne s'en est pas remis. Maintenant c'est un centre et pas un ailier, il n'est pas rentré au bon poste!! Surtout quand on sait que derrière aux ailes il y a encore Richard Kahui, Israel Dagg ou Sivivatu !!! Le cas SBW au centre fait encore jaser. De toute facon, avec une paire Smith-Nonu, je vois pas comment il pourrait être titulaire.
Enfin, et tout le monde s'accorde à le dire, il a manqué la 
"Weepu touch" à la fin. Matthewson, bien qu'ayant fait une entrée correcte, n'a certes pas fait d'erreur mais n'a rien montré de spécial non plus. Il manque cette vista et envie qui a fait les belles heures des Kelleher, Weepu et Marshall!

Bref, le banc n'était pas à la hauteur. C'est ce qu'il ressort de la presse, des discussions avec tout le monde... Mais ça jase beaucoup, crois moi! Les gens sont pas très contents! Enfin on pouvait s'en douter : pas besoin d'être spécialiste pour voir que ça a commencé à déconner quand les changements ont commencé.

Par contre, du côté positif : les titulaires ont pour la plupart bien confirmé (3ème ligne splendide, Cowan-Carter qui fonctionne bien, Nonu-Smith toujours aussi bons, Jane excellent à son aile, Thorne encore sublime), même si on sentait que le physique n'était pas encore tout à fait là (Mealamu, Muliaina, Woodcock notamment).
Et surtout : ça va remettre les idées en place des sélectionneurs que beaucoup trouvent un peu trop arrogants. Pas si mal à 1an de la CdM : il vaut mieux mettre Donald maintenant que dans 10 mois!
Voilà ce qu'il s'en dit chez les ABs...
© Manu Godard

DONALD LA PLAIE

Essence... plombée
Pas la peine quand même de faire toute une histoire pour cette défaite NZ, imputée dans l’hémisud, et pour cause, à la sortie de Carter... sinon l’entrée de Donald !!! Ce n'était qu'un match de gala mais les papelardons du sud ne décolèrent pas... Carter devait rester jusqu’à la fin du match. Ce dernier accepte le blâme parait-il pour soulager un peu Donald.
Justement en l'acceptant, il reconnait le fait !Hé hé...

Graham Henry se défend d'avoir fait sortir Dan...à raison du reste : "He was coming back from a reasonably major operation and we didn't want to risk injuring him badly going into the future," he said. "I think it was a good decision, we've got to make sure we look after people."
La trad en concis : Fallait préserver notre perle après le gros billard... nous devons bichonner nos gaziers... ach !

Pas de problème pour ça… mais pour le choix de Donald, alors là, mazette, un vrai fiasco. D’autant que, comme l’avons souventefois exprimé ici, le gazier n’en est pas à sa première couffe. D’ailleurs tenez, comme un signe avant coureur... quelques minutes avant son coup de pompe improbable, sur une attaque des Blacks, se débarrasse déjà du cuir, qui tombe entre les paluches de Beale... ce dernier relance son équipe et rebalance la pression sur les noirs. Récurrent chez lui ce n’importe quoi. Faut le virer définitivement... réveille toi Henry nom d’une sourdine... c’est une plaie ce genre de gazier... même si le rugby est un sport d’équipe, tout le monde a sa part sans doute... mais vu le poste fondamental, là, un couffeur de son espèce peut faire tomber la pluie comme un long nuage gris... hips... et noyer tout espoir d'un seul coup... c’est visible immédiat ça... il n’y a quand même pas qu’un seul Pilier avisé sur la planète pour entériner ce fait non ? Récurrent disions, ce qui veut dire que dans sa tronche c’est comac... intrinsèque si voulez, son eccéité mère, sa profonde idiosyncrasie quoi... ce qui le caractérise dans son essence bourrée de plomb... de CO²... son Dasein phénoménologique...Arf arf !!! Ya des profils de ce genre qui ne s’en sortent jamais !!!
Ça cloue, mais c’est ainsi !
© Le Pilier

30 octobre 2010

BLEDISLOE CUP... L'AUSSIE ENFIN !

Belle revanche
Gala de mise en jambes chez les bridés cantonais d’Hong Kong... l’Australie gagne son match après deux ans de vaches maigres... de défaites face aux Blacks. Bravo ! Avant la rencontre souhaitions des Blacks un rien politique, se faisant battre avant la tournée d’automne Europénne pour faire causer la planète, donner du souffle aux Aussies... changer un peu la couleur des pâtis, troubler les pronostics... en faire accroire au fretin... à ceuss qui jubilent quand Goliath trébuche sur du foin. Ach !

Pourtant dominateurs sans outre forcer, menant au score... de dix points à 10 mn de la fin, il a fallu la sortie de Carter, la rentrée  
du fin stratège Donald pour qu’immédiatement les Blacks encaissent un try... même s’il n’y est quasi pour rien, sinon un mauvais positionnement de la défense à son entrée... il assure en revanche la remise en jeu des Aussies à quinze secondes de la fin du match en renvoyant la balle dans leur camp après une grosse domination Australienne, n’importe où, façon Michalak, au lieu de botter en touche et de gagner le match... probablement. Beale, très en cannes today, en profite, récupère et relance son équipe de façon magistrale, menant sa troupe dans un dernier baroud... pour la gagne, après la trompette finale. Bravo !!!

Donald (duck) le couffeur porte bien haut la défaite, même si les Australiens ne l’ont pas volé. Doivent du reste remercier leur buteur providentiel O’Connor, qui non content de planter le dernier essai de l’égalité, enquille les deux dernières transformations en coin pour donner la victoire à son équipe 26-24. L’arrière Beale, comme Giteau, totalement à côté de leurs crampons question tentatives de pénalités... zéro... doivent une fière chandelle au blondinet. Un sacré gazier ce jeune, crocheteur hors pair... culot d’enfer... binette à posters des gisquettes ados... en sus, et surtout, bon tataneur d’entre perches... même si faudra le mater sur la durée. Le héros du jour sans contredit.

Ce qui nous plait dans ce 26-24 ? Les 7 essais ! Quatre des Aussies, Cooper, Ashley-Cooper, Mitchell, O'Connor... et trois des Blacks par Cowan, Jane et super Nonu, auteur aujourd’hui encore d’un match du tonnerre. Le cuir circule désormais fluide, opportuniste, quasi permanent. Peu de coups de pompes n’importe où, sinon cet empaf de Donald dont on ne comprend toujours pas la sélection, la seule interrogation que nous impose Henry. Cruden, bien qu'encore timide durant la fin des Tri en remplacement de Carter blessé, (doit trouver probablement ses marques) nous semble d’une toute autre trempe. Carter lui n'a pas forcé... tout à fait raison, sort de blessure et va s'enquiller la tournée. Prudence est mère de longévité. Arf !

Agréable donc cette victoire de prépa des Aussies, où malgré un certain relâchement des Blacks, fautes de mains, touches aléatoires... mêlées écroulées... Woodcock, étonnant, faisait le dos rond, n’accrochait pas le maillot de son adversaire dans le Scrum et s’esclaffait sur le pré...
les Blacks n’en demeurent pas moins capables d’imposer leur jeu quand ils le décident. Quand ils dominent, ils plantent... la plupart du temps.

On sentait ça, sommes ravi... match agréable, sans enjeu... de beaux gestes... une défaite de temps en temps ne peut que fortifier la Team NZ. Perdre un rien, comme le disions hier en ce lieu majeur est une aubaine pour eux. Ne peuvent que ressouder les rangs et se bonifier... quand on a de la tête et du cran on sait tirer partie de la défaite, elle peut même faire du bien, et les Blacks sont pourvus des deux.

Question rythme, la partition des Aussies avait un air de déjà vu durant les Tri... relachement en deuxième période à ceci prêt que les 10 dernières minutes, cette fois, ont réussi à balancer le turbo pour finir en beauté. Les Blacks ont-ils levé le pied ? Les Aussies ont plus de fouet ? A vos avis ! Pourquoi pas les deux ? Bon, sans Donald les Blacks ne perdaient pas... faut quand même bien insister là dessus... comme revenir sur certains détails... plus près des gaziers en somme.. faudrait.
© Le Pilier

29 octobre 2010

FIN DE PARTIE POUR RAGING BULL

Un Bif de choc
Fin de partie pour Phil Vickery, pilier de l’équipe d’Angleterre victorieuse notamment de la CDM 2003. Après quatre opérations de l’échine, 12 ans de bons et loyaux services, 73 sélections, 13 avec les Lions... le gazier tire sa révérence à 34 piges.
Fini les grands pâtis !!! Surnommé Raging Bull pour sa délicatesse, le Pilier rend hommage appuyé au première ligne fort de rein, travailleur de l’ombre, solide gaillard du pack rosbif, devenu membre de l’Empire Britannique en 2004, ordre de chevalerie de nos cousins d’outre-Manche. Sur la tof à gauche, lors de la grande époque du quinze de la couine ! Bon repos et longue rumination. Ach !
© Le Pilier

27 octobre 2010

AUSTRALE LÉGION


Après la cohorte Black, celle des Aussies: On y retrouve les beaux gaziers des Tri… la bande à Rocky et son flanker Pocock des gros biceps à gratter du cuir comme un morpion teigneux et bouchonner plein buffet le porteur du ballon... Et puis derrière du Quade Cooper de belle ouverture... du Genia bien véloce comme du crocheteur O’Connor... de quoi résister aux maitres NZ ? A voir... phagocyter l’Europe ? On peut y croire.
© Le Pilier

Les zavants
Ben Alexander (Brumbies), Ben Robinson (Waratahs), Mark Chisholm (Brumbies), Ben Daley (Queensland Reds), Ben McCalman (Western Force), James Slipper (Queensland Reds), Salesi Ma'afu (Brumbies), Scott Higginbotham (Queensland Reds), Matt Hodgson (Western Force), Stephen Moore (Brumbies), Saia Faingaa (Queensland Reds), Huia Edmonds (Brumbies), Nathan Sharpe (Western Force), Rob Simmons (Queensland Reds), Van Humphries (Queensland Reds), Dean Mumm (Waratahs), Richard Brown (Western Force), Rocky Elsom (Brumbies, cap.), Pat McCutcheon (Waratahs), David Pocock (Western Force)

les zarrières : Luke Burgess (Waratahs), Will Genia (Queensland Reds), Quade Cooper (Queensland Reds), Nick Phipps (Melbourne Rebels), Matt Giteau (Western Force), Berrick Barnes (Waratahs), Anthony Faingaa (Queensland Reds), Pat McCabe (Brumbies), Adam Ashley-Cooper (Brumbies), Kurtley Beale (Waratahs), Peter Hynes (Queensland Reds), Drew Mitchell (Waratahs), Luke Morahan (Queensland Reds), James O'Connor (Western Force), Lachie Turner (Waratahs), Rod Davies (Queenslad Reds)

26 octobre 2010

RETOUR AU PRÉ

Well, l’EDF n’étant plus une priorité nationale, concentrons nous sur les mastards du grand sud, avec, pour se mettre en cannes, une première rencontre All Blacks vs Australie ce week-end 10h30 AM... sur le gazon de Hong Kong... avant les grandes châtaignes Européennes. Le boxeur et centre Sonny Bill Williams (la tof, celui qui encaisse la caresse en pleine poire) intègre le groupe des Blacks sélectionné pour la tournée d’automne. Parait qu’il fait des merveilles chez les Crusaders de Mc Caw... Weepu s’est cassé la patte, ne jouera donc pas la doublure de Cowan... A noter l’absence de Dagg... probablement blessé ? On voit que ça. © Le Pilier

Ci-joint la sélection NZ
 Les zavants
John Afoa Auckland
Anthony Boric North Harbour
Daniel Braid Auckland
Tom Donnelly Otago
Hikawera Elliot Hawke’s Bay
Ben Franks Tasman
Owen Franks Canterbury
Andrew Hore Taranaki
Jerome Kaino Auckland
Richie McCaw (capt) Canterbury
Keven Mealamu Auckland
Liam Messam Waikato
Kieran Read Canterbury
Brad Thorn Canterbury
Samuel Whitelock Canterbury
Tony Woodcock North Harbour

Les zarrières
Andy Ellis Canterbury
Daniel Carter Canterbury
Jimmy Cowan Southland
Stephen Donald Waikato
Hosea Gear Wellington
Cory Jane Wellington
Alby Mathewson Wellington
Mils Muliaina Waikato
Ma’a Nonu Wellington
Josevata Rokocoko Auckland
Sitiveni Sivivatu Waikato
Conrad Smith Wellington
Isaia Toeava Auckland
Sonny Bill Williams Canterbury

23 octobre 2010

ANTI FRANCE

On sabote la nation
Alors que les grands gaziers du Sud préparent leurs légions, affûtent pilons, liment crampons, s’astiquent le carafon... se motivent pour venir chicorer cette Europe ronron... automnale... Lièvremont tempeste dans les colonnes du Sud Ouest contre le Top, exprimant sa frustration de ne pas pouvoir travailler avec l’équipe nationale dans des conditions décentes. "Le Top 14 est trop puissant. Notre Championnat n'a que des défauts... ça joue pas très offensif... on peut pas bosser vraiment..." voilà en substance ses propos envoyés par un admirateur... et pis que tout la cerise,  
"l'équipe de France est tout 
sauf une priorité du rugby français"
(du vrai de sic authentic) !!! Ach ! C’est dit et balancé tel quel !

Bon savions ça... mais là, soufflé par le grand staff... plus de doute... la France est en perdition, on se moque de la nation... on délaisse donc les Bleus au profit d’un championnat village avec des gaziers surdosés, calibrés pour la pub, calendriers la fiotte, valseuses postérisées, mais on néglige la grande armée, le grand jeu, les mondiales peignées !!!
La Disney-France en somme... des loisifs, qui bientôt viendront dans les tribunes juste pour prendre quelques clichés de Chabal, comme ils vont chez Michou mater d’la coquine... dans un zoo prendre foto du pélican !!! Arg !!! Finiront même par faire de ce dernier (Michou) la mascotte du XV avec son costume blou queen... zallez voir ça, avec ses gitons d’la bagouse en colonnes vent d’hommes. Oups !!!
Première destination touristique notre hexagonie... savez ça... aussi plus de jeu, pas la peine... juste des gaziers volumiques, bien épais, douilles flottantes... qu’on voit partout sur l’écran plat, les affiches, pour vendre du Choco marmots... d’la toto bobos... pommade croupions à zozos... nave et saucisson... chaussette & paillasson... qui bafouillent des platitudes à longueur de télé... degré zéro... calibrés pour s’emplâtrer sur des défenses comme des bourrins, pour n’épater que  
le fretin, la baderne, le philistin !!!
Mais du vrai jeu... nib de nothing !!!
Rien ne va plus...  la France est en perdition. On assassine la République... Pénurie... décadence... ciné partout... même le Charles de Gaulle, fleuron de nos rafiots, est immobilisé dans la rade de Toulon pour panne de piston !!!!  

C’est la fin !!! On nous diminue, on nous ramollise...  
On nous sabote la nation !!!!! C’est l’anti-France qui gouverne là, pas possible mon colon, faut resserrer les rangs, reprendre la main, faire un coup d’état, voire même changer toussa !!! L'ennemi est à l'intérieur... le grand mou... le flanby... le ciné... le frivole... parole. Que fait super-Dupont ?

Quoi ?
Un quinze de France pour la parade Mickey des bobos ? Un rugby qui perd ses fondamentaux ? Une Nation qui part à vau l’eau ? Mais mon colon on va pas laisser la chose en l’état nous... sommes citoyen nous, responsable, républicain, serviteur né, proposeur en sus de solus imparables, féal et tout, voué total au sacrifice d’un temps pour sauver la patrie de ces pinailleurs, ces dynamiteurs de grande ovalie, ces tire-au-flanc qui ont perdu le sens même du sacré, des responsabilités, le respect même de nos grandes idées, ces négationnistes qui dénigrent la ferveur patriote en sabotant notre régiment premier, notre style,
blou horizon lointain, XV du coq, symbole autrefois de la grandeur du coin !!!! Ach !!!

Qu’on nous refile du galon nous, on te vous redonne vigueur à nos pâtis nous... avec un quinze de France à la mesure de notre rang nous, notre niveau quoi... Mais finito les pipoleries... retour au vrais pâtis pour les saveurs, les délicats, les pros !!! Du Top 14 pour amuser le popu, ok... faut l'occuper le week-end avec sa bobonne au divan... maintenir le bœuf dans la grange quoi en lui refilant son petit foin, ok... on connait... on dit mouais... mais pour les autres, on te vous forge un Quinze de France à ratatiner du Black nous... Allez hop !!! Une élite de bastonneurs qui ne participerait jamais de ce rata médiatique... qui jouerait pas même le Top... on crée un championnat Européen... style Super 14... du rugbyman bio, élevé sous le ruck... retour aux fondamentaux, clacos à la louche, braguette en canon !!! Arf !!!
Isolement impératif. Programme dès matines en caserne pour l'élite du rugby... après les abdos, dissertation philo... lectures des grandes lettres au p’tit dèj... Montaigne en beignet... Rabelais en tartines... on vous organise les ciboulots nous, on les fluidifie, on les travaille, on les dynamise comme on fortifie les cuissots.Fi du grisbi à outrance, on travaille l'endurance, le développement du râble... stop le sopo, retour aux fourneaux !!!
Et puis des lois draconiennes... même  
des zinterdits radicaux !!!!
Ho ho !!! Abolition de la parade Mickey, abolition de la gonflette à calendrier, des parlotes télés... un gazier du pré ça reste au pré faut pas le faire causer... il sait pas... il n’a rien à dire... pas fait pour ça... il se fatigue même à raconter n’importe quoi de toujours les mêmes platitudes... peut moufter à la rigueur pour les mateurs de Top... la nuit... balancer son rien... j’aime ci... pas ça... remise en question... faut tout donner... humilité... rebondir... on verra... respect... Ga Bu Zo... jusqu’à Meuh !!! Bref la panoplie des rogatons dialectiques de sous basse zone pour liseurs d’Equipe. Abolition des diffusions du brouillon des vestiaires... éradication du journaliste sportif pour le grand XV... seul le Pilier national peut commenter les matchs avec les grands sudistes... faire comprendre à nos marmouzets ce qu’est le vrai rugby... et le moindre baliverneur, le moindre écrivailleur de mêlée qui nous diffuse sa prosaïque baveuse pour sortir des crétineries sur son vécu... hop banni des grands pâtis... voire au pilori... pas un bon exemple pour nos petits, notre mouscaille a besoin de modèles tout autres... faut arrêter de faire l’apologie du stupide, de la sottise, du neuneu, du pipole, du fangeux.

On revigore le flottant tricolore nous... on astique ses tricouleurs... on se contente pas du clocher... on veut du vrai quinze de France sans parlotte... international... ouverture des grands champs... fi du coq faro la cocotte estampillé publicité partout... non, non, une vraie légion Gauloise avec nous, ferme, savante, soudée, fraternelle, instruite, bien entraînée... retour au terrain mon lapin... qui a le temps d’élaborer des stratégies performantes... des gaziers qui se connaissent bien, jouent souventefois ensemble et non juste la petite semaine avant le match international... une équipe de France prête à en découdre dignement avec l’étranger pour le renvoyer fissa dans ses 22 bien ecchymosé... par altruisme, générosité... don de soi.  
Savoir recevoir c’est savoir donner... avant toute chose... c’est ça le vrai respect au rugby... mais faut se donner les moyens d'être à la hauteur des Blacks, Aussies, Sudafs... et là pas gagné... on doit pas lésiner sur le taf... on vire le staff. En sus, on ne rencontre que les Australiens cet automne comme grÔsse équipe... pas de Sudafs, ni de Blacks comme dans les Iles Britanniques... on joue ça petits bras... comme dab... sommes vraiment minus là.
Outrageante attitude de se moquer ainsi de notre équipe de France... Lièvremont n’a que raison de sonner le gong...  
la France est en perdition !
© Le Pilier

06 octobre 2010

PILIER PREMIER DES PRÉS

Fin de règne ?
Que certains silences en disent long... la formule est connue. Mais ça dit quoi en fait... celui du Pilier infoutu d’alimenter son master Blog de bagatelles acides ? Pu d’jus ? Pu d’joie... pu d’envie ? Pu d’rein... vidé, ruiné... limé ? Impedimenta... sous l’emprise d’ycelles mêmes qui s’évertuent pourtant à maintenir sa flamme aux verticalités ? Ach !!! Quelles concélébrations célestes, quels détournements, quelles injonctions ludiques lui enjoignent de ne plus pianoter son Toshibastringue régulier, hebdo, de disparaître ainsi dans l’insondable gouffre des perditions ondulatoires imposant sommeil, flottement, mise au vert, atonie... à perdre tout sens critique, langage raisonné, emprise sur les pâtis majeurs et se contenter de bafouiller quelque vague articulet comme molle excuse de n’être plus au front du XV ? Umpf !!! Une fin de règne... même s’il feint encore d’agiter quelques doigts pour rassurer son plus fidèle lectorat ?

Pour tout dire, savons pas. Sommes pas monadique nous à rechercher la simple cause de l’effet questionneur, quand de multiples raisons pourraient tout aussi bien tenir lieu d’explications à l’abstinence. Pas not’ credo les because... même si le gazier avoue uniment que peu lui chaut l’ovalie d'icy. P’têt qu’après tout  
faut juste accepter le coup d’mou ! c’est l’automne, la saison des cueillettes à champis... mais celle aussi des marrons. Alors ? A suivre ? Après les grandes marées devrions bien rebalancer la voilure, aux pélagiques bordées retrouver enfin la saveur des grands prés... ressortir la couronne qui fait du Pilier Premier ce qu'il est !!! Ach !!!
© Le Pilier
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.