30 septembre 2009

FFR : OUI A L'OMERTA

Une fois n’est pas coutume sommes ok avec la FFR.
Oui au silence total sur le fait divers Bastareaud !
Ne jamais rien livrer à la journaleuse engeance des menus faits de vestiaires de nos gaziers du XV.
Soutenons la citadelle, défendons nos remparts, nos guerriers mastiqueurs de pelouses ! Miam !

Goudron et plumes pour ces guignols de la presse bonbon, folliculaires, tartineurs de fadaises qui n’ont rien d’autre à faire que tripatouiller la fange avec leurs groins fallacieux.
Le grand pâtis, rien que le pâtis...
tout le pâtis pour les mâles !!!
Misère, rata, baveuse mollasse, vie privé, pipolisme, branlette...   
mouillettes pour les pisse-copies !!!!
et la tourbe à pékin... moyen ! 
© Le Pilier

29 septembre 2009

PAUSE CAFÉ, RUGBILLE ET FANTAISIES


Trottinions la prétentaine dans le champ intellectif des concepts métaphysiques. Café de Colombie en odeur de sainteté, belle humeur, marcel au torse plein, souffle lent... la journée s’annonçait pour le moins studieuse et le temps ductile. Essence de l’être, sans plomb... Immanence, sans manières... rétroversion amusée d’une période d’activité pleinement vécue en forme de bilan... posture causative des possibilités fonctionnelles d’une raison au meilleur de son rendement... finalisation d’une équation intersubjective... considération des actants épistémologiques, impératif pour une objectivité copine comme lard avec son sujet... attribution des mérites... la routine !

L’ovale module insidieux flottait en orbite, l’occiput du Pilier remarquait la chose mais le bidule géostationnaire méritait dispositions plus fermes pour recevoir ses données. Gamelles et bilan des tri attendront encore. Délaisser un temps les pâtis fait du bien, sachant que rien à l’horizon ne se profile d’excitant d’ici le plein automne, laissons couler et profitons du fait.

Un gazier de connivence nous rappela qu’en Hexagonie ça parlotte beaucoup mais peu d’essais sur le pré... de la gabegie... sinon bouillie de rugby comme l’aurait même exprimé l’ancien ouverture Penaud consultant quelque part... du rugbille où les tataneurs ont la vie belle... la dernière rencontre Toulouse vs Paris annoncée comme le choc du week-end dernier en témoigne,  que du toc... 9-9... que du pied... avec une telle équipe d’internationaux... ça sent l’usure ?  On aurait tendance à lui faire confiance...

Les Toulousains depuis une bonne décennie n’ont pas de meneur de jeu à l’ouverture... un comble pour un tel Club. Sont frappés, parole de saveur... vont se ramasser comme les autres années. Ils insistent parait-il avec Michalak en 10... Stupidus et ridiculus... ainsi leur plaie... vont se le manger.
Ces derniers temps nous montrent, s’il était nécessaire, à quel point cette place est fondamentale pour un XV digne de nos attentes. 
Quand Carter n’est pas aux arpions ça achoppe chez les Blacks... 
Les Aussies idem... Giteau n’organise pas le jeu comme le faisait Larkham... faut mettre et laisser Barnes nom d’une bourrique... 
Toulon semble « tenir » sa place en Flop 14 grâce, entre autres, à Wilkinson... mais ne marque pas d'essais... 
En somme le signifiant maître porte bien son nom. L’ouverture !!! L’ouverture !!! Celui qui avec l’arrière possède le champ visionnel le plus large, qui a le temps de mater... qui après la conquête du cuir par les gros doit organiser, orienter le jeu permettant aux traceurs lancés de s’ébattre. Bref.
L’ennui sourd aux pâtis des clochers au dire même de certains gaziers pourtant très passionnés du coin. Pas détonnant ce quinze... rien d’étonnant à ça. Rugby de com, starlettes et baratin... mais pipole n’est pas grande école.

Ok n’avons rien vu mais conservons le jus pour de meilleurs transports.
© Le Pilier  

26 septembre 2009

ÉCHAUFFEMENTS


Un arrière goût des tri somme toute savoureux... une simple tof qui signifie bien ce qu’elle doit.
On reviendra dessus.
L’heure présente aux génufluxions... savourons l’hostie à la chapelle en invoquant les volatiles messagers... perpétuons la valse des clochettes... abattis vautrés sur dunlopillo. Murmurons : une fleur ! et, hors de l'oubli où notre voix relègue aucun contour, en tant que quelque chose d'autre que les calices sus, musicalement se lève, idée même et suave, l'absente de tous bouquets... par nous seul irriguée. Yep !
© Le Pilier

23 septembre 2009

PROLÉGOMÈNES AU BILAN DES TRI-NATIONS


Étions aux nues... onirique, patient, contemplatif à savourer une pause en un cuir assoupli... spéculant un brin sur quelque équation nouvelle dans le champ thérapeutique des com pathologiques... lieu où nous excellons sans modestie sournoise... dénouant écheveaux schismogénésiques au galop de notre entendement véloce, amusé... sirotant un Chateaunew des papistes vignobles... quand on frappa en nôtre huis.
Une grappe d’amitiés enthousiaste venait fêter l'automnale saison, avec provisions d’amuse-tronches, gras Périgourdin, jus d’échalas en bouteilles, brutal pour les hommes... Carthagène pour ycelles qui ont glotte délicate et grand désir d’ivresse.
Zappée la tranquille posture... emportées par le tourbillon communautaire, les baveuses raisonnèrent au son des pichets opérants qui martelaient l’espace de leur rythmique aléatoire.
On causa de tout, sans trop approfondir... l’entente était parfaite jusqu’à ce que... le tout venant épuisé, le décapant s'imposa, échauffant d’autant les esprits qu’un fretin gazier sans maîtrise aucune vint nous causer du Top 14 !!!!
Franco... sans vergogne !!! At homme en sus !!!! Une faute de goût impardonnable, un manque certain de correction qui nous obligea illico à prévenir le malotru que s’il persévérait dans cette voie, la seule compagne qu’il embarquerait serait la porte... sans même toucher le paillasson !!!
Le groupe mâle acquiesça, solidaire du receveur, et nous causâmes de grand rugby pour un bilan des tri que nous rapporterons en ce lieu sous peu. 
A suivre donc.
Le tableau ci-joint : L'ivresse de Silène de Carle Van Loo... ça ne s'invente pas ! Hips !
© Le Pilier

19 septembre 2009

TRI NATIONS : LAST AND LEAST


Laborieux ! 
Certes les Blacks ont plié-dominé les Aussies... 33-6... Pas de quoi sauter au paf pour autant... un match laborieux... bourré de mauvaises options... à l'instar de Cowan le 9 Black qui fait inlassablement n’importe quoi... son équipe domine, sont près des 22 adverses... file un coup de pompe dans les bras des Aussies, personne ne peut suivre... contre attaque des jaunes. Et du comac y’en a eu en veux-tu voilà... des fautes de mains... du lisible en attaque... avec "enfermement" vers l'aile... courses obliques... laborieux. Pourtant dominaient du pack les Blacks face à des Kangourous minus qui s’affalaient en première ligne... même s’il est toujours difficile on TV de savoir qui rame vraiment quand la mêlée s’écroule... Bref... les Aussies n’ont pas brillé... Giteau n’est pas un ouverture... Smith n’est pas un huit... mais un flanker... fallait mettre Palu dès le début de la rencontre... Rocky Elsom est vaillant, joueur, mais un peu seul... le soutien tardait... des coups de rentre lard isolé... des deux côtés du reste... laborieux. Le dernier quart d’heure Nonu, puis Rokocoko qui pour le coup plante nous semble-t-il son seul essai des Tri, trouvent l’en but sans bavure. Nonu tout seul et solide prend trois gaziers sur le paltot après une percée dont il a le secret... aplatit magistral d’une main. Exploit solo pour le coup... idem le premier essai du tout nouvel ailier Cory Jane (la tof)... rattrape une chandelle... résiste à la défense mi figue des Aussies... marque en coin... belle action. Mais du solo toussa pas du collectivo... hors le try de Rokocoko après transmission classique vitement menée des trois quarts. Les Aussies étaient sur les cannes... les Blacks ont fini en trombe... ok Mais ne nous y trompons pas...
N’ont plus la fluidité d’hier... manque vraiment de gaziers genre Ali Williams... sinon Chris Jack en seconde poutre.... hier pivotaient sur les impacts, c’était beau, souple, fluide... ça marchait du tonnerre de Zeus... oublié toussa... ça jouait petites passes avec les gros, ça suivait comme des dératés... on parlait de « mouvement perpétuel » souvenez vous. Faut pas que des percuteurs que diable, Jack était plus éviteur... très technique... faut ce genre en seconde ligne maintenant, ça assouplit... c’est plus malin... et quand ça quasi danse avec les gros, c'est beau, efficace. Thorn est fort mais n'a pas la subtilité des deux autres. Et puis c'est avec le groupe que ça se joue... peut rien touseul le gonze...
Lorgnez Matfield... pas un rentre lard le gus... gère... évite si peut... impérial pour lire le jeu... bon suivi... trajectoires futées... s’économise quand il faut... chipe du cuir en touche... Botha est plus bourrin... un suffit... le rugby c’est pour les solides, ok, mais faut du casque, du cortex open nom d’une pine d’aze... On a vu des percussions ridicules ce matin... un gazier contre trois gus se faire retourner comme un chausson... pas ça le rugby... pas celui des Blacks hégémoniques d’hier en tout cas... alors quoi ? Qu’est-ce qu’ils foutent ? Expérimentent la charrue ? Le soc ? On n'insistera pas sur le cas Tialata, sorti à la mi-temps... n'avons jamais vu chez les Blacks un gazier inutile ça comme !!! Henry est dans les choux mon caillou ? Ont levé le pied ? La sabbatique année ?
Avec quasi (mais pas quand même) les mêmes gaziers d’hier en début de Tri, ont totalement oublié leur rugby gagnant ?
Émoussée la big team ? Sans doute aussi... on y reviendra lors du bilan.
Les Aussies eux, ne sont pas sorti de l’auberge... Deans va avoir du taf... manquent de beaucoup de choses depuis quelques années... on sent pas la relève devant... sont à la ramasse les kangous.
En somme comme disions... laborieux ! On pourrait presque dire Australie Vs Australie tant ya eu du ruck à vous assurer le ronron... et du bordel au pack... du bordel !!!!!
Le geste gracieux du match cependant, autrefois courant, dans l’en but pour le dernier essai, un saut détendu de Rokocoko en clausule de Tri. Merci.
A suivre
© Le Pilier

18 septembre 2009

TRI-NATIONS AMICALES

Une peignée de gala, sans enjeu, sans pression... sans mousse ? pour en clore finir avec la version 2009. Last parade des Tri : Blacks vs Aussies... Mouais !!! 9H30 demain pour les fringants du p’tit déj... Henry nous rebalance Tialata... une trouvaille... pourquoi ? Vire Sivivatu, Donald... et bla et bla. Sur divers forums Anglo-bastons on cause beaucoup de ça... trop de matchs... ennuitude générale des mateurs de grand cuir. Toujours mieux que le flop 14 disent certains... que l'ovale européen... pas faux, mais pas les sommets non plus. Si Julie et consoeurs nous libèrent on y sera. Voilà !
© Le Pilier

15 septembre 2009

LA BELLE ÉPOQUE !


Déca-danse & foutaises
Les Argentins dans les Tri-Nations en 2012 ?  
Fada les costards !!!! Si c’est pas d’la décadence là... et pourquoi pas Madagascar tant qu’on y est !!! A première vue sont frappadingues les zorganes penseurs. Certes les Pumas ont fait un bon mondial en 2007, ont du cœur, plutôt sympas... pas des pizzaïolos sur un pré, c’est vrai... savent nous vaincre quand il faut... pas un exploit au fond mais sont au niveau du coin... ont eu une période exceptionnelle... mais de là à jouter avec les grands de l’hémisud  ya encore un océan à traverser !!! Ouisp !!
Vont nous bousiller les tri !!!! Le tournoi planisphérique des grands amateurs de cuir, la sublunaire compète par excellence ? La baston des bastons ?  Le rugby étalon va s'efféminiser, s’amoindrir les cuissots à joujouter chaque année avec des gominés ?  
Nom d’un crampon limé !!!! Veulent tout démocratiser parole... diminuer... aplatir... le grand credo... les petits avé les grands... les gourdins avec les bouts... les cors de chasse mélangés aux kazous... non mais !!! Le tango c’est super mais pour les danseuses !!!!!
L’année dernière, juin 2008, (Cliquez ici et pour un live mémorable, gros râble...) les Boks ont ratatiné les Pumas 63 à 9... un vrai festival d’essais. Les Pumas n’ont pas touché le pâtis... archi piétinés, descente de lit... nuls dans tous les secteurs hors deux trois individualités dont le génial Albacete... que nous saluons pour l'occase... en sus n’ont pas de championnat digne de ce nom pour se mettre au niveau pérenne... jouent en Europe, feraient mieux de remplacer les Zitaliens et préserver le terrain du  
grand XV Sudovale. Non mais !!! La démocratie c’est sympa mais faut pas mélanger tout avec n’importe quoi... ya des limites foutredieu... le fondement même, la limite. Sinon c’est d’la démagocratie ouais, tous idem raz le bitume... on tire au plus bas... tout le monde ya droit...et comme les minus ont toujours raison vu qu’ils sont plus nombreux, alors là c’est la fin mon boudin !

Tenez... prenons d’autres exemples, mi digressifs à peine, pour illustrer. Ce n’est pas parc'que tout le monde a accès à la culture que ça nous balance de l’art majeur dans tous les coins... l’époque démagoulineuse en témoigne...

Zique popu archi nulle, que d’la fiotte... tout le monde veut pousser sa vocalise... ya du matos pour tous, d'la diffusion possible pour tous... mais plus un seul gazier correct... depuis en sus la disparition du dernier rockeur ? Vide néant... d’la bambine de voix, de l’ado en suppo sa maman... Bon, ya jamais rien eu de bien transcendant chez nous, pas faux... hors Brassens & Bashung... Jacques Dutronc... pour faire court. Mais là ça dépasse l’entendement... tout le monde veut sa planchette, son spot... du sorti d’la cuisse à papa, au crétino pieds plats... du chanteur de tennis à la noah... en fuitant par Cat'rine la lope... M la merdouille... Jauni... en somme d'la bille de clown... rata toussa. On va pas s’étendre y’aurait de quoi remplir un bottin.... on causera pas des classicos qui vous massacrent le Jaz en se donnant des zairs... des Ircamiens qui font tsoin tsoin...

Art plastoc idem ? D’la croûte de partout...
« On peut faire de l’art avec tout » mais pas avec n'importe qui ( c'est nous qu'on souligne) nous rapportait récemment une merveille de gazier sensible... une expo du tonnerre... des cailloux, des hiboux, des choux et des genoux encadrés, classés X !!!! Hé hé !!! Voilà une idée qu’elle est bonne... ça mérite un Versailles ça... ho ho Versailles !!! Ouais là-bas au moins c’est du cohérent rapport forme/ lieu...
Décadence maxi... rien à dire là... cohérent là... cabane du roi minus révocateur de l’Edit de Nantes... quel empaf çuilà !!! Bon maintenant on lui rend grâce avec de vrais artistes à sa mesure... pot du cul... bouées Koons... Xavier Veilhan requin rhino... zanimos... du chevaux... des machins qu’on faisait bambin à la fête des mères mis au rang d’art... la perruque... taffetas merdouillette pour démocratiser ce monde ronron... pris pour ce qu’il est ? Infantilisme raz... bambinisme assumé... croûtisme aux nues... bon c'est d'l'art plastoc après tout... pour les tocs.

Cinoche ? Du moche... franco psycholo flan à neuneus... pas un seul réal au niveau... du petit bras lisse croupion... amélasse poulain... acteurs 3ème zone... quidam sans âme... jeune dernier... re fils de la cuisse au papa... encore et encore... des casses pas une brique de Cassel et sa gonflable italo boursouflée à la pompe... sinon on a du Grévin... ho ho  
du Grévin ya... Catherine d’occase rereliposucée jusqu’à la moelle pinière... qu'a plus une expression possible tant elle est lavabo... des bouches croupion la cocotte en veux-tu,
bibendum jusqu’aux nibs... Bref... 
que du pneu !!!!

Litté-râtures ? Là aussi du pléthore... du quia souffert quelque part et hop nous balance son pathos profond comme une huître du Cantal... t’as rien à dire ? T’es quidam ou pilier ? Toi aussi tu peux balancer ton peu... hop hop un p’tit bouquin sous la mêlée... une sensation, trois gouttelettes suantes, un cortex anémié, un neurone exprimé... un rhizome, une plaie et c’est marre...
Bref & rebref... la démagocratie vous zamuse ? P’têt que vous l’méritez au fond... mais vous faire croire que tous on en est, qu’on peut, qu’on a sa misère à mettre en forme... que c’est du créa... qu’il faut l’exprimer que c’est bon... se répandre...  
que tous les mélanges de rien racontent quelque chose ????? C’est de lard ça les gonzesses... du cochon, pas d’la vraie composition !!! Pas bon toussa la valorisation du vide et de la sottise... 

Tous égaux devant Dieu ? ok ok !!! 
Mais pas devant les hommes... en art comme au pâtis !
Y'en a qui l'ont, d'autres pas... voilà tout.
Pour revenir au cuir et bien dire, que les Pumas fassent de la figuration dans la cour des mastards ne changera pas grand-chose au fond... on causera ici toujours de Tri-Nations, comme on le fait du tournoi des cinq. Ya qu’à pas mater en fait... ce qu’on fera. Ça s’ra bon pour les stats, les gaziers du grand sud pourrons planter multi essais, les tataneurs augmenter leur quota d’entre-perches, pénalités, drops... rôle ici imparti aux Zitalos d’Europe.
En sus, un vrai bon côté : retour sans doute aux six matchs entre les trois gros... neuf avec les Argentinos... une manière subtile de revenir à l’origine parfaite des Tri sans y paraître ?  
Pas bête Paulette !!!!
© Le Pilier

12 septembre 2009

TRI NATIONS 2009 AUX SPINGBOKS

Boks... d'évidence !
C’est fait, emballé, pesé... les Boks gagnent les Tri Nations 2009 en clôturant la série par une victoire sur les Blacks 32-29. Attendaient ça depuis 2004 les Sudafs... méritent le titre... superbe équipe... sérieuse... technique... impériale en touche... Du Preez a encore marqué... le meilleur demi de mêlée à ce jour... même si pas grande concurrence. La tof ? Le début du match avec une pénalité de 60 mètres de Steyn réussie qui ouvrira le score. "Amazing" s'exclamèrent en cœur les journalistes de Sky... à juste titre puisqu'il récidive quelques minutes plus tard de quasi aussi loin... sans problème.
Les Blacks sont idem depuis le début de la saison... fautes de mains d’apprentis... attaques lisibles... peu voire pas lancées... aléatoires en touche... bordéliques au jeu... passes à l’emporte-pièce... à l’image de Carter qui sabote un essai tout fait, après percée, en jetant le cuir comme un malpropre dans les jambes de son deuxième poutre alors que personne ne le gênait. Merci Dan !!! Fait exprès ? Pas motivé ? Un peu l’image du match ce geste qui résume le tout Black. Un Rokocoko qui se jette sur les chandelles un chouilla trop tôt, loupe la gonfle, engendre la panique... n'a plus les cannes d'antan... un Donald au centre pis que poutre... un talon pis que branque au lancé en touche... un Cowan lent dans la transmission... un Muliaina absent... un Nonu perceur mais qui tombe son cuir avant transmission...un Carter qui offre sur un plateau une interception à De Villiers... un 8 qui tamponne Habana sottement pour encaisser trois points... un réveil tardif des Blacks en fin de seconde période... zavez en substance la teneur formelle du match NZ.
Des Boks qui jouent comme des Boks depuis le début des tri... sérieux, duratifs, bons gestionnaires... ce qui se profilait s’est réalisé, personne pour l’heure ne peut vraiment rivaliser avec eux. Trois rencontres contre les Blacks, trois victoires... rien à dire, sinon... pas une grande cuvée cette année ces tri pour tout dire... trop de matchs, de répétitions, pas assez d’équilibre, de passion.
On sature un peu, finit pas s’ennuyer... Les Aussies ont un jeu stéréotypé, les Blacks maladroit et anémié... les Boks très forts... surtout et plus que tout, très techniques... ce qui ressort pour nous de majeur... en sus une vraie fringale de cuir, une envie débordante de vaincre qui semblait faire défaut aux deux autres ? Les plus belles passes de la saison en tout cas, sans contredit ! A suivre.
© Le Pilier

11 septembre 2009

LE PILIER COSMIQUE

On nous demande d’où provient la Saturnienne calotte et son auréole gazeuse, précédemment apposée en ce Blog sidéral, ci-bas. On pourrait dire qu’elle est nôtre, prise durant une ballade céleste en trottinette à Cosmogol, mais personne n’y croirait. Si toutefois voulez d’autres super clichés, pouvez cliquer sur le site de la NASA, plus facile mais moins cosmique. OUAF !
© Le Pilier

10 septembre 2009

DE SATURNE AU PRÉ

Retour au pré en hémisud pour la prochaine rencontre Blacks vs Boks, 9h30 du mat Samedi qui vient. Comme le disions les Blacks doivent gagner avec point de bonus à la clef s’ils veulent espérer taquiner les Boks au final. Pas gagné... ni perdu. Donald passe au centre avec Nonu... Carter à l’ouverture... ok ! Après ces trois semaines de repos on espère un sursaut des NZ ratatinés deux fois par les Sudafs. On voit mal les Boks lever le pied mais on voit très bien les anneaux de Saturne sur ce cliché. Quel rapport ? Aucun, rien, nothing, une pauvre rime, un effet Twitter ? On dit tout en vrac, on rêve de grands espaces, de trajectoires, un peu las du trop, des Blacks ramollos... on surfe sur l’azur infini et les cieux, ya pas mieux !
© Le Pilier

09 septembre 2009

BLOG SYLVAIN MARCONNET : LE GROS PIED !


Du rugby hyper décalé
Un tout new... bien beau frais Blog rugby... sis en tribunes du Monde vient de sortir du ruck.
Un Blog de vrai pilier, pas des moindres, des internationaux pâtis, vaillamment alimenté par un sympathique gazier, joueur connu de tous, jouteur émérite, fort de rein, quia manqué la dernière CDM because maladroit des patins zalpins... mais un gonze au palmarès plus qu’honorable, bourré de sélections EDF... une figure majeure de l’ovalicontrée des clochers... structure fondamentale d’la panamienne mêlée, membre incontesté de la première ligne du Royaliste Stade Français... bref un homme qui en connaît... un authentique Sylvain Marconnet !!!
Gageons qu’avec Serge Simon, ancien pillar du p’tit royaume, pOète hyper audacieux comme nos gâteries en témoignaient, (cliquez ici, en haut à droite, selon, pour bien rire dans les foyers, avec de vrais morceaux d'extraits)... ils nous ravissent de leurs plus beaux témoignages, vues, considérations, spécus... sensiblerie, fib'e émotionnelle... tout ce qu’on ne sait pas, qu’on ne voit pas, tout ce qui nous échappe... plus précis, tout ce qui travaille un cortex de pro bastonneur quand il en a terminé avec le joug, qui s’enquille son moment confidence après sudorifique poussette en mêlée... bien fermé (le moment) !

Son Blog ? « pilier décalé »... hé hé... en effet... un programme annonciateur de merveilles, nous fait part en son avant dernière bafouille de justement comment rebondir après l’échec. Tout nouveau ça !!! Rebondir !!!! S’il n’est pas prisé ce phonème aléatoire. Ça rebondit beaucoup et de partout de nos jours en effet, dans toutes les coins, les milieux, mais ça finit toujours au même endroit... le pavé !!! Imparable Newtonienne loi , Marconnet ne dérogera pas à la règle... vous démontre qu’on peut  
causer de rien, sans dire grand chose... et que même s’il ne balance que des banalités vous file quand même la recette pour les exprimer. Ouach !
Question rebonds en effet c’est gagné... vu la prestation du week-end dernier... trop bavasser son rococo c'est ramollir son cuissot, c'est perdre son jus à balancer du flan, du vent, de faire sa coquette ! Fallait saisir, lire entre le soc, la charrue et les lignes improbables que la vacuité dessine.!!!

On vous invite donc à découvrir ces en-cas de formules ressassées... cette planche charcutière de poncifs... ce plat ordinaire d’insignifiance... ces desserts d’évidences... bref, en somme partageuse l’intime d’un gonze impavide au pré comme devant le clavier. Bienvenu dans la communauté des Blogs cher Sylvain, qui nous en rajoute la couche de vide néant, propre au sportif de Top niveau... sous pré, où la remobilisation du mental passe par de vrais moments d’autocritiques, (sic) hé hé .... en solo puis en groupetto...(soc) ho ho !!! Où le partageur ciboulot vous balance franco ce qu’il a de plus anodin, la baveuse ce qu’elle possède de plus lieux communs... où  l’art de ne rien dire en est désormais un !!!! C’est ici, en un clic savourez les banalitudes du solide penseur... ouisp !!!
© Le Pilier

07 septembre 2009

TRI NATIONS / FLAN OU SURSAUT ?

21-6 pour les Wallabies... Ok ! Bonne gestion, évidente stratégie, mise en scène attendue ? Flanby ou sursaut des Kangourous ?
Hop hop ! Sûr que si les Boks l’emportaient yu pu zu masse de gaziers pour mater la suite. Alors on régule, on conserve une semblitude de suspens... on augmentative la pressionite... on se figure du best, on modulationne notre appétit... en somme on se dit que les Blacks avec bonus lors des deux dernières bastons pourrons encore remporter les tri. C’est bien fait, bien mené, possiblement vrai, monnayable... d’une certaine manière inévitable. Les Aussies ont fait beaucoup moins de fautes, les Boks idem... quand on se bastonne moins on s’emporte moins, la copie est plus lisible, on y croit, le match du reste était agréable même si peu d’essais. Alors ? Propos délirants du Pilier, veut pu croire tout ce quié là sur le tabulaire écran ? Le carafon surchauffe ? N’a pu sa raison ? On ne la lui fait pas ? Pète un plomb ? Beni oui non ?
Pas de réponse péremptoire pour l’heure, sommes pas dans les arcanes... laissez donc cette possibilité au placard si voulez conserver vot' p’tit heur et considérez simplement que le Pilier en niant d’un trait souverain ce hasard bienfaiteur ne saurait en rien écorner la vérité du pré, détourner les ceuss qui croient encore total mordicus que la baston c’est toujours réglo. Ok ! Donc...

Le pâtis rien que le pâtis.
Match agréable, du sérieux chez les Aussies... de l’envie, moins de fautes, plus soudés, plus joueurs et deux essais à la clef en seconde période après deux précédemment et justement refusés.
De beaux placages aux jambes aussi, à noter, sinon aux chevilles, qui font tomber les plus gros gabarits comme une enclume sur un flan. Giteau nous a gratifié de cette figure, démontrant par le fait son hyper efficacité. Le placage aux cannes, chevilles, est imparable... n’apprécions pas vraiment ceux trop hauts, limite dangereux, trois gaziers sur un seul paltot... même si le prétexte est de subtiliser le cuir. Là, pas de bavure, tu te jettes comme un sourd aux chevilles, ça dégringole immédiat même le plus gros, sans bobo ni choc poitrinaire mauvais pour l’abattis sinon le cortex.
Maintenons que Barnes devrait passer à l’ouverture, même sa passe est celle d’un ouverture... semblable à celle de Larkham... longue, plus à l’aise avec de l’espace le gazier. Giteau fait n’importe quoi au pied, n'organise pas vraiment... serait mieux en 12.
Les Boks n’ont pas su contourner cette défense Australienne ciselante... acculés par une faim dévorante de cuir... ont même reculé en mêlée fermée... surprenant !
Dominateurs comme toujours en touche, de belles percées sans aboutir, des fautes lourdingues quand même, cf cette jetée de cuir de Du Preez n’importe où, qui occasionne un essai...
Agréable donc mais pas super cette rencontre... pas de génialité en attaque... gageons du mieux contre les Blacks en fin de semaine pour une vraie de faussement réelle quasi finale ? ACH !
© Le Pilier

05 septembre 2009

AUSTRALIE VS AFRIQUE DU SUD

Last ? But not least ?
... Midi le juste y compose de feux, la mer, la mer, toujours recommencée !
Les tri les tri à ne surtout pas manquer...
C’est p’têt’ même ben la dernier fournée !

02 septembre 2009

SANS COMMENTAIRES


Non pas qu’il nous en chaille de nous claquemurer en un virtuel donjon, monologueur forcé, anti copineur... voué au seul taf, consigné à distraire nos girondes muses de bel esprit, sans regarder l’autour... mais bavasser de XV avec méconnaisseurs n’alimente qu’ennui, affecte même notre appétit... autrement dit, s’enquiquiner not’ p’tit heur avec des palabreurs de seconde main n’est jamais bon pour le maintien.
Si clopinons les cimes en nos solos Zeppelins tel un pâtre soucieux menant ses troupes aux pâtis plus épais, nourriciers, denses, plus gras, c’est que le jeu nous amuse, le geste nous plaît, que le rugby en acte mérite une dialectique à sa juste mesure. Respect donc au jeu, à notre invisible lectorat qui se poile, bouillonne, nous gratifie parfois d’analyses pertinentes non dénuées d’humour en des lieux privés.

Pour répondre donc à la question posée dans l’antépénultième bafouille quant à l’ouverture de nos commentaires en notre phénoménal Blog es pâtis, (Cf : l’impénétrable bastion du 27 Août) rassurant par le fait ces liseurs fidèles nous conseillant de ne rien en faire, répliquons tout net, un NON sans équivoque :
Pas de commentaires chez le Pilier !

Il y a suffisamment de lieux ouverts pour balancer son avis. Le cyber monde est bien fait il y a de la place pour tous... à chacun son style, sa mesure, son pré.
Bien à tous.
© Le Pilier
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.