26 avril 2007

STADE TOULOUSAIN: QUELLE PLAIE !


Le retour du plomb...
Désopilant… on se poile… se marre… se boyaute la tripaille…on apprend le retour de Michalak et Pelous dans l’équipe du Stade Toulousain.
Sur une série de six victoires sur sept matchs les toulousains semblent se bonifier avant les phases finales… de très bon augure. Le Pilier prétend que les rouges et noirs se portent beaucoup mieux sans les deux zozos susnommés... les résultats nous donnent raison.
De grâce Noves, prêtez ces joueurs à une quelconque équipe en fin de tableau, au mieux faites les entrer deux petites minutes avant fin de rencontre, mais ne sabotez pas l’entente d’un groupe vent poupeux, tonique, perforant, en mesure de remporter le championnat, en lui infligeant le tardigrade et pesant Pelous ou l’inopérant Michalak qui en place d’ouverture est une vraie calamité, comme nous l’avons souventefois exprimé, un pied bot... gogo... tronche à minettes mais tête à derche...
Fi des sponsors qui peut-être vous en imposent, du favoritisme usurpateur, ce groupe là a du ressort et le retour de Fritz contribuera pour sûr à sa dynamisante progression. Ne brisez pas cet équilibre si voulez remporter le Brennus du centenaire Toulousain.
A bons entendeurs.
© Le Pilier

13 avril 2007

STEPHEN LARKHAM A TOULOUSE ?



Larkham le rouge... et noir.
Un super Larkham en nos terrains du sud se plairait à planter ses crampons… nous dit-on. Toulouse pourrait s’offrir la perle d’Aussie la saison prochaine… rien n’est sûr… mais quelle conquête si le transfert se réalise ! Une aubaine pour la ville rose en manque de grand ouverture depuis fort longtemps. Le Pilier acquiesce, se réjoui, fait quelques bonds, kangouroulis, clap hands… savoure l’idée de voir évoluer, ce qui fut le meilleur ouverture de la planète, dans notre super 14 préféré. On prétend qu’un Mc Alister aurait contact avancé avec les Toulousains… De bonne augure tout ça. Du sang frais d’hémisphère sud dans l’hexagone pour donner du goût à notre championnat… pourquoi pas ! Plus qu’à choisir un entraîneur étranger pour l’équipe de France et le rugby d’icy ouvre enfin ses portes au monde de la modernité.
Une utopie ?
© Le Pilier

05 avril 2007

LE PILIER MONUMENTAL


© Le Pilier

ARCHITEC-TONIQUE !
Le Pilier dévoile céans un point de vue sans pareil du virtuel STADE DE LA COUPE DU MONDE DE RUGBY. Photographié en aéroplane quantique au modulateur infra, pour cause nocturne et dimensionnelle, sur Champ de Mars le 4 AVRIL 2007. Ce trois fois rien de monumental, couronne de laurier, vaisseau sublunaire en titane martelé, trouvera dans la continuité de l’espace privé sa place onirique. Mégastructure d’un horizon proche il honore par son esthétique novatrice l’évènement majeur de l’année en cours. Le rugby est un combat il lui fallait un temple, sous l’égide de Mars Dieu de la guerre d’où son édification face à la tour Eiffel, comme apparent ici et ... en couleur aussi.
Le Pilier proposera à ses lecteurs sous peu, du mouvant, de l'effet, dans l'athmosphérique virtualité du flux.
© Le Pilier

01 avril 2007

COUPÉS EN QUART...


Trop de drops, achoppe…
Les clubs Français quittent la coupe d’Europe en quart. Le Pilier s’est contenté du match Stade Français vs Leicester… a visiblement bien fait. Agréable, engagé, correct, équilibré… un bon moment de rugby… Les Parisiens s’entêtent à vouloir passer un drop dans les cinq dernières minutes… petits bras ne gagnent pas… seule anicroche notable pour un regard général, positif. Avaient du ressort les roses bonbons et de quoi pourtant… Non ! Du gagne minus systématique et répété, on en sort rarement vainqueur… L'histoire en est témoin.
Les Bifs ont marqué deux essais, les Parisiens auraient pu faire de même....
Belle équipe cependant, du courage devant, face à une possiblement quasi équipe d’Angleterre… Un arrière Hernandez digne des plus grands… Marque un essai superbe, en empêche un autre par une défense percutante... L'un des deux meilleurs au monde à ce poste, avec Latham l'Australien. Une première ligne à féliciter Roncero-Kayser- De Villiers… bravo. Chez les bifs un Corry vaillant comme toujours, un Moody présent… un Ellis à la mêlée opportuniste… des ailes marquantes… pour gagner d’un seul point au final 21-20. Equilibré donc ce match, le stade Français est une belle équipe, manque cependant d’un beau centre façon Fritz. Liebenberg est bourrin même si solide… Skrela très bon défenseur s’enferme trop souvent en attaque… reste lent … mais n’y peut rien… c’est physiologique.

Une mention particulière pour un public exemplaire. Le silence est maître des lieux quand le botteur tente la pénalité, quel qu’il soit. Très agréable et si rare en nos terres d’icy que nous insistons sur le fait. Pas de grands discours sur le respect comme on nous bassine les esgourdes dans le coin. Des faits, du bon sens, de l’acte effectif mesuré, de la bonne tenue, une éducation quoi… la posture qu'on aime. Le Pilier supporter exclusif du beau jeu est particulièrement sensible à cette correction, affiche ses électives affinités pour cette manière de comportement, en traduit, des actes simples tombant sous le sens plus répandus Outre-Manche. Si l’homme est la mesure de toute chose, il l’est donc de la limite qu’il se fixe a lui-même… s’il est homme, en est maître et se tient. Bien.

© Le Pilier
 
  • This website and all its contents are copyright. Copyright © LE PILIER. All rights reserved.